Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci : La critique

Date : 30 / 01 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


LÉO, LA FABULEUSE HISTOIRE DE LÉONARD DE VINCI

- Date de sortie : 31/01/2024
- Titre original : The Invento
- Durée du film : 1 h 37
- Réalisateurs : Jim Capobianco, Pierre-Luc Granjon
- Scénariste : Jim Capobianco
- Interprètes : Stephen Fry, Marion Cotillard, Daisy Ridley, Matt Berry, Natalie Palamides, Jim Capobianco, Ben Stranahan, Gauthier Battoue, André Dussollier, Marion Cotillard, Juliette Armanet, Gauthier Battoue

LA CRITIQUE

Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci est un très bon film d’animation en stop motion tournant autour du célèbre artiste inventeur.

En effet, certains ne le savent peut-être pas, mais Léonard de Vinci a passé la dernière partie de sa vie en France, entre 1516 et 1519, où il était sous la protection de François Ier. Le scénario du réalisateur Jim Capobianco offre un surprenant biopic mettant en avant le génie de cet homme qui s’est toujours intéressé à tout.

Toutefois, c’est bien son intérêt pour le corps humain qui a failli causer sa perte et l’a forcé à quitter l’Italie. Alors qu’il était interdit par la religion catholique de comprendre comment celui-ci fonctionne.

Le film de Jim Capobianco et de Pierre-Luc Granjon est vraiment passionnant à regarder. Il me mélange parfois quelques séquences dessinées qui apportent un vrai plus au récit. Les marionnettes sont très vivantes et l’animation de toute beauté. On prend vraiment plaisir à découvrir les dernières années d’un homme fourmillant d’idées qui a parfois été arrêté dans ses rêves par des personnes ne partageant pas son enthousiasme ou par le désintérêt qu’il peut porter ultérieurement à ses projets en cours.

Les décors sont aussi très travaillés et les costumes bénéficient d’une grande attention. On découvre avec intérêt les dernières réalisations d’un homme plein d’imagination. De plus, sa relation avec une jeune femme issue de la haute noblesse est digne d’intérêt. D’autant que cette dernière a beaucoup d’idées, mais ne peut les exprimer vraiment, étant née femme.

L’œuvre est aussi remplie d’une certaine poésie. À l’instar de la partie finale magnifique, elle fait beaucoup réfléchir sur la création et sur l’héritage. Car ce dernier peut être spirituel et participe pleinement de la transmission du savoir.

Le doublage est très bon. Il donne beaucoup de couleurs aux différents protagonistes qui n’ont parfois pas leur langue dans leur poche. D’ailleurs, un certain humour s’immisce régulièrement au fil des séquences, comme un certain suspense lié à la réalisation, ou non, des derniers projets de l’artiste.

Car si on connaît le nom célèbre du personnage, en dehors de quelques inventions, peintures, croquis ou trouvailles qu’il a faite, on ne connaît pas forcément grand-chose de sa vie et de ses œuvres.

Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci est un formidable biopic d’une très grande originalité est magnifiquement réalisé. Cette plongée au cœur des dernières années d’un immense créateur et artiste est fascinante et particulièrement plaisante à découvrir.

Sympathique et divertissant.

SYNOPSIS

Bienvenue dans la Renaissance ! Une époque où artistes, savants, rois et reines inventent un monde nouveau. Parmi eux, un curieux personnage passe ses journées à dessiner d’étranges machines et à explorer les idées les plus folles. Observer la lune, voler comme un oiseau, découvrir les secrets de la médecine… il rêve de changer le monde. Embarquez pour un voyage avec le plus grand des génies, Léonard de Vinci !

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Marijke Van Kets
- Montage : Nicolas Flory
- Musique : Alex Mandel
- Costumes : Pauline Valls
- Décors : Samuel Ribeyron
- Producteurs : Jim Capobianco, Martin Metz, Adrian Politowski, Robert Rippberger pour Foliascope
- Distributeur : Little KMBO

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci


© 2023 Curiosity Studio Limited.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un meurtre pour rien : La critique
Que la bête meure : La critique
Le Vampire noir : La critique
Survivre : La critique
Vice-Versa 2 : La critique
Star Trek - Strange New Worlds : Encore plus de genres explorés (...)
L’Imaginaire : La bande annonce et la date de diffusion sur (...)
Enemy : Un remake par un showrunner de Star Trek
Sunny : La bande annonce de la série Apple TV+
Blue Beetle : Une série animée en préparation chez DC (...)
The Ark : La bande annonce de la saison 2
Un meurtre pour rien : La critique
Moi, Ben : La bande annonce de la série SF d’Apple (...)
Brèves : Les informations du 18 juin
Annecy Festival 2024 : Johan, Pirlouit et la Peyo Compagny