490 connectés

Star Wars - The Bad Batch : Review 1.02 Cut and Run

Date : 07 / 05 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Après une entrée en matière dense, longue et extrêmement riche, la suite des aventures de la Clone Force 99 retrouve un format beaucoup plus classique et forcément, plus court. Place à la clandestinité pour notre quatuor dans le but de se faire oublier de Tarkin et Crosshair. Les aventures du Bad Batch, continuent-elles de captiver ?

Découvertes et Vieilles Connaissances

Une fois sortis des griffes de l’Empire sur Kamino, nos cinq renégats prennent la direction d’une planète sur laquelle Tech connaît un contact qui pourra leur venir en aide. Problème, Saleucami, leur monde d’arrivée se révèle déjà sous contrôle du nouvel Empire Galactique. Il faut donc se faire discret. Omega, la cadette de la bande, quitte pour la première fois de sa vie son lieu de « naissance ». Elle découvre donc la terre, le soleil, la végétation et nous renvoie aussi à notre émerveillement, que le spectateur peut très souvent oublier, de découvrir des nouveaux paysages intergalactiques. Léger inconvénient, l’insouciance de la découverte va de pair avec l’ignorance du danger.

La bande retrouve Cut et Sou Lawquane. Deux personnages nous ramenant à la deuxième saison de The Clone Wars, dans un épisode marquant, nous illustrant avec émotion le libre-arbitre des Clones, Cut étant un « reg » déserteur et décidant de fonder une famille avec une Twilek, Sou. Le but de cette rencontre est multiple, mettre Omega à l’abri le temps de trouver une solution de fuite, prendre des conseils pour se dissimuler auprès de spécialistes et en apprendre plus sur les agissements de l’Empire. Cette écriture, tout en ruse, place nos héros dans la même situation que ce fugitif : ils vont devoir apprendre à vivre cachés en se faisant discret.

Code d’identité et Dilemme

Cut accompagne Hunter en ville pour trouver un transport clandestin. Sauf que depuis peu, tous les citoyens doivent avoir un Code d’identité, afin d’être référencé auprès de l’Empire. Sans Code d’identité, aucun départ de la planète n’est possible. Filoni décide d’exploiter de nouveau ce fameux « chain code » introduit dans The Mandalorian. Ce procédé appuie le cadre dictatorial du nouveau régime, mettant une pression automatique sur ces clones différents. Impossible de rester sur un système contrôlé par Palpatine.

Se pose alors la prise en charge de la jeune Oméga. Elle ne connaît pas la galaxie et ses dangers, a besoin d’un cadre, difficile d’envisager quatre soldats s’en occuper. Au contraire d’un Grogu qui représentait une récompense pour Mando et qui devait être trimballé partout, ici, la réflexion montre l’intelligence du quatuor, totalement conscient de leur limite. L’art et la manière d’apporter de la nuance et de la réflexion à des personnages qui semblent bourrins de prime abord.

Un épisode moins rythmé, mais c’est peut-être le seul vrai défaut, tant l’installation des contextes et des enjeux se révèlent. Cela permet aux spectateurs de s’investir de plus en plus dans la destinée de ce quintette toujours aussi attachant.


EPISODE

- Episode : 1.02
- Titre : Cut and Run
- Date de première diffusion : 07/05/2021 (Disney+)
- Créateur : Dave Filoni
- Réalisateur : Brad Rau
- Scénariste : Jennifer Corbett
- Casting vocal : Dee Bradley Baker ; Ming-Na Wen ;Stephen Stanton et Andrew
Kishino - Version Originale

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Bad Batch : Review 1.08 Reunion
Luca : La review du film Disney+
Loki : Review 1.02 Le variant
Star Wars - The Bad Batch : Review 1.07 Battle Scars
Loki : Review 1.01 Un destin exceptionnel
Goodnight Paradise : Soleil, surf, sexe, argent... et (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 23 juin 2021
The Flash : Les premières images des plateaux de tournage
Kaamelott – Premier volet : La première bande annonce
The Suicide Squad : Ni une suite, ni un reboot, mais un film 100% (...)
John Wick 4 : Hiroyuki Sanada pour le film
Manifest : Netflix sortira-t-il les gilets de sauvetage (...)
Little Zombies : La review
Surface : La distribution de la série Apple TV+ annoncée
The Shrink Next Door : La bande annonce de la série Apple (...)