Cyberpunk 2077 : La critique du jeu des Gangs de Night City

Date : 15 / 06 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


CYBERPUNK 2077
LES GANGS DE NIGHT CITY

- Type : Contrôle / Majorité
- Auteurs : E.M. Lang, F.R. Sedda
- Éditeur : Cmon
- Illustrations : P. Parente, S.Kopinski
- Nombre de joueurs : 1 à 4
- Âge des joueurs : 14 ans et plus
- Durée d’une partie : 60-120 minutes
- Édition Française : Oui
- Prix constaté : Moins de 120 euros

DESCRIPTION

"Plongez dans une ville qui s’étend à perte de vue. Des gratte-ciels grimpant vers le firmament. Une brume étouffante enveloppant chaque recoin. Des mégacorporations. Des rebelles. Une technologie défaillante omniprésente. Des pirates informatiques. Bienvenue à Night City, où les gangs se livrent une lutte incessante pour le pouvoir.

Dans Cyberpunk 2077 : Gangs of Night City - Le Jeu de Plateau, incarnez les leaders de l’un des nombreux gangs de la ville. Recrutez des membres, étendez vos territoires, provoquez des affrontements et tentez de défier les Corporations à travers une série de scénarios narratifs guidés par des cartes. À la fin, c’est le joueur ayant accumulé le plus de "Street Cred" qui remporte la victoire.

La ville de la nuit est un enfer étincelant. Affrontez d’autres gangs dans la rue ou sur le Net, tandis que votre bande de durs entreprenants cherche à dominer le monde criminel qui règne dans les rues. Mais ne croyez pas que les autres gangs seront votre seul obstacle sur votre chemin vers le sommet. Les entreprises, la police et NetWatch vous attendent pour vous faire tomber si votre "guerre" attire leur attention.
Un bon leader ne s’endort jamais sur une bonne opportunité ou un Edgerunner prometteur. Seuls les plus audacieux resteront dans les mémoires."

LE CONTENU DE LA BOITE

46 figurines en plastique, 1 plateau recto verso, 4 plateaux Gang, 131 cartes, 12 socles en plastique, 2 dés, 164 pions et un livret de règles.

LE DÉROULEMENT D’UNE PARTIE

Après que chaque joueur ait choisi son gang, son armement et ses capacités uniques, une historie est révélée par une carte d’introduction d’un deck de cartes dédié. Le plateau et l’ambiance installés, vous pouvez commencer à jouer :

Votre but sera de récolter 25 points de réputation (ou le plus possible si la condition de la mission est remplie et met fin prématurément à la partie).

Pour cela, vous allez utiliser vos différents types de personnages (des combattants pour affronter les autres gangs, des techies pour récupérer des points de Réputation...) pour faire des actions (contrôler des zones, se déplacer, combattre, récupérer des ressources, construire une planque, s’améliorer...)

FAMILLES ET PARIAS

- Type : Extension
- Auteurs : Eric M. Lang, F.R. Sedda
- Éditeur : Cmon
- Illustrations : P. Parente, S.Kopinski
- Nombre de joueurs : 1 à 4
- Âge des joueurs : 14 ans et plus
- Durée d’une partie : 60-120 minutes
- Édition Française : Oui
- Prix constaté : Moins de 50 euros

DESCRIPTION

"Cette extension ajoute le 7ème district, les Badlands, au plateau de jeu : Une nouvelle région à explorer en cours de partie. Elle apporte également une toute nouvelle histoire et deux gangs supplémentaires, les Aldecaldos et les Wraiths, tout en augmentant le nombre maximum de joueurs à 5 !

Le plateau du district des Badlands est un plateau de jeu quadruple qui est attaché au coin inférieur droit de Night City, reproduisant la géographie du lieu de Cyberpunk 2077 dans le jeu."

LA CRITIQUE

Les jeux de contrôle de zone par majorité sont nombreux. Et, en plus des règles qui tournent souvent autour des mêmes mécaniques, l’important pour se démarquer peut aussi être le thème. Ici, le cyberpunk, très marqué, et inspiré par le jeu éponyme.

On retrouve la typique asymétrie avec les capacités et le gameplay unique de chaque gang (les surarmés Maelstrom, les influents Valentinos, les hackers Voodoo Boys et les vindicatifs Tyger Claws) qui ont tous une manière différente d’aborder le jeu. Rajoutez à cela les cartes objectifs et vous comprendrez que les possibilités sont grandes. Surtout que l’extension fournit d’autres gangs (les profiteurs Wraiths et les acceuillants Aldecaldos), d’autres blocs pour élargir la ville et d’autres missions.

La partie légèrement narrative (les cours textes des cartes de mission) est aussi un plus et apporte au genre un environnement immersif plus qu’un simple cadre stratégique. Les règles particulières que ces cartes apportent contribuent aussi grandement à la rejouabilité et force les joueurs à s’adapter au fil de la partie, non seulement aux actions des autres joueur, mais aussi à de nouvelles conditions.

Notez qu’en solo, nombre de ces mécaniques sont absentes ce qui rend cette option peu convaincante.

L’ensemble est un bon jeu de contrôle, mais sans nouveauté. Seul l’apport du thème est bien vu. Les fans de Cyberpunk seront sans doute déçus par le manque de véritable historie et les fans de jeu de contrôle n’y trouveront pas de nouveautés de gameplay. L’hybridation ne semble donc pas d’un intérêt foudroyant.

BANDE ANNONCE




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Dungeons & Dragons 5E : La critique de La Gloire des (...)
Cyberpunk RED : La critique de Black Chrome et du Deck de (...)
Mythender : La critique du JdR des tueurs de dieux
For the Story : La critique d’Alibis
Avengers : L’avenir de Deadpool et Wolverine s’écrira-t-il
The Boys : L’antidote pour lutter contre l’ennui du (...)
Star Wars : Le film de Shawn Levy a trouvé son scénariste
Eruption : Le bestseller de Michael Crichton a trouvé (...)
Japan Expo 2024 : Le samedi 13 juillet
The Old Man : Première bande annonce de la saison 2
Japan Expo 2024 : La finale de l’ECG, Extreme Cosplay (...)
Brèves : Les informations du 14 juillet
Le croque-mort, l’elfe & le marshal : La critique du (...)
Cinéma - Bandes annonces : 14 juillet 2024