97 connectés

Le labyrinthe - Le remède mortel : La critique

Date : 04 / 02 / 2018 à 14h00
Sources :

Unification


Le labyrinthe : le remède mortel est le troisième et dernier volet de la série des Labyrinthe, adaptation de la saga littéraire éponyme.

Le deuxième opus s’éloignait de l’œuvre de papier et le second diverge encore plus. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, car le troisième tome était vraiment complètement incohérent du point de vue scientifique, alors que le long métrage est plus « réaliste ».

On retrouve Thomas et ses amis essayant de sauver Mihno fait prisonnier à la fin du volet précédent. Ces derniers vont devoir s’aventurer dans la dernière ville humaine encore debout, devenu le bastion de WICKED. Et le centre ultime de recherche d’un vaccin permettant de lutter contre la braise, la maladie éradiquant progressivement l’humanité.

Si on a apprécié les autres œuvres de la saga, on retrouve avec plaisir le monde post-apocalyptique de l’histoire. Il ne faut pas s’arrêter sur les nombreuses incohérences et Deus ex Machina, mais se laisser porter par les dernières aventures de ces jeunes gens en quête de liberté. D’autant que cette ultime partie permet de regrouper tous les principaux protagonistes du récit qui vont s’allier ou s’affronter dans un final dantesque.

Les effets spéciaux sont vraiment réussis et en mettent plein les yeux. Que ce soient les effets apportés aux contaminés, les éléments technologiques avant-gardiste ou les multiples explosions ponctuant le récit, tous sont efficaces. Une touche d’humour se glisse parfois au milieu d’une scène d’action spectaculaire ou anxiogène pour détendre l’atmosphère.

Les pions sont donc en place pour révéler l’avenir d’une humanité cherchant à sacrifier les individus immunisés pour se sauver. Le dilemme mis en place par le choix apporté entre aider ceux qui portent en eux l’avenir de l’espèce, ou les utiliser pour le bien du plus grand nombre n’est malheureusement pas complètement traité. Mais la question se pose surtout dans le dernier acte, laissant d’ailleurs une porte entrouverte pour un quatrième volet.

Le casting est le même que celui des films précédents. Selon que l’on apprécie, ou non, son personnage, on retrouvera avec plus ou moins de plaisir Dylan O’Brien. Les autres jeunes sont toujours convaincants. Quant à Aidan Gillen en militaire décidé à parvenir à ses fins et Patricia Clarkson en chef des scientifiques, ils font partis des personnages les plus intéressants à suivre.

Wes Ball livre un dernier volet dans la droite ligne du précédent et se fend de scènes encore plus spectaculaires et d’un rythme trépidant.

Le labyrinthe : le remède mortel est un long métrage efficace qui clôt de façon relativement satisfaisante le cauchemar de Thomas au milieu d’un monde dévasté. Des scènes spectaculaires et un dénouement poignant le rendent incontournable à découvrir pour ceux qui apprécient l’univers de l’histoire.

Final et divertissant.

SYNOPSIS

Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 22
- Titre original : Maze Runner : The Death Cure
- Date de sortie : 07/02/2018
- Réalisateur : Wes Ball
- Scénariste : T.S. Nowlin d’après l’œuvre de James Dashner
- Interprètes : Dylan O’Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Nathalie Emmanuel, Giancarlo Esposito, Aidan Gillen, Walton Goggins, Ki Hong Lee, Patricia Clarkson
- Photographie : Gyula Pados
- Montage : Dan Zimmerman, Paul Harb
- Musique : John Paesano
- Costumes : Sanja Milkovic Hays
- Décors : Daniel T. Dorrance
- Producteur : Wyck Godfrey, Ellen Goldsmith-Vein, Lee Stollman, Marty Bowen, Joe Hartwick Jr. pour Gotham Group, Temple Hill Entertainment, Twentieth Century Fox
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le labyrinthe : le remède mortel



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les filles du soleil : La critique
After My Death : La critique
Overlord : La critique
Régénération : La critique
Aga : La critique
Aquaman : La bande annonce finale
Flash : Ezra Miller continue à confirmer le film
Westworld : L’ouest s’en relèvera
Les voyageurs du temps : Une date pour la saison 3
Supergirl : On sait qui jouera Lex Luthor
Bios & Project Blue Book : Retour à la science-fiction pour (...)
Les filles du soleil : La critique
Mortal Engines : Le 2 premiers tomes en grand format
Bärenpark : La critique du jeu de parc à ours
Bandes Annonces & Co : 20 novembre 2018