Assassin’s Creed : La critique Origins & Reflections

Date : 18 / 06 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


ASSASSIN’S CREED
ORIGINS & REFLECTIONS

- Date de sortie : 16/05/2024
- Éditeur : Black River
- Auteur : A. Del Col, I. Edginton
- Dessin : Pericles Júnior Kaiowá
- ISBN : 9782384260317
- Nombre de Pages : 232
- Prix : 20,90 euros

DESCRIPTION

"Deux aventures tirées de l’univers Assassin’s Creed.
Un retour aux sources avec les protagonistes cultes de la licence.

Assassin’s Creed Origins :

L’Égypte ancienne, terre de majesté et d’intrigues, est en train de disparaître dans une lutte impitoyable pour le pouvoir. Découvrez de sombres secrets et des mythes oubliés alors que nous voyageons aux tout débuts de la Confrérie des Assassins et au-delà !

Assassin’s Creed Reflections :

Quatre nouvelles aventures mettant en vedette les assassins préférés des fans comme Edward Kenway et Altaïr, ainsi que le héros de la Renaissance, Ezio Auditore da Firenze.

Utilisant les immenses ressources d’Abstergo (et un certain profil génétique) pour se plonger dans les annales de la Confrérie des Assassins, le Maître Templier Juhani Otso Berg espère découvrir de nouvelles idées et informations sur les exploits de ses adversaires. Car comme on l’a souvent dit, la seule manière de bien connaître son ennemi est de devenir comme lui..."

LA CRITIQUE

Imprimées tête-bêche, ces deux histoires sont assez différentes :

Assassin’s Creed Origins est une suite du jeu éponyme, qui se concentre sur Aya, l’épouse de Bayek, au temps de Cléopâtre et son fils Césarion à la fin de la bataille d’Alexandrie.

La suite des événements, à partir d’un assassinat historique, montre un monde à feu à sang suite à la mort d’une élite sanguinaire bien connue. Mais alors qu’Aya doit faire avec d’autres noms célèbres pour survivre à la curie qui s’en suit, on nous explique en fait pourquoi il est primordial que les assassins agissent dans l’ombre, propulsant sa protagoniste comme point central de la compréhension du monde des jeux.

Les dessins de Kaiowa sont magnifiques et sa composition de page particulièrement dynamique, alors qu’Aya saute de toit en toit à Rome ou ailleurs.

Assassin’s Creed Reflections est sans doute intrinsèquement moins bon, mais offre un panorama qui séduira les fans, en faisant revenir les assassins célèbres de la saga, de l’Empire mongol aux débuts de l’Amérique indigène, en passant par les Caraïbes en 1722 et la France en 1519.

Mais il s’agit plus de clins d’œil, d’histoires sans grande importance, comme une réminiscence des plaisirs passés, mais sans véritables avancées ou révélations.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le croque-mort, l’elfe & le marshal : La critique du (...)
Super-héros : La critique d’Une Histoire Française
Talyn : La critique du Cœur des Ténèbres
Earthdivers : La critique de L’Âge de Glace
Joker - The Winning Card : La critique
Avengers : L’avenir de Deadpool et Wolverine s’écrira-t-il
The Boys : L’antidote pour lutter contre l’ennui du (...)
Star Wars : Le film de Shawn Levy a trouvé son scénariste
Eruption : Le bestseller de Michael Crichton a trouvé (...)
Japan Expo 2024 : Le samedi 13 juillet
The Old Man : Première bande annonce de la saison 2
Japan Expo 2024 : La finale de l’ECG, Extreme Cosplay (...)
Brèves : Les informations du 14 juillet
Le croque-mort, l’elfe & le marshal : La critique du (...)
Cinéma - Bandes annonces : 14 juillet 2024