376 connectés

L’ordre moral : La critique

Date : 24 / 09 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


L’ordre moral est un bon film portugais qui revient sur l’histoire vraie de Maria Adelaide Coelho da Cunha qui a défrayé la chronique dans les années 1920.

Le scénario de Carlos Saboga présente une femme issue de la bourgeoisie aisée du Portugal, héritière du journal fondée par son père, qui va tomber amoureuse de son chauffeur ayant 20 ans de moins qu’elle et vouloir s’enfuir avec lui. Mais évidemment, en une telle période, il n’était pas envisageable pour une femme de faire une mésalliance avec quelqu’un qui n’était pas issu de sa caste sociale, et encore moins de s’amouracher d’un homme plus jeune.

Le récit suit donc la véritable histoire de cette femme qui a voulu bouleverser l’ordre social et a fait preuve d’une grande modernité d’esprit en essayant de s’affranchir d’un système dont les femmes, notamment bourgeoises, étaient prisonnières.

Il est d’ailleurs très intéressant de confronter son histoire à celles survenant actuellement, qui montrent que le combat des femmes pour faire ce qu’elles veulent de leur vie est toujours d’une actualité brûlante.

Le film de Mario Barroso est classique dans sa réalisation et permet de s’immerger au début du siècle dernier, juste après la Première Guerre mondiale. Il s’appuie sur une très soigneuse reconstitution des années 20 bénéficiant de très beaux décors de Paula Szabo et de magnifiques costumes de Lucha D’Orey.

La photographie fort propre de Mario Barroso et l’agréable musique de Mário Laginha qui accompagne l’œuvre dans toute son horreur rendent le film encore plus appréciable. Car le long métrage a une certaine horreur intrinsèque, liée au traitement réservée à cette femme voulant juste vivre sa vie. Ainsi, cette dernière se retrouve confrontée à un hôpital psychiatrique qui est une vraie épreuve en lui-même.

Les comédiens sont très bons. Maria de Medeiros en tête, qui est absolument remarquable en quinquagénaire souhaitant vivre l’amour tel qu’elle l’entend. La comédienne illumine le film de sa présence et a une bien délicate alchimie avec João Pedro Mamede qui incarne parfaitement son jeune amant ne souhaitant rien d’autre que le bonheur de celle qu’il aime. Marcello Urgeghe est impeccable en mari volage. João Luís Arrais est juste en fils inconscient de ses privilèges. Et Júlia Palha incarne très bien une jeune maîtresse.

L’ordre moral est un bon film qui raconte une très belle histoire d’amour et présente une femme de tête en lutte contre un système qui veut l’empêcher de s’émanciper. Avec une histoire vraie étonnante, une réalisation très propre reposant sur une fort belle reconstitution et de superbes acteurs, l’œuvre est agréable à découvrir et donne à réfléchir sur la condition de la femme.

Surprenant et touchant.

SYNOPSIS

En 1918, Maria Adelaide Coelho da Cunha, héritière et propriétaire du journal Diário de Notícias, abandonne le luxe social et culturel familial dans lequel elle vit, pour s’enfuir avec un insignifiant chauffeur de 22 ans plus jeune qu’elle. Les conséquences de cette décision vont être douloureuses et moralement dévastatrices.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 41
- Titre original : Ordem Moral
- Date de sortie : 30/09/2020
- Réalisateur : Mario Barroso
- Scénariste : Carlos Saboga
- Interprètes : Maria de Medeiros, Marcello Urgeghe, João Pedro Mamede, João Luís Arrais, Albano Jerónimo, Júlia Palha, Ana Padrão, Vera Moura
- Photographie : Mario Barroso
- Montage : Paulo Milhomens
- Musique : Mário Laginha
- Costumes : Lucha D’Orey
- Décors : Paula Szabo
- Producteur : Paulo Branco pour Leopardo Filmes
- Distributeur : Alfama Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

L'ordre moral



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Vortex : La critique
Miss : La critique
100% loup : La critique
ADN : La critique
Le bon grain et l’ivraie : La critique
The Suicide Squad : Le droit de tuer accordé à James (...)
Avatar 2 : Kate Winslet vole sous l’eau ?
Utopia : La review de la saison 1
Titans : Les premières images de Red Hood
Bullet Train : Aaron Taylor-Johnson prendra le TGV avec Brad (...)
American Gods : La saison 3 disponible en janvier dans un climat (...)
Saved by the Bell : La dernière bande annonce du revival (...)
Outer Banks : Elizabeth Mitchell sera la méchante de la saison (...)
Dopesick : Rosario Dawson pour la mini-série Hulu
The Woman in the House : Kristen Bell verra des morts sur (...)