Star Wars – Ahsoka : Critique 1.05 - Le Guerrier de l’ombre

Date : 15 / 09 / 2023 à 15h00
Sources :

Unification


STAR WARS – AHSOKA

- Date de diffusion : 13/09/2023
- Plateforme de diffusion : Disney+
- Épisodes : Le Guerrier de l’ombre
- Réalisateur : Dave Filoni
- Créateurs : Dave Filoni
- Scénaristes : Dave Filoni
- Musique : Kevin Kiren
- Interprètes : Rosario Dawson ; Natasha Liu Bordizzo ; Mary Elizabeth Bordizzo ; Ray Stevenson ; Ivanna Sakhno ; Diana Lee Inosanto ; David Tennant

LA CRITIQUE

Afin de comprendre la logique de cette critique, nous vous invitons à lire l’introduction du premier article parlant de la série Ahsoka.

Ce n’est pas l’ambition qui manque dans Ahsoka. Celle de rattacher les wagons entre les films Lucas et Disney ; de présenter le personnage de Lady Tano au grand public et, sûrement la plus appréciable, d’apporter une ambition cinématographique à une série Star Wars. Chaque épisode de cette création se construit sur ces fondements tout en poursuivant la narration globale.

Au-delà de faire un fan service à la limite du grossier, Le Guerrier de l’ombre va s’appeler à illustrer les rapports particuliers entre Ahsoka et Anakin, dans le but d’expliquer pourquoi elle a pris un chemin en dehors de l’Ordre Jedi.

Pour se faire, Dave Filoni va utiliser la bonne vieille méthode des flashbacks introspectifs alors que le personnage est entre la vie et la mort. Pas la plus grande preuve d’originalité de sa part, Un Chant de Noël de Dickens l’utilisait déjà en 1843, mais une bonne manière de montrer les moments clés ou l’ancienne padawan a décidé de ne plus suivre les directives sous couverts de fidélité aveugle à l’entité dirigeante du côté clair de la Force.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette relation la première moitié de l’épisode va être jubilatoir. Pour les aficionados, enfin voir asoka jeune en live action pourra peut-être suffire à leur bonheur mais rien de nouveau quant à l’évolution du personnage ici.

Dans le même temps, Hera tente désespérément de retrouver une trace de vie de ses camarades de Rebels et il se pourrait bien que son fils, Jacen, lui-même descendant de Jedi, puisse être la clé de tout cela.

Filoni réussit à conserver un intérêt pour ses personnages secondaires et ajouter de la sous-intrigue. Peut-être pas un mal, mais attention aux mille-feuilles scénaristiques et à ne pas trop attacher d’importance à certains éléments qui ne seront pas exploités par la suite. Il n’est pas fondamentalement grave de ne pas répondre à tout dans une histoire, il faut juste être vigilant à ne pas donner trop d’espoir sur un personnage tierce.

Dans sa deuxième partie, ce chapitre 5 poursuit dans son ambition onirique. Sans trop en dévoiler, l’intégration de nouvelles créatures, plutôt de bonne facture en termes d’image, apporte une dimension féerique à l’ensemble.

Cette dimension est d’ailleurs sublimée par la mise en scène et la caméra. Que ce soit dans les rêves d’Ahsoka, sur la planète ou dans les airs, il faut bien avouer qu’une sorte de jalousie puisse commencer à exister envers ceux qui ont eu la chance de voir ce programme au cinéma.

Beaucoup de plans fourmillent de détails, mais, le plus important, l’ensemble respire. Fini les cagibis et studios de 10 mètres carrés dans lesquels se déroulent des champs contre champs d’une tristesse abyssale, place à l’ambition cinématographique. Et qui de mieux que Dave Filoni lui-même pour confirmer que cette création est bien au niveau de ce qui se fait de mieux depuis Andor.

Le récit continue d’avancer, on se dirige vers un inconnu dans l’univers Star Wars et cela fait bien longtemps que ça n’était pas arrivé avec des personnages connus de l’univers étendu. Difficile de croire, pour le moment, qu’une quelconque forme de déception va apparaître.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Les films, les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Acolyte : Critique 1.07
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.06
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.05
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.04
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.03
Teen Titans - Raven + Beast Boy : La critique de l’intégrale
Cinéma - Bandes annonces : 20 juillet 2024
House of the Dragon : Critique 2.05 Régent
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)