West Side Story : La critique

Date : 05 / 12 / 2021 à 13h00
Sources :

Unification


West Side Story est un film absolument remarquable qui réussit à être un aussi grand chef-d’œuvre que l’adaptation originale de Robert Wise.

Il ne s’agit absolument pas d’un remake du film éponyme datant de 1961. C’est bien de l’adaptation du spectacle de Brodway dont on parle. Ici, la dramaturgie, la musique, et l’histoire restent les mêmes. Néanmoins, le long métrage s’offre une nouvelle dimension avec l’interprétation qu’en fait Steven Spielberg.

Il faut tout d’abord parler des décors absolument éblouissants qui sont particulièrement impressionnants. On a vraiment l’impression d’être transposé dans le New York des années 50. Toutefois, c’est une ville en pleine restructuration qui nous est montrée, avec ses immeubles progressivement détruits pour y construire des bâtiments plus récents. Un assainissement inexorable entraînant l’exclusion des plus pauvres et l’arrivée d’une population plus bourgeoise et différente de celle se trouvant en ces lieux auparavant.

Les décors de Adam Stockhausen sont magnifiques. Qu’il s’agisse des ruelles où s’affrontent les gangs, des boutiques, des appartements des uns et des autres ou de l’immense salle de fête, on a réellement l’impression d’être projeté en plein cœur des années 50. D’autant que les très beaux costumes de Paul Tazewell renforcent cette impression.

Il faut ensuite évoquer la photographie de Janusz Kaminski qui est sublime. Certains passages sont tellement beaux, que l’on a envie de faire des arrêts sur image pour capter leurs compositions. En effet, les ombres ont une véritable personnalité, les reflets ont une grande importance et les lumières savent mettre en valeur, ou cacher certaines, choses. L’œuvre est donc visuellement extraordinaire.

Et il y a enfin la mise en scène de Steven Spielberg qui est absolument incroyable. Rien que la séquence d’ouverture magistrale donne le tempo d’un long métrage qui est souvent une véritable leçon de cinéma. La création des plans, les travellings, le regard de la caméra apportent une nouvelle dimension à cette histoire poignante d’un amour impossible.

Le scénario de Tony Kushner a une forte dimension sociale. En effet, au-delà même de la confrontation des deux gangs qui se battent pour leur territoire, la partie de la cité de plus en plus rasée où ils évoluent montre bien que cette lutte de pouvoir est fort vaine, puisque, de facto, leur territoire urbain va disparaître, avalé par les pelleteuses et les engins de démolition. La condition de la femme n’est pas non plus oubliée. En effet, l’intrigue montre bien que la jeune femme n’a pas le droit de décider elle-même de sa vie et que l’on ne prend pas son amour au sérieux.

L’interprétation est remarquable. Tous les chanteurs et danseurs sont particulièrement impressionnants et impeccablement castés dans leurs rôles. Ansel Elgort est formidable en jeune homme voulant commencer une nouvelle vie et tombant éperdument amoureux. David Alvarez crève l’écran en chef de bande et meilleur ami de celui-ci. Mike Faist est impressionnant en chef de la bande opposé. Rachel Zegler est superbe dans le rôle de sa sœur. Ariana DeBose est remarquable en petite-amie de ce dernier. Josh Andrés Rivera est intéressant en jeune homme amoureux de Maria. Corey Stoll est très bon en lieutenant essayant de maintenir l’ordre dans le quartier. Et Rita Moreno est imposante en patronne de boutique au grand cœur.

Les numéros de danse et de chant sont tous plus éblouissants les uns que les autres. Ils sont chorégraphiés et exécutés au millimètre et les différents angles de vue qui les mettent en valeur sont tous recherchés.

On en prend véritablement plein les yeux. La mise en scène est merveilleuse et sans aucune fausse note. Et c’est d’ailleurs bien dans ces moments musicaux qu’elle prend une très grande ampleur. D’autant que le formidable montage de Michael Kahn et de Sarah Broshar permet d’enchaîner les séquences et de passer d’un point de vue à l’autre extrêmement facilement et brillamment.

West Side Story est un véritable chef-d’œuvre et une comédie musicale exceptionnelle. Avec une histoire humaine et intemporelle, une réalisation époustouflante, un travail sur la photographie, une reconstitution des années 50 splendide, et des comédiens magnifiques, laissez-vous emporter sans hésiter dans cette valse des sentiments poignante.

Grandiose et imposant.

SYNOPSIS

WEST SIDE STORY raconte l’histoire légendaire d’un amour naissant sur fond de rixes entre bandes rivales dans le New York de 1957.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 36
- Titre original : West Side Story
- Date de sortie : 08/12/2021
- Réalisateur : Steven Spielberg
- Scénariste : Tony Kushner d’après l’œuvre de Arthur Laurents, Stephen Sondheim, Leonard Bernstein
- Interprètes : Ansel Elgort, Rachel Zegler, Ariana DeBose, David Alvarez, Rita Moreno, Brian d’Arcy James, Corey Stoll, Mike Faist, Josh Andrés Rivera
- Photographie : Janusz Kaminski
- Montage : Michael Kahn, Sarah Broshar
- Musique : Gustavo Dudamel, David Newman, Jeanine Tesori
- Costumes : Paul Tazewell
- Décors : Adam Stockhausen
- Producteur : Steven Spielberg, Kristie Macosko Krieger, Kevin McCollum pour 20th Century Fox
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

West Side Story



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


La grotte : La critique du documentaire Disney+
The King’s Man - Première Mission : La critique
West Side Story : La critique
Encanto - La fantastique famille Madrigal : La critique
Affamés : La critique
Mission Impossible : Les films 7 & 8 à nouveau repoussés
Peacemaker : Bosser pour DC et Marvel, ça fait une différence Mr. (...)
Dota - Dragon’s Blood : Critique du volume 2
Adieu Paris : La critique
FBI - International : Elizabeth Mitchell pour le spin-off (...)
WEIRD - The Al Yankovic Story : Daniel Radcliffe au paradis des (...)
Justified - City Primeval : Le retour officiel du marshal Raylan (...)
Netflix - Bandes annonces : 23 janvier 2021
Star Trek Picard : Une nouvelle bande annonce et affiche pour la (...)
Peacemaker : Critique 1.04 The Choad Less Traveled