La Poupée Vivante : L’épisode le plus terrifiant de La Quatrième Dimension

Date : 24 / 02 / 2024 à 00h00
Sources :

Unification


LA POUPÉE VIVANTE

- Type : Thriller
- Titre Original : Living Doll
- 1ère aux USA : CBS (01/11/1963)
- Épisode : 126ème, S05.E06
- Scénario : Jerry Sohl
- Réalisation : Richard C. Sarafian
- Production : Buck Houghton
- Musique : Bernard Herrmann
- Interprètes : Telly Savalas, Mary La Roche, Tracy Stratford

- SANS SPOILER MAJEUR -

Annabelle vient d’acheter une poupée parlante à sa fille Christie, mais son beau-père, Erich, veut la revendre, car le foyer traverse une mauvaise passe.
C’est alors qu’il découvre qu’elle tient un discours tout à fait sensé et qu’elle les menace.

L’épisode suit une idée simple qui est servie par l’interprétation de Telly Savalas, dont on ne sait pas s’il est fou ou si la poupée lui parle vraiment.
De la façon dont il terrifie sa famille, cet homme n’est pas net, c’est certain. Il accuse même sa femme d’avoir mis un transistor dans le corps de la poupée pour le rendre marteau. La paranoïa, un signe classique de maladie mentale, s’installe.

Tout dans la réalisation tend vers ce propos, du design poupon sans aspérité cauchemardesque, jusqu’aux plans qui ne la filment que rarement de face.

Elle ne bouge pas, mais quand elle sort sa phrase d’amour préenregistrée, on ne peut qu’entendre à la place : "Je vais te tuer."

Et, ne nous le cachons pas, on espère presque qu’elle le fasse, car le beau-père est un sacré salaud.

L’ambiance, à couper au couteau, est parfaitement soulignée par une formidable musique épurée mais obsédante de Bernard Herrmann, à base de clarinette et de harpe.

Le tout est sobre, sans un gros manteau de jump scare et les gros sabots des films hollywoodien, c’est pourquoi l’épisode est plus proche de la réalité, et nous terrifie bien plus, au final.

La poupée, qui se nomme Talky Tina, a même été éditée en véritable jouet à l’échelle grandeur nature, estampillé The Twilight Zone. Elle a inspiré Gabby Gabby dans Toy Story 4, la saga de films d’horreur Chucky, et est l’une des références pour la création d’Annabelle (et vous remarquerez, en passant, le clin d’œil au prénom de la mère), en plus de celle de la "véritable" histoire de la poupée Raggedy Ann (qui est, elle impliquée dans une affaire surnaturelle des époux Warren, et qui trône toujours dans ce qui reste de leur musée des horreurs dans le Connecticut, toujours visitable).

EXTRAIT




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


It Follows 2 : La suite sera bien plus sombre et tordue
Poohniverse : Un nouveau slasher pour Porcinet
Les intrus : Le réalisateur nous parle d’une trilogie
Le Blob : Le nouveau projet de remake est bien parti
The Breed : Un remake du classique de Wes Craven
R.I.P. : Shelley Duvall, l’éternelle interprète dans (...)
Karmapolice : La critique
Japan Expo 2024 : Le jeudi 11 juillet
Futurama : La bande annonce de la saison 12, dans un monde de (...)
Brèves : Les informations du 12 juillet
Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Cinéma - Bandes annonces : 12 juillet 2024
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Qui peut bien (...)
House of The Dragon : Une influence inattendue pour Ewan (...)
Severance : La bande annonce de la saison 2