Marvel / Sony : Tony Vinciquerra jetterait-il de l’huile sur le feu ?

Date : 05 / 06 / 2024 à 16h00
Sources :

THR via CBM & Chris Miller via CBM


Dans une récente conférence, le PDG de Sony Pictures a fait une déclaration qui ne devrait pas réjouir les membres des puissantes Guildes Hollywoodiennes. Et il ne faudra pas beaucoup de temps à Chris Miller, scénariste et producteur du prochain Spider-Man - Beyond the Spider-Verse, pour vivement réagir...

Un peu plus d’un an après que la WGA ait lancé un mouvement de grève historique à Hollywood, Tony Vinciquerra serait-il en train de faire de la provocation ? Outre les questions salariales, ce qui avait motivé les scénaristes à interrompre le travail pendant presque 6 mois, c’était l’utilisation de l’Intelligence Artificielle dans l’industrie cinématographique. Et maintenant que les choses sont à peu près rentrées dans l’ordre, le PDG de Sony semble vouloir jeter de l’huile sur le feu.

Lors d’une récente conférence d’investisseurs au Japon, Vinciquerra a déclaré : "Nous étudierons les moyens d’utiliser l’I.A. pour produire des films pour les cinémas et la télévision de manière plus efficace, en utilisant principalement l’IA. Les accords issus des grèves de l’année dernière et les accords qui résulteront des [négociations] de l’IATSE et des Teamsters définiront à peu près ce que nous faisons avec [cette technologie]."

Le dirigeant fait ici référence aux négociations en cours entre le principal syndicat des équipes de production et l’AMPTP, la crainte étant que ces outils nuisent au travail des membres du IATSE. Ce dernier espère d’ailleurs obtenir les mêmes garanties que les acteurs et les scénaristes suite aux grèves de l’année dernière.

Les créateurs de films animés en lien avec le Spider-Verse de Sony n’ont pas tardé à réagir aux déclarations du dirigeants. Chris Miller a en effet pris quelques minutes sur X pour rappeler qu’aucune Intelligence artificielle n’a été, et ne sera jamais utilisé par ses équipes :

"Il n’y a pas d’IA générative dans Beyond the Spider-Verse et il n’y en aura jamais. L’un des principaux objectifs des films est de créer de nouveaux styles visuels qui n’ont jamais été vus dans un film de studio en images de synthèse, et non de voler la moyenne générique plagiée du travail d’autres artistes."

Il faut malheureusement dire que l’Intelligence Artificielle fait de plus en plus partie de l’industrie cinématographique. L’année dernière, Jeffrey Katzenberg, fondateur de DreamWorks, a expliqué que cet outil pouvait permettre de réduire les coups de production d’un film d’animation de 90%, ne faisant appel qu’à 50 artistes concepteurs plutôt que 500.

Quant à savoir pourquoi Sony souhaite s’engager dans cette voie glissant, The Hollywood Reporter croit savoir que cela serait dû aux récents échecs commerciaux de Morbius, Madame Web et SOS Fantômes - La Menace de glace. De plus, les cinéphiles ont rapidement rejeté l’utilisation de l’I.A. dans les films. Late Night with the Devil en a par exemple fait l’amer expérience. Toute la question est de savoir si le consommateur de cinéma est capable de se rendre compte de la supercherie ou jusqu’à quand les cinéphiles y feront attention.

Mais il paraît clair que si Sony se met à utiliser à plus l’I.A. dans leurs productions, le studio perdra de nombreux cinéastes qui créent de très belles histoires pour l’écran.



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Marvel / Sony : Tony Vinciquerra jetterait-il de l’huile (...)
Kraven The Hunter : Le film Marvel de Sony à nouveau (...)
Madame Web : Plus jamais ça pour Dakota Johnson
Madame Web : Des affiches en veux-tu, en voilà !
Madame Web : Les affiches personnages
La Chronique des Bridgerton : La saison 4 suivra l’histoire (...)
Fallout : De grandes idées pour la saison 2
Joker - Folie à deux : La seconde bande annonce qui plonge dans (...)
Deadpool & Wolverine : Kevin Feige révèle ce qui le (...)
Emily in Paris : La bande annonce de la saison 4 partie (...)
Backdraft : Glen Powell va mettre le feu à Hollywood (...)
Monolith : La critique
Nightmares and Daydreams par Joko Anwar : Critique de la série (...)
All’s Fair : Halle Berry claque la porte du tribunal
Brèves : Les informations du 23 juillet