One Word Kill : Quand Ready Player One rencontre Stranger Things en série TV

Date : 16 / 08 / 2021 à 07h45
Sources :

Deadline


Selon Deadline, la trilogie de romans de Mark Lawrence, One Word Kill, devrait obtenir un traitement en tant que série TV par la scénariste britannique Holly Phillips, créatrice de Get Even de la BBC/Netflix, de Synchronicity Films, la société productrice de The Cry, et Wild Sheep, la société de production créée par Erik Barmack, ancien cadre de Netflix.

Les deux sociétés co-produiront l’adaptation qui sera écrite par Philips. Les livres ont été décrits comme une rencontre entre Ready Player One et Stranger Things et le créateur du Trône de fer, George R.R. Martin, a déclaré qu’il avait "apprécié l’enfer de One Word Kill".

Également connu sous le nom de Impossible Times, le premier roman de la saga a été publié en 2019 et a été suivi par 2 autres romans, Limited Wish et Dispel Illusion, la même année.

One Word Kill commence lorsque Nick Hayes, un garçon génial de quinze ans, découvre qu’il est en train de mourir. Et ce n’est même pas la chose la plus étrange qui lui soit arrivée cette semaine-là. Nick et ses amis joueurs de Donjons et Dragons ont l’habitude de vivre dans leur imagination, mais lorsqu’une nouvelle fille, Mia, rejoint le groupe et que la réalité devient plus étrange que le monde imaginaire qu’ils visitent dans leurs parties hebdomadaires, aucun d’entre eux n’est préparé à ce qui va suivre.

Un homme étrange, mais curieusement familier, et avec des capacités qui ne devraient pas exister, suit Nick. Et cet homme porte un message crypté : Mia est en grand danger, mais elle ne le sait pas encore. Elle a besoin de l’aide de Nick... maintenant. Il se retrouve alors dans une course contre la montre pour élucider un mystère impossible et sauver la jeune fille. Tout ce qui se trouve sur son chemin est une maladie probablement mortelle, un maniaque armé d’un couteau et les lois de la physique. Mais le défi est malgré tout accepté.

Holly Phillips a déclaré : "One Word Kill capture la joie et le désordre d’être un adolescent. Il s’agit de trouver sa tribu et des sacrifices que l’on fera pour elle une fois qu’on l’aura trouvée. Je suis impatient de lui donner vie."

Erik Barmack a ajouté : "Claire et son équipe sont des experts dans la production de fictions qui sont regardées dans le monde entier. Je ne pourrais pas être plus ravi de m’associer avec elle et Mark sur ce projet Jeunes Adultes unique."

Claire Mundell, fondatrice et directrice de la création de Synchronicity Films, a déclaré : "La compréhension qu’a Erik du marché mondial des scénarios est inégalée, et nous sommes sincèrement ravis de travailler avec lui pour porter à l’écran la trilogie de livres addictifs de Mark. Cette histoire a tout pour plaire : de la fantaisie, des enjeux élevés, de la romance - et Donjons et Dragons. Avec son incroyable palmarès de création de séries primées, Holly est l’auteur idéal pour adapter ces romans fantastiques à un public de jeunes."

Le présent rapport de Deadline n’évoque aucune maison pour la série pour le moment, mais il ne fait aucun doute qu’il s’agit ici d’une affaire à suivre.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Office : Les nouveaux bureaux ouvrent officiellement chez (...)
The Office : Sabrina Impacciatore et Domhnall Gleeson seront les (...)
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
The Office : Greg Daniels a trouvé sa voix créatrice de premier (...)
The Office : Les nouveaux bureaux de Dunder Mifflin en passe (...)
Monolith : La critique
Nightmares and Daydreams par Joko Anwar : Critique de la série (...)
All’s Fair : Halle Berry claque la porte du tribunal
Brèves : Les informations du 23 juillet
Advanced Choose Cthulhu : La critique de Survivre à R’lyeh
Cinéma - Bandes annonces : 23 juillet 2024
Rebel Moon - Director’s cut : La bande annonce (...)
Those About To Die : Critique des premiers épisodes
Dracula - A Love Tale : Luc Besson vous fait visiter le plateau (...)
Doctor Who : La Régénération Disney+ risque de ne pas (...)