La Chronique des Bridgerton : La critique de la saison 3B de la série Netflix

Date : 19 / 06 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


LA CHRONIQUE DES BRIDGERTON

- Date de diffusion : 16/05/2024
- Plate-forme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 3.05, Tic-tac - 3.06, Courtiser monsieur Bridgerton, 3.07, Main dans la main - 3.08, En pleine lumière
- Réalisateurs : Bille Woodruff, Tom Verica
- Scénaristes : Azia Squire, Annabelle Hood, Geetika Tandon Lizardi, Daniel Robinson
- Interprètes : Nicola Coughlan, Luke Newton, Claudia Jessie, Luke Thompson, Florence Hunt, Hannah Dodd, Ruth Gemmell, Golda Rosheuvel, Adjoa Andoh, Daniel Francis, Sam Phillips, Jessica Madsen, Hannah New, Julie Andrews, Jonathan Bailey, Simone Ashley, Julie Andrews

LA CRITIQUE

Après quatre épisodes haletant livrés par Netflix en mai dernier, voilà que La Chronique des Bridgerton nous est revenue la semaine dernière pour quatre nouveaux épisodes, histoire de boucler la boucle de la saison 3 de la série. Si la première partie avait réussi à nous séduire immédiatement à travers l’histoire d’amour latente entre Penelope Featherington (Nicola Coughlan) et Colin Bridgerton (Luke Newton), mais pas que, qu’en est-il exactement de cette deuxième partie ?

Si le mariage annoncé entre les deux tourtereaux de cette nouvelle saison à Mayfair n’a pas vraiment été une surprise en toute fin de Partie 1, cela pose évident beaucoup de questions existentielles à notre jeune héroïne qui cache bien son jeu. Cette deuxième partie donne donc beaucoup de grains à moudre sur ce point. Les fans de la série savent évidemment qui se cache en réalité derrière Lady Whistledown, et ce qu’elle a pu dire à travers ses papiers. Se pose donc évidemment la question de ce que l’on va faire avec la chroniqueuse de potins mondains : va-t-elle continuer ses ragots en signant de son propre nom ou va-t-elle déposer sa plume définitivement ? Étant la narratrice de la série - j’irais même jusqu’à dire la personnage principale - depuis ses débuts en 2020, est-il vraiment possible de continuer sans son "anonymat" ?

L’histoire reste donc centrée sur cette inadéquation entre mariage et secrets, ce qui permet quelques rebondissements scénaristiques pas franchement plausibles, particulièrement lorsque les scénaristes feront le choix quelque peu déconcertant voire gênant de faire porter le chapeau à un personnage "pas franchement connue pour son intelligence" des mots. Ce choix permet néanmoins de mettre sur les rails certaines situations qui auront le pouvoir de faire sourire les téléspectateurs, ainsi que de donner un prétexte à la véritable Whistledown pour ne pas laisser n’importe qui usurper son identité, bien au contraire.

Du côté de la bagatelle, La Chronique des Bridgerton aura osé mettre en scène ce que beaucoup de productions n’auraient jamais osé faire : une scène de sexe torride dans laquelle une jeune femme aux rondeurs assumées montre son corps. Si depuis bien longtemps, Hollywood s’est cantonné à nous montrer des corps de femmes d’une certaine "perfection", n’hésitant pas à faire appel à des body-double pour cela, Netflix rentre parfaitement dans la case où de plus en plus d’oeuvres montrent les choses telles qu’elles sont, et c’est là une volonté bienvenue. Nicola Coughlan est elle-même une fervente combattante de la superficialité.

Comme expliqué précédemment, le couple Pen / Colin n’est pas la seule histoire de la saison : Benedict Bridgerton (Luke Thompson) connaît lui aussi des émois qu’il ne semblait pas prêt à ressentir, et le voilà qui prend la fuite quand on lui propose d’être plus que deux dans une chambre. La saison 3 pose à n’en pas douter les premières pierres de la quatrième saison de la série, à savoir celle qui verra ce dernier trouver soulier à son pied. Reste à savoir si son coup de coeur de cette année fera partie des plans de la série quand elle reviendra pour ses nouveaux épisodes. Francesca (Anna Dodd) et Maman Bridgerton (Ruth Gemmell) font elles aussi battre des cœurs cette année. Preuve que le réseau social Mayfair du XIXe siècle n’est pas simplement réservé aux jeunes gens.

Une fin de saison 3 qui a ses réussites mais qui a également quelques écueils. Si les saisons 1 et 2 de la série avaient allumé la flamme de la sexualité débridée suite aux mariages ducal et vicomtique, ce n’est pas le cas ici, faisant fi d’un élément essentiel de la société de cette époque : une jeune femme de bonne famille ne saurait se retrouver seule avec un homme sans que les deux soient mariés. Les scénaristes cherchaient-ils par hasard à nous donner du sexe à n’importe quel prix, histoire de cocher une case sur leur cahier des charges ? Que serait la réputation de la jeune femme si cela venait à se savoir ? (On connaît la cruauté du Mayfair du XIXe siècle à ce propos.) Et que deviendrait-elle si le mariage venait à ne pas se réaliser ? À moins que les péripéties vécues par les personnages n’aient été élaborés uniquement pour amuser la galerie, sans plus... Mais où sont les chaperons ?

La série semble être à un tournant de son histoire. La véritable identité de Lady Whistledown ayant été révélée, les dernières minutes du final ne laissent aucun doute. Et maintenant que tout ça est fait, La Chronique des Bridgerton ne risque-t-elle pas de perdre son âme ? La voix de Julie Andrews a pris une telle dimension dans la série, qu’on se demande si une saison sans cette voix emblématique aura la même résonance... C’est en tout cas un pari audacieux qui mérite, à n’en pas douter, que votre chroniqueur reviendra au moment où le hit romantique de Netflix refera surface sur la plate-forme de streaming.

NOTE SAISON 3B

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


L’Imaginaire : La critique du film Netflix
Le Flic de Beverly Hills - Axel F. : La critique express
SupraCell : Critique des 4 premiers épisodes de la série (...)
Ultraman Rising : La critique du film Netflix
La Chronique des Bridgerton : La critique de la saison 3B de la (...)
House of the Dragon : Critique 2.05 Régent
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)