Love of Kill : La critique du tome 1

Date : 28 / 05 / 2024 à 08h30
Sources :

Unification


LOVE OF KILL


- Date de sortie : 03/05/2024
- Éditeur :Vega - Dupuis
- Auteur : Fe
- Oeuvre originale : Koroshi Ai
- Nombre de pages : 164
- EAN : 9782379506000
- Prix : 8,35 euros

DESCRIPTION

Deux âmes se rencontrent dans un lieu sordide : Song Ryang-ha, tueur solitaire et imprévisible dont la tête est mise à prix, et Château Dankworth, une chasseuse de primes froide et taciturne qui travaille pour une organisation. À compter de ce jour, Ryang-ha poursuit Château sans relâche, harcelant l’héroïne par ses apparitions audacieuses et parfois sinistres. Que cherche-t-il ?

LA CRITIQUE

Que se passe t-il quand un tueur à gage s’éprend d’une chasseuse de prime ? C’est un peu la question à laquelle va répondre le manga Love of Kill.

Au hasard de ses activités, Song Ryang-ha va croiser Château Dankworth. Le jeune homme va alors avoir de cesse de contacter la jeune femme et de vouloir passer du temps avec elle. Seulement, elle ne semble pas tomber sous le charme.

Ame sensible s’abstenir. Effectivement, les métiers de nos protagonistes les conduisent à des actions particulièrement sanglantes qui ne servent souvent que de décors. Des scènes très décalées en résultent, les images ne correspondent pas au ton des personnages qui eux sont blasés de toute cette violence.

L’humour est très présent et joue beaucoup sur les carrières de protagonistes. Les réactions sont peu communes et parfois surprenantes. La vie pro des personnages se reflète dans toutes leurs actions même dans les choix de cadeaux.

Vega nous offre une belle édition qui s’ouvre sur des pages en couleurs. Love of Kill est un manga très visuel. Il n’y a pas beaucoup de texte et les pages sans dialogue s’enchaînent tout en étant très claires sur l’action qui s’y déroule.

Ce premier tome se lit très facilement et laisse entrevoir une histoire qui va se complexifier avec l’arrivée d’un mystérieux protagoniste.

Love of Kill est une romance humoristique (très) décalée se déroulant dans un milieu professionnel atypique dont on a envie de connaître la suite.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Gargamel l’ami des Schtroumpfs : La critique tardive
En selle Sakamichi ! : La critique du tome 1
Energon Universe : La critique de Void Rivals et Transformers
Joker : La critique des derniers jours d’un clown
Au chant des grenouilles : La critique du tome 1
The Instigators : La bande annonce d’un braquage qui tourne (...)
The Boys : La critique des trois premiers épisodes de la saison (...)
Blade : Le reboot maudit de Marvel Studios ?
Doctor Who : Critique 1.08 La légende de Ruby Sunday
Mission Impossible 8 : Tom Cruise a prévenu Shea Whigham
Star Wars Outlaws : La nouvelle bande annonce et 10 minutes de (...)
Annecy Festival 2024 : Rencontre avec Adam Elliot, Cristal du (...)
Those About to Die : La bande annonce
Que la bête meure : La critique
Star Trek : La lettre de fête des pères de Julie Nimoy