583 connectés

Souviens toi de ton futur : La critique

Date : 03 / 12 / 2019 à 11h45
Sources :

Unification


Souviens-toi de ton futur peut sembler une injonction paradoxale. Pourtant, se souvenir de gestes ancestraux peut être le meilleur moyen d’avancer vers le futur. Pourvu qu’on sache tirer parti de la technologie avec la sagesse d’antan, une certaine attitude "d’entente avec la Nature" vaut certainement bien mieux que la contrainte qu’on lui applique depuis déjà trop longtemps.

Au risque d’en épuiser les ressources. D’en détruire les systèmes et les cycles de vie, au demeurant sophistiqués et si efficaces mis au point au cours de siècles entiers d’évolution.

Réfléchir. Au plus loin, comme au plus près, aux conséquences de chaque décision prise pour utiliser le sol, l’eau, le temps. Le temps qui passe comme celui qu’il fait.
Faire de la météo un outil à long, tout autant qu’à court terme.

Respecter. La vie et ses multiples façons. L’observer pour en tirer le meilleur parti. Ça, "il fut un temps", on savait faire...

Aujourd’hui, à l’heure où l’on s’interroge sur la modification du climat de la planète, il est déjà peut-être trop tard pour un retour en arrière. Et si cela est bien dommage en un sens, il est encore possible de prendre en considération ces nouvelles circonstances pour réinventer ces gestes du passé en les adaptant.

Revenir à certaines pratiques peut parfois aider à en concevoir de nouvelles, tournées vers l’avenir. Mais il faut pour cela voir plus loin que le profit immédiat... cela s’appelle la sagesse.

Ce documentaire en est plein et il ferait bon le mettre entre les mains des décideurs. Ceux qui commandent les politiques agricoles et sociales, intimement liées.

Parfaitement réalisé. Plein d’information et d’empathie, le film nous invite à (re)découvrir l’agriculture de demain... Aux mains de gens investis et courageux. Ingénieux et prévenants. À la pointe du progrès, avec des méthodes prétendument obsolètes au temps de "l’industrialisation forcenée".

Peut-être aujourd’hui un nouvel espoir de retrouver une alimentation plus acceptable et une qualité de vie meilleure.

Passionnant. Et nécessaire.
À voir.

DB

Souviens-toi de ton futur est un très bon documentaire permettant de présenter une agriculture différente qui commence à se (re)développer en France.

En effet, avec la montée en puissance du bio et les affaires concernant les pesticides, de nouveaux jeunes agriculteurs décident de faire des cultures sans produits toxiques et reviennent à des méthodes d’engrais naturels.

La documentariste Enora Boutin donne la parole à différents intervenants. Ceux-ci sont parfois issus d’une longue lignée d’agriculteurs, alors que d’autres sont des nouveaux venus dans la profession. Le film touche différents domaines de l’agriculture : viticulture, élevage, jardinage, culture diversifiée. Ce qui permet de voir les points communs entre ces derniers qui passent finalement tous par le travail de la terre, son respect et son enrichissement et la façon dont on peut prendre soin des plantes sans les bourrer de produits chimiques.

Car comme pour les humains, une plante en bonne santé, sans stress, se trouvant bien dans son environnement, sait très bien se défendre seule contre les pathogènes.

Les portraits de femmes et d’hommes proposés sont très intéressants et particulièrement touchants. Remplis d’optimisme et d’une vraie joie à pratiquer ce métier, les rencontres apportent un véritable espoir dans un futur ayant moins de chimie présent dedans. Et dans un retour à la terre plus respectueux de l’environnement, sans perte de qualité, et même de quantité, qui pourrait rendre à la France son autosuffisance alimentaire que notre pays a progressivement perdue au fil du temps, dans l’indifférence totale.

La photographie de Mathieu Fraysse est très lumineuse et permet d’apprécier au mieux les magnifiques paysages dévoilés au fil d’un long métrage en plusieurs chapitres. Les lieux présentés, très variés, sont d’une grande beauté est ont un véritable charme.

Le film rappelle aussi qu’il s’agit d’un vrai travail manuel que font les agriculteurs et que se passer des produits chimiques nécessite aussi un plus grand investissement physique. De plus, à travers les très intéressants entretiens avec la vigneronne, se dessine un métier masculin dans lequel les femmes doivent continuellement se battre pour prouver leur valeur.

Souviens-toi de ton futur est un très bon documentaire plein d’optimisme et de passion montrant des agriculteurs et travailleurs de la terre investis et n’hésitant pas à partager leurs techniques et à s’entraider. Avec des portraits passionnants, une belle philosophie de la vie et une façon responsable de remettre la nature au cœur de l’agriculture, l’œuvre est très belle et montre qu’on peut changer une manière de cultiver ayant montré ses limites et que l’on pensait immuable depuis plusieurs décennies.

Captivant et inspirant.

IA

SYNOPSIS

Une viticultrice bio, un couple créateur de jardin, deux éleveurs de brebis qui relancent le pastoralisme et un producteur de purins végétaux : des visages de l’agroécologie en Dordogne. Pour eux, le modèle dominant n’est plus tenable. Ils prennent un autre chemin et font face à la nécessité de changer pour survivre. Alors, au fil des saisons, chacun d’entre eux tâche de réinventer son travail et sa vie. Comment parviendront-ils à apprivoiser leur liberté ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 19
- Titre original : Souviens toi de ton futur
- Date de sortie : 04/12/2019
- Réalisateur : Enora Boutin
- Scénariste : Romain Bondonneau, Enora Boutin
- Photographie : Mathieu Fraysse
- Montage : Jean Desdemaines-Hugon
- Son, composition musicale : Lenny Fontaine
- Producteur : Périgord Patrimoines-Lokal Productions
- Distributeur : La Vingt-Cinquième Heure Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Souviens toi de ton futur



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Lillian : La critique
Pahokee, une jeunesse américaine : La critique
Jeune Juliette : La critique
Jumanji - Next Level : La critique
Souviens toi de ton futur : La critique
Star Wars - The Mandalorian : Review 1.05 Chapter 5 - The (...)
Stargate : Joseph Malozzi lance le mouvement #WeWantStargate
CCXP 2019 - Free Player : La première bande-annonce du film de (...)
CCXP 2019 - Star Trek Picard : Une fenêtre sur l’humanité
CCXP 2019 - The Expanse : L’impact d’Amazon Prime sur (...)
Star Wars : Version Kabuki de la franchise intergalactique
Lillian : La critique
The Wheel of Time : Rosamund Pike fera face à 4 nouveaux (...)
The White House Plumbers : Woody Harrelson & Justin Theroux (...)
Sorceleur - Zireael : La critique du collector Tome 3