One Deck Dungeon : La critique du jeu de cartes coopératif

Date : 25 / 01 / 2019 à 07h45
Sources :

Unification France


One Deck Dungeon
Des cartes de dungeon-crawling en coopératif

Description :

"Vous avez soif d’aventure ? One Deck Dungeon peut aisément vous donner entière satisfaction.
Dans ce jeu, partez à la découverte d’un donjon. Explorez tous les recoins des lieux en fonçant tête baissée. Cassez des portes, lancez des dés et écrasez des méchants. En utilisant chacune des cartes de quatre manières différentes (en tant que rencontre, expérience, compétence/potion ou élément augmentant vos statistiques), vous n’aurez pas de temps à perdre.
En solo ou en duo, affrontez le dragon sans chercher à l’épargner. Vous n’êtes pas là pour faire dans la dentelle. One Deck Dungeon concentre toutes les épreuves d’une descente dans des souterrains dans une boîte compacte.

Et comme plus on est de fous, plus on rit, le jeu vous permet de jouer à 4 joueurs, en associant deux boîtes. Pour cela, mélangez deux jeux de cartes de donjon et donnez à chaque joueur un héros. Lorsque vous explorez, ajoutez des piles face cachées de deux cartes pour former chaque porte.
Dans une partie à 4 joueurs, la plupart des choses se doublent pour que le jeu soit équilibré correctement. Le coût du temps pour les tours, l’expérience requise pour augmenter de niveau d’expérience, les potions au début du jeu et les monstres ! Vous voulez jouer à 4, alors il vous faudra affronter par équipe de deux les deux monstres qui gardent le fond du souterrain.
Les parties à 4 joueurs sont plus longues, mais sont une bonne façon de faire du dungeon-crawling avec votre groupe d’amis."

Le visuel de la boîte et son contenu :

- Un livret de règles de 40 pages en français
- 1 jeu de 56 cartes à jouer
- 1 jeu de 6 cartes Héros / références
- 6 cubes de bois blanc
- 15 cubes de bois rouge
- 1 carnet de score pour les campagnes
- 30 dés translucides

Le déroulement d’une partie :

Chaque personnage est défini par ses caractéristiques (points de vie, capacité de combat etc...), sa capacité spéciale et ses compétences (qui augmentent en partie), présents sur sa carte. A ces caractéristiques correspondent un nombre de dés de couleur à lancer.

On choisit un ennemi et son donjon (une carte récapitulant les caractéristiques et effets spécifiques de cette quête), détaillés niveau par niveau.

Une pile de cartes est constituée, elle décrit à la fois des objets, événements,compétences etc... mais aussi le temps qui passe car une fois la pile vide, on descend au niveau inférieur, qui nous amène inexorablement au boss de fin.

À son tour, le joueur actif peut explorer : ouvrir une porte (dévoiler une carte), on pourra y trouver des ennemis à affronter, des pièges à éviter, etc... Une fois l’obstacle surmonté, la carte pourra servir de butin afin de gagner des objets, compétences, Xp, etc... au choix du joueur.

Une fois arrivé en bas du donjon, en arpentant les différents niveaux du donjon, on affronte le boss final.

Le verdict :

Depuis le grand classique Heroquest, le dungeon-crawling est un thème apprécié, mais très surexploité. Souvent long, ce genre de jeu a toujours ses nombreux aficionados.

Le portage en jeu de cartes permet des parties plus courtes et la mécanique de One Deck Dungeon est assez subtile pour faire oublier les déplacements de figurines. Bien pensé, le système de jeu est plutôt clair.

Les choix des joueurs sont nombreux, par exemple comment utiliser son butin, pour booster quoi ?

L’affrontement est aussi intéressant : on lance des dés et on les répartit sur l’obstacle pour couvrir ses effets (sur les cartes des rencontres, des cases d’effets peuvent être recouverts grâce aux dés de la bonne couleur et sur la bonne face) . En retour, on ne prend que les effets non recouverts.

Vraiment intéressant, avec, somme toute, peu de matériel, on devine aussi que le jeu prendra de l’épaisseur avec les cartes des boîtes à venir. Un jeu à essayer, à pratiquer et à surveiller de près.

Fiche technique

Type : Jeu de cartes coopératif
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Chris Cieslik
Éditeur : Nuts Publishing
Illustrations : Will Pitzer
Nombre de joueurs : 1-4 avec 2 boîtes
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 30-60 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 25 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Advanced Choose Cthulhu : La critique de Survivre à R’lyeh
Forge Divine : La critique de Notos et Hadès
Choose Cthulhu : La critique de La Couleur Tombée du Ciel, et du (...)
Star Wars Unlimited : La critique des Ombres de la Galaxie
Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Brèves : Les informations du 23 juillet
Advanced Choose Cthulhu : La critique de Survivre à R’lyeh
Cinéma - Bandes annonces : 23 juillet 2024
Rebel Moon - Director’s cut : La bande annonce (...)
Those About To Die : Critique des premiers épisodes
Dracula - A Love Tale : Luc Besson vous fait visiter le plateau (...)
Doctor Who : La Régénération Disney+ risque de ne pas (...)
Creature Commandos : La série animée sera le lancement du DCU de (...)
Arcane : Un premier extrait de la dernière saison
Mon parfait inconnu : La critique