147 connectés

Dragon Ranch : La critique du jeu de plateau

Date : 04 / 12 / 2018 à 07h45
Sources :

Unification France


Dragon Ranch
Le jeu d’élevage

Description :

"A l’ouest du pays d’Avganïr, le gouverneur du Royaume a conservé
jalousement des essences de créatures désormais éteintes, les Dragons !
Aujourd’hui, il vous a choisi, avec quelques autres éleveurs de la région, pour faire renaître et prospérer ces êtres de légendes. à l’aide de ces essences offertes, défiez vos concurrents pour faire de votre Ranch le plus célèbre de l’Ouest.

Dans Dragon Ranch les joueurs incarnent des éleveurs de dragons et vont devoir faire prospérer leurs ranchs grâce à leurs cartes et aux différentes combinaisons qu’ils vont réussir à créer.

Développez votre élevage en faisant éclore vos œufs, nourrissez vos animaux pour les maintenir en vie et faites les se reproduire afin de gagner un maximum de points de victoire et de devenir le meilleur éleveur de dragons de tous les temps !

A vous d’élaborer votre stratégie et de trouver les combinaisons de cartes qui vous mèneront à la victoire !"



Le visuel de la boîte et son contenu :

La très jolie boîte contient :

- 50 jetons « Mandragore »
- 39 jetons « Lingot »
- 35 jetons « Griffon »
- 1 jeton « Premier joueur »
- 5 jetons « Score »
- 5 jetons « Médaille »
- 60 jetons« Oeuf/Dragon »
- 27 cartes « Fermier »
- 27 cartes « Mandragore »
- 27 cartes « Griffon »
- 27 cartes « Dragon »
- 20 cartes « Pouvoir » bleues
- 10 cartes « Pouvoir » rouges
- 5 Fiches « Mémo »
- 1 Piste de score
- 1 livret de règles de jeu

Le déroulement d’une partie :

La partie se joue en 2 manches de 3 phases chacune :

- La phase de Développement : En combinant des cartes, le joueur actif va élever des créatures (les fameux dragons, mais aussi des mandragores, des griffons) en les créant, en réalisant des éclosions ou en faisant améliorer ses œufs).
Il peut alors jouer l’une de ses 3 cartes Grimoire pour contrer les adversaires (vol ou échange de ressource ou de carte, par exemple).

- La phase de Nourrissage : Chaque Griffon mange une Mandragore, et chaque Dragon mange un griffon. S’il ne le fait pas, la créature qui n’a pas mangé meurt.

- La phase de Reproduction : Le joueur actif fait des associations de jetons (2 mandragores pour créer une mandragore, 2 griffons pour créer un griffon, 2 dragons pour créer un œuf et 1 dragon + 1 œuf pour faire éclore l’œuf). Les lingots servent alors à payer toute association (à part la première qui est gratuite).

En fin de manche, les joueurs marquent des points de victoire s’ils ont le plus de créatures d’un type, ou de ressources d’autres types. À la fin de la partie, on compte tous les points de victoires amassés. Le plus gros score l’emporte.

Le verdict :

La mécanique, un peu difficile à prendre en main au tout début, mais au final tout à fait logique et simple dans son application, tourne parfaitement bien. Stratégie à long terme et absence d’emprise du hasard font de ce jeu une oeuvre de cogitation intéressante, aussi bien pour les adultes que pour les enfants (qui devront être guidés pour les plus jeunes). Le résumé des règles est heureusement là pour résumer les combinaisons possibles.

En terme d’ambiance, on ressent bien le thème de l’élevage de dragons, ce qui plaira aux (nombreux) adeptes des monstres d’écailles. Cela fait du bien de voir une mécanique au service du thème et non pas une simple mécanique sur laquelle on aurait collé un thème interchangeable (et anecdotique).

Fiche technique

Type : Combinaisons / Gestion
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Guillaume Pelletier,
Ronan Le Maître
Éditeur : Azao Games
Illustrations : Vincent Prou
Nombre de joueurs : 2 à 5
Age des joueurs : 8 ans et plus
Durée d’une partie : 30 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 30 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Project Pelican : La critique du JdR des esprits amérindiens
Patchwork Express : La critique du jeu
Escape Book : La critique des 2 derniers livres pour (...)
Le plein de bestioles : Les monstrueux prochains jeux...
Guides de Voyage de l’Aventurier des Mondes Imaginaires : (...)
Game of Thrones : Les scénaristes réfutent les problèmes de (...)
Captain Marvel : Une fin alternative révélée (Spoilers)
Deadwood : HBO tease la date de diffusion
Deadly Class : Review 1.10 : Sink With California
Solis [VOD] : La critique
Godzilla 2 - King of Monsters : Une image incroyable de (...)
Ne Coupez Pas ! : La critique
Love, Death + Robots : Netflix chamboule l’ordre des (...)
Project Pelican : La critique du JdR des esprits amérindiens
Fans gluants