Goldorak U : La critique du premier épisode, qui fait mal à son enfance

Date : 06 / 07 / 2024 à 15h00
Sources :

Unification


GOLDORAK U

- Date de diffusion : 05/07/2024
- Diffusion : Tokyo MX
- Titre original : Grendizer U
- Épisode : 1.01
- Réalisateur : Mitsuo Fukuda
- Scénaristes : Higuchi Tatsuto, Ichiro Okouchi d’après l’œuvre de Go Nagai.

SYNOPSIS

Réputée pour être un véritable havre de paix, la planète Euphor a soudainement sombré dans le chaos après un assaut mené par l’Empire Galactique de Véga, qui l’a réduite à néant.
Seul survivant de la tragédie, le prince Duke Fleed est parvenu à s’enfuir à l’aide du puissant robot Grendizer, capable de traverser les confins de l’espace.

LA CRITIQUE

Dès le début, c’est la catastrophe, et l’on comprend que le visionnage va être éprouvant.
Sans préambule, sans ménager un tant soit peu le suspens sur l’objet mythique que représente la soucoupe et le design du costume d’Actarus, on nous les livre dès les premières secondes, sans supplément sauce, mais avec des effets numériques étincelants ridicules.

Notre héros s’écrase comme le premier extra-terrestre venu, en plein désert, endroit où vient le chercher directement Sayaka Yumi (la collègue d’Alcor), en hummer rose... et tous les designs qui suivront seront du même acabit, flashy, dégoulinant de couleurs immondes, sans style, sans goût, sans charme, sans rien, absolument rien.

Tout est virevoltant, animé à la va-vite, pour ce qui veut sans doute se donner un effet dynamique, mais qui, ainsi, perd le caractère premier de l’anime original : l’impression de puissance par la lourdeur du robot géant. Là, même le plus pataud des robots ressemblera à un danseur étoile et l’on est fortement surpris de ne pas le voir affublé d’un tutu rose qui aura au moins eu l’effet de concorder avec son style. Vous saviez, vous, que Goldorak était en fait un anime de magical girl ?

On essaye aussi de créer une histoire pour combler la quasi-absence de celle-ci dans l’anime original (les épisodes étaient quasiment toujours conçus sur le même schéma, un golgoth par épisode...) mais que c’est maladroit et convenu... aucune surprise, jusqu’à (je ne vous fais aucune révélation, vous l’aurez immédiatement compris), la défaite de Mazinger à la fin de l’épisode et l’arrivée de Goldorak, comme défenseur de la Terre.

Il est difficile d’espérer que la série s’améliore, tant les choix sont TOUS mauvais et tellement loin de l’ambiance de l’original. Ce manque, on le ressentira à tous les étages, du character design raté, aux choix douteux, en passant par l’absence des BGM hyper rythmées et stressantes pourtant cruciales lors des affrontements.

Là-haut, là-haut, très loin dans l’espace, entre la Terre et Vénus, il est impossible de croire que le ciel gardera longtemps la trace du nouveau Prince Actarus...

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Goldorak U : Critique 1.02 Legend of the Stars
Goldorak U : La critique du premier épisode, qui fait mal à son (...)
SupraCell : Critique des 4 premiers épisodes de la série (...)
My Lady Jane : Critique de la série Prime Video
House of the Dragon : Critique 2.05 Régent
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)