468 connectés

Working Woman : La critique

Date : 15 / 04 / 2019 à 11h15
Sources :

Unification


Working Woman est un très bon film Israélien montrant le calvaire d’une jeune femme harcelée au travail.

La réalisatrice dédie d’ailleurs son long métrage à toutes les femmes, souvent anonymes est inconnues, qui subissent de telles violences, parfois quotidiennement. Au-delà du mouvement MeToo, elle souhaite porter aux yeux du public une situation crédible qui peut arriver à de très nombreuses personnes.

Une jeune femme change d’emploi et se retrouve embauchée dans une grande agence d’immobilier. Elle va alors faire brillamment ses preuves. Néanmoins, l’attitude de son patron devient de plus en plus dérangeante et, malgré ses remarques, ce dernier continue de mettre dans des situations extrêmement pénibles la jeune femme.

Le film de Michal Aviad expose notre société moderne et montre bien les relations dans le milieu du travail qui peuvent vite tourner mal. Le scénario de Michal Aviad, Sharon Azulay Eyal et Michal Vinik est très bien écrit. Au-delà de l’étude bien menée sur la psychologie de la jeune femme et de son agresseur, il est très intéressant de montrer l’impact qu’une telle relation délétère peut avoir sur une famille.

Car il s’agit bien d’une œuvre psychologique, et l’excellente comédienne Liron Ben-Shlush montre parfaitement la façon dont son personnage commence à être usé, impacté moralement, et atteint physiquement, en subissant quotidiennement une situation de plus en plus intenable.

Menashe Noy est aussi très bon en patron harceleur. Le comédien montre bien quels sont les jeux de pouvoir qui se tissent entre l’employeur et sa victime et la façon dont il utilise l’ascendant qu’il a sur elle pour la forcer à faire ce qu’elle ne veut pas faire.
Michal Aviad livre une œuvre puissante et intense racontant bien le calvaire d’une femme qui ne peut compter que sur elle pour se sortir d’une situation de plus en plus inextricable. Féministe, son œuvre n’en est pas moins une démonstration imposante de ce que l’on peut voir dans la vie réelle. C’est un bon signal d’alarme pour celles qui subissent la même situation et ne savent plus comment s’en sortir. Et c’est aussi un rappel à ceux qui ont le pouvoir que les choses changent et que les femmes peuvent aussi s’insurger contre cet état de fait.

Working Woman est un très bon film qui parle d’un sujet d’actualité d’une façon réaliste et passionnante à découvrir. Avec son histoire simple reposant sur les épaules d’une grande actrice, le harcèlement est particulièrement bien décortiqué, finement étudié et la démonstration de ce processus est remarquablement bien faite. Outre le sujet passionnant à suivre, la réalisation impeccable entraîne le spectateur dans le combat d’une femme ordinaire qui essaye simplement de travailler et de faire vivre sa famille. Un long métrage à ne pas rater et un très beau portrait de femme résiliente.

Intense et touchant.

SYNOPSIS

Orna travaille dur afin de subvenir aux besoins de sa famille. Brillante, elle est rapidement promue par son patron, un grand chef d’entreprise. Les sollicitations de ce dernier deviennent de plus en plus intrusives et déplacées. Orna prend sur elle et garde le silence pour ne pas inquiéter son mari. Jusqu’au jour où elle ne peut plus supporter la situation. Elle décide alors de changer les choses pour sa famille, pour elle et pour sa dignité.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : Isha Ovedet
- Date de sortie : 17/04/2019
- Réalisateur : Michal Aviad
- Scénariste : Michal Aviad, Sharon Azulay Eyal, Michal Vinik
- Interprètes : Liron Ben-Shlush, Menashe Noy, Oshri Cohen
- Photographie : Daniel Miller
- Montage : Nili Feller
- Costumes : Keren Eyal-Melamed
- Décors : Eyal Elhadad
- Producteur : Ayelet Kait, Amir Harel pour Lama films
- Distributeur : KMBO

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Working Woman



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Ne Coupez Pas ! : La critique
Mais vous êtes fous : La critique
Victor et Célia : La critique
Disperata : La critique
Debout : La critique
Insatiable : Alex Landi pour la saison 2
Ne Coupez Pas ! : La critique
Summer of 84 : Les résultats du concours
Mamoru Hosoda - Réalité augmentée : La critique du livre
Aya : La critique du jeu de dominos coopératif
VOD DVD - Bandes Annonces : 23 avril 2019
Star Trek Discovery : Review 2.14 Such Sweet Sorrow Part (...)
Krypton : La bande annonce de la saison 2
Charlie’s Angels : Les premières photos officielles du (...)
Gentleman Jack : Review des premiers épisodes