298 connectés

Silent Voice : La critique

Date : 18 / 08 / 2018 à 09h00
Sources :

Unification


Silent Voice est un magnifique dessin animé adapté de l’œuvre en 7 mangas de Yoshitoki Ōima.

On y découvre une jeune fille malentendante qui est harcelée par un de ses camarades de classe au collège. Des années plus tard, ce dernier la retrouve et tente de se faire pardonner son comportement.

L’œuvre aurait dû normalement sortir directement en DVD et Blu-Ray, mais grâce au distributeur Art House, le public français va pouvoir voir en salle ce petit bijou d’animation.

Le projet n’a d’ailleurs pas été facile à monter par la réalisatrice Naoko Yamada qui a capté parfaitement l’essence des livres. La très belle adaptation de Reiko Yoshida s’éloigne parfois un peu de l’œuvre de papier, mais le plaisir de la découverte est toujours présent et on suit avec une grande attention la vie et les échanges de ces jeunes gens.

Loin de toute leçon de morale et de manichéisme, le long métrage est une ode à la tolérance, l’amitié et la joie de vivre. En montrant la trajectoire de différentes personnes plus ou moins proches des deux protagonistes principaux, c’est une magnifique chronique qui est esquissée et dont les comportements sont universels.

Outre des personnages particulièrement soignés et d’une grande profondeur, l’animation est vraiment très belle et d’une jolie délicatesse. Les décors sont aussi très soignés et l’ensemble du film renvoie une forte impression de réalisme et de crédibilité.

La fort belle musique de Kensuke Ushio accompagne très bien les péripéties des jeunes gens, d’autant qu’elles sont souvent muettes, sans que le spectateur ne soit jamais décroché.

Silent Voice est un petit bijou au grand cœur. Une œuvre profondément touchante abordant avec subtilité à la fois le mal-être de l’adolescence, mais aussi le handicap et la façon dont les personnes extérieures se comportent face à des personnes différentes.

Avec une réalisation soignée, une animation agréable, des dessins très fins et une histoire universelle, le long métrage mérite d’être vu et revu et partagé avec tous.

Émouvant et passionnant.

IA

Silent Voice est l’adaptation d’un manga en sept tomes de A Silent Voice, sorti en France en 2015. Lors de sa sortie au Japon en 2016, le film a atteint la deuxième place au box-office. Il a depuis reçu de nombreux prix comme le meilleur film d’animation aux Mainichi Film Awards ainsi que le prix du meilleur film d’animation de l’année par l’académie du Japon en 2017.

Ce succès est amplement mérité tant Silent Voice est une indéniable réussite artistique. Sa grande force est d’arriver à rendre son récit universel, dans un contexte japonais pourtant très prégnant, mais non dénué de charme.

Comme dans de nombreux autres mangas, le harcèlement scolaire constitue le cœur de l’histoire de Silent Voice. Cependant, cette thématique est abordée avec une profondeur inédite. En effet, les mécanismes amenant une victime à se faire harceler et les harceleurs à s’acharner sur leurs victimes sont traités avec une très grande finesse.`

Autre thématique abordée, celui du handicap, et plus spécifiquement ici la surdité, abordé sans condescendance.

Cela donne aux diverses situations un réalisme qui amplifie grandement l’empathie que l’on ressent pour les personnages pourtant nombreux. Le film bénéficie ainsi de nombreux passages émouvants qui briseront le cœur de nombreux spectateurs.

Si l’animation tout comme le design des personnages frôlent la perfection, la bande-son est tout aussi épatante et renforce avec bonheur toutes les émotions qui parcourent le film.

Vous l’aurez compris, Silent Voice est une véritable réussite et mérite amplement d’être vu sur un grand écran lors de sa sortie en salle. Les amateurs d’animation japonaise seront immédiatement aux anges, quant aux autres, ils devraient très rapidement être conquis par la force de son récit.

Sans aucun doute un futur classique du cinéma d’animation !

AN

SYNOPSIS

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l’écart et rejeté par ses camarades. Des années plus tard, il apprend la langue des signes... et part à la recherche de la jeune fille.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 12
- Titre original : Koe no katachi
- Date de sortie : 22/08/2018
- Réalisateur : Naoko Yamada
- Scénariste : Reiko Yoshida d’après l’œuvre de Yoshitoki Ōima
- Interprètes : Miyu Irino, Saori Hayami, Aoi Yuki, Kensho Ono, Yui Ishikawa, Megumi Han, Toshiyuki Toyonaga, Mayu Matsuoka
- Photographie : Kazuya Takao
- Montage : Kengo Shigemura
- Musique : Kensuke Ushio
- Producteur : Toshio Iizuka, Shinichi Nakamura, Nagaharu Ohashi, Kensuke Tateishi, Mikio Uetsuki pour ABC Animation, Kodansha, Kyoto Animation, Pony Canyon, Quaras, Shochiku Company
- Distributeur : Art House

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Silent Voice



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La nonne : La critique
Climax : La critique
Leave no Trace : La critique
Avant l’aurore : La critique
Vaurien : La critique
Netflix - Bandes annonces : 19 septembre 2018
Albin-Michel : Lancement de la collection Imaginaire
La nonne : La critique
Le dirigeable du Professeur : La critique de l’Escape (...)
Bandes Annonces & Co : 19 septembre 2018
Captain Marvel : Enfin la première bande annonce
Star Trek : Rainn Wilson tease le retour d’Harry (...)
Doom Patrol : Robotman se montre
Le retour de Mary Poppins : La nouvelle bande annonce
Climax : La critique