Drago : Dolph Lundgren répond à son ami Sylvester Stallone

Date : 03 / 08 / 2022 à 13h15
Sources :

Dolph Lundgren via Collider


Sylvester Stallone a plutôt mal réagi à l’annonce du film Drago de la MGM et voilà que Dolph Lundgren prend des gants et lui répond très amicalement.

Le week-end dernier a été difficile à avaler par Sly, critiquant ouvertement Irwin Winkler, producteur historique du Rocky Universe, à propos de leur histoire compliquée concernant les droits d’auteurs pour la création du personnage de Rocky Balboa. Stallone a également laissé entendre que Lundgren avait accepté un rôle dans le spin-off Drago, sans lui en dire quoi que ce soit. Le Ivan Drago de Rocky IV et Creed II s’est maintenant exprimé pour "remettre les pendules à l’heure", précisant qu’il n’était pas au courant de la non-implication de Stallone dans le spin-off.

Par posts Instagram interposés, Lundgren a lui aussi dit ce qu’il avait à dire, légendant une image de lui en train de jouer à se boxer avec son ami depuis 1985 : "Il n’y a pas de scénario approuvé, pas d’accords en place, pas de réalisateur." Lundgren a également ajouté qu’il avait "l’impression que mon ami Sly Stallone était impliqué en tant que producteur ou même en tant qu’acteur".

Lundgren a également déclaré que la fuite de la nouvelle du spin-off Drago dans la presse la semaine dernière était un évènement malheureux. En outre, il a appelé les fans, dont certains ont été offensés par les allégations de Stallone, à se détendre car il était "en contact avec M. Balboa (Stallone)" pour régler la question.

Stallone est depuis longtemps en conflit avec le producteur Winkler au sujet des droits de la franchise Rocky qu’il a créée en 1976. L’acteur a abordé à plusieurs reprises la question de l’absence de droits sur sa propriété intellectuelle, accusant Winkler et sa famille de lui refuser constamment la propriété de sa création et de faire de la franchise Rocky son entreprise familiale personnelle en impliquant ses enfants. Si les précédents posts de Stallone à ce sujet ont depuis été supprimés, Sly semble rester inflexible dans son combat hors du ring pour posséder un pourcentage de sa création.

La franchise Rocky est l’une des franchises cinématographiques les plus réussies depuis les années 1970. Stallone avait vendu les droits au duo de producteurs de films Winkler et Robert Chartoff après avoir tenté en vain de les vendre aux studios. Stallone a accepté de jouer le rôle principal dans le film et, dans ce qu’il considère aujourd’hui comme une décision naïve, il a omis de négocier un accord de copropriété des droits du film. Rocky est finalement devenu sa percée et a donné naissance à une franchise à succès. Elle a donné naissance à la franchise Creed, également entre les mains de Winkler, dont le 3e film est attendu pour mars 2023.



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Dog Soldiers 2 : Une suite inspirée d’une histoire (...)
The Death Of Robin Hood : Hugh Jackman dans une version sombre du (...)
Dracula - A Love Tale : Le casting intrigant du film de Luc (...)
Dutch & Razzlekhan : Chloë Grace Moretz, Lewis Pullman & (...)
Dracula - A Love Tale : Luc Besson s’attaque à Bram (...)
R.I.P. : Shelley Duvall, l’éternelle interprète dans (...)
Karmapolice : La critique
Japan Expo 2024 : Le jeudi 11 juillet
Futurama : La bande annonce de la saison 12, dans un monde de (...)
Brèves : Les informations du 12 juillet
Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Cinéma - Bandes annonces : 12 juillet 2024
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Qui peut bien (...)
House of The Dragon : Une influence inattendue pour Ewan (...)
Severance : La bande annonce de la saison 2