Doom Patrol : Critique 4.03 Nostalgia Patrol

Date : 21 / 12 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


DOOM PATROL

- Date de diffusion : 15/12/2022
- Plateforme de diffusion : HBO Max
- Épisode : 4.03
- Réalisateur : Kristin Windell
- Scénaristes : Tanya Steele
- Interprètes : Diane Guerrero, April Bowlby, Matt Bomer , Brendan Fraser, Michelle Gomez, Joivan Wade

LA CRITIQUE

Après une entrée en matière pleine de promesses où l’on retrouvait toute la folie et la dérision propre à la série, Doom Patrol propose cette semaine un épisode un peu chiche en péripéties et faisant clairement office de transition pour la suite des événements.

D’un côté, Victor retrouve ses anciens camarades de classe dont il s’était éloigné depuis son accident qui fait de lui un humain augmenté. À travers de nombreuses scènes de dialogues, on se rend compte de la frustration et du sentiment plus ou moins poussé de jalousie que ses amis ressentent. Vers quoi ces retrouvailles vont nous mener ? Difficile à dire, cependant tout cet aspect inédit de la vie de Victor, sans pour autant être extrêmement passionnant parvenait au moins à ajouter de la profondeur à un personnage qu’on sent au bord de la rupture malgré ce qu’il veut laisser paraître.

L’autre intrigue majeure de cet épisode concernait Rita, toujours autant frustrée d’avoir perdu son rôle de leader. L’annonce de la diffusion dans un cinéma de Cloverton d’une retrospective des films classiques dans lesquels elle était actrice, va lui donner du baume au cœur et regonfler le peu d’estime qu’elle a d’elle même. Malheureusement pour elle, elle va se retrouver piégée au sein de ses films, ainsi que ses camarades qui vont finir par la rejoindre afin de la sauver d’un méchant plutôt obscur de l’univers DC Comics.

Si les clins d’œil cinéphiles aux différents genres auxquels appartiennent les films de Rita étaient plutôt plaisants, les choses ne vont pas suffisamment loin pour nous surprendre et il est difficile de ne pas se sentir frustré par un manque d’enjeux assez criant. On a vraiment l’impression de balayer un pan important de genres cinématographiques de manière superficielle sans que tout ce qui s’y réfère ne soit utilisé de manière suffisamment créative.

Finalement, on ressort donc frustré de cet épisode dans lequel il ne se passe pas grand-chose, même si on ne peut pas aller jusqu’à dire que nous nous sommes ennuyés. Espérons que la suite fasse preuve de beaucoup plus de générosité et parvienne à nous offrir le plaisir immense auquel la série nous a habitué depuis ses débuts !

SYNOPSIS

Robotman, Negative Man, Crazy Jane ou encore Elasti-Girl souffrent de handicaps ou ont été physiquement marqués par des accidents. Rejetés par la société et désormais dotés de super pouvoirs, tous ont trouvé un sens à leur vie en agissant pour le compte du Dr. Niles Caulder, un scientifique fou qui leur est venu en aide à un moment donné de leur vie et qu’ils aident à protéger la planète...

BANDE ANNONCE





 Charte des commentaires 


Gotham Knights : Critique 1.01 Pilot
Doom Patrol : Critique 4.06 Hope Patrol
Doom Patrol : Critique 4.05 Youth Patrol
Doom Patrol : Critique 4.04 Casey Patrol
Doom Patrol : Critique 4.03 Nostalgia Patrol
Foundation : Bilan d’une saison 2 éprouvante et nécessaire (...)
Star Trek - Very Short Treks : Nouvel opus animé de la web-série (...)
Upload : La bande annonce de la saison 3
Club Zero : La critique
Winning Time : Pas de troisième quart-temps pour la série (...)
Le Steadicam : La caméra qui changea la prise de vue à tout (...)
Netflix - Bandes annonces : 24 septembre 2023
La Roue du temps : Critique 2.06 Les yeux sans pitié
Aquaman et le Royaume perdu : Le DCU ? Une maison qu’on (...)
Doom Patrol : Max programme enfin le reste de la saison (...)