256 connectés

Mary Shelley : La critique

Date : 06 / 08 / 2018 à 13h00
Sources :

Unification


Mary Shelley est un très bon biopic sur la jeunesse de l’auteur anglais qui a créé Frankenstein a seulement 18 ans en 1816.

En cette période pré-victorienne, les femmes n’avaient pas beaucoup de droits et devaient se comporter comme il se devait, sous couvert de jeter l’opprobre sur leur personne, leur nom et leur famille.

Née de deux parents écrivains, dont une mère féministe, la jeune Marie a toujours eu l’esprit imaginatif. Dès 16 ans, en s’enfuyant avec un jeune poète charmeur, elle montre une volonté forte.

Le scénario d’Emma Jensen et Haifaa Al Mansour montre ces deux ans de vie, voire de survie, ainsi que la réunion avec Lord Byron ayant amené le pari littéraire qui l’a poussé à écrire son texte le plus célèbre qui devint rapidement un bestseller.

Le récit montre aussi la relation très forte entre cette dernière et sa demi-sœur qui l’a suivi dans ses tribulations, ruinant elle aussi sa réputation. Plus en retrait et moins créative, elle a néanmoins eu un véritable impact sur sa sœur et les deux jeunes femmes se sont toujours soutenues dans leurs épreuves.

Haifaa Al Mansour, première femme réalisatrice d’Arabie Saoudite, a trouvé une véritable résonnance entre la femme actuelle, et la personnalité avant-gardiste de Mary Shelley. Elle dresse un merveilleux portrait de celle-ci, et de sa sœur, sans pour autant lui enlever ses défauts.

On découvre le processus créatif d’un auteur, ainsi que l’envers du décor d’une société pas si glorieuse que cela, ou les artistes sont parfois exhibés comme des amuseurs.

Ceux qui ne connaissent pas le livre Frankenstein ou le Prométhée moderne n’apprendront pas grand-chose sur le texte, car c’est bien la vie de Mary Shelley qui est décrite dans le récit et dont on retrouve les éléments les plus marquants qui ont inspiré son œuvre majeure.

Ainsi, pour apprécier au mieux les relations entre évènements réels et œuvre de fiction, on peut (re)lire le texte de l’auteur qui est d’ailleurs en libre accès. Néanmoins, le long métrage se laisse voir avec grand plaisir, d’autant que la personnalité de l’écrivaine, et la reconstitution d’une époque surannée suffise en soi à apprécier le sel du film.

Ce dernier, avec une mise en scène élégante d’Haifaa Al Mansour bénéficie d’un très beau travail de Caroline Koener sur les costumes, de Kevin Downey et Paki Smith sur les décors et de David Ungaro sur la photographie.

Quant au casting, il est formidable avec une Elle Fanning éblouissante en Mary Shelley. La comédienne apporte une grande luminosité à son personnage et lui apporte toutes les subtilités attendues d’une personnalité aussi intense et riche.

Elle est bien encadrée par Douglas Booth superbe en amant poète libertaire et par Tom Sturridge étonnant en Lord Byron. Bel Powley est très bonne dans le rôle de sa sœur et campe un personnage vraiment intéressant.

Mary Shelley est un très bon film qui apprend de nombreuses choses sur une femme considérée comme la mère de la science-fiction moderne. Avec une réalisation subtile, des comédiens magnifiques et une histoire plus incroyable que la fiction, le temps passe à toute allure. Une magnifique leçon de vie et de pugnacité à saluer et à méditer.

Passionnant et captivant.

SYNOPSIS

En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bienpensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple est invité à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 00
- Titre original : Mary Shelley
- Date de sortie : 08/08/2018
- Réalisateur : Haifaa Al Mansour
- Scénariste : Emma Jensen, Haifaa Al Mansour
- Interprètes : Elle Fanning, Douglas Booth, Tom Sturridge, Bel Powley, Owen Richards, Joanne Froggatt, Stephen Dillane, Maisie Williams
- Photographie : David Ungaro
- Montage : Alex Mackie
- Musique : Amelia Warner
- Costumes : Caroline Koener
- Décors : Kevin Downey, Paki Smith
- Producteur : Amy Baer, Ruth Coady, Alan Moloney pour Productrice, Gidden Media, Parallel Films
- Distributeur : Pyramide Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mary Shelley



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le grand bain : La critique
Dakini : La critique
Bamse au pays des voleurs : La critique
The Predator : La critique
The House That Jack Built : La critique
Star Trek Discovery : L’influence de The Cage sur la saison (...)
Doctor Who : Review 11.02 The Ghost Monument
Spider-Man Far From Home : Fin de tournage annoncée par Tom (...)
Daredevil : Matt Murdock laisse sortir le diable
Le grand bain : La critique
Child’s Play : Un retour aux sources pour Don Mancini
Trailers voDvd & co : 19 octobre 2018
Koro Sensei Quest ! [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Le Livre de Poche : Les sorties d’octobre 2018
Enigmes Mortelles : La critique du jeu des morts les plus (...)