Star Wars - The Mandalorian : Une guerre devant les tribunaux s’annonce

Date : 08 / 02 / 2024 à 13h30
Sources :

THR via TVLine


Après avoir été virée de la première série Star Wars de Disney+, Gina Carano a déposé plainte devant le tribunal fédéral de Californie, alléguant qu’elle a été licenciée pour avoir exprimé ses opinions.

Selon The Hollywood Reporter, la vétérane de The Mandalorian chercherait à obtenir une décision de justice qui obligerait Lucasfilm et Disney à la réembaucher et à lui verser au moins 75 000 dollars, en plus de dommages-intérêts. Son procès bénéficiera du soutien financier du propriétaire de la X Corp de Elon Musk. Le multi-milliardaire s’est en effet engagé à payer la facture de tous les frais de justice accumulés par les utilisateurs qui affirment avoir été discriminés pour ce qu’ils écrivent sur sa plate-forme de réseaux sociaux.

"En signe de l’engagement de X Corp en faveur de la liberté d’expression, nous sommes fiers de soutenir financièrement le procès de Gina Carano, lui permettant ainsi de faire valoir ses droits à la liberté d’expression sur X et de travailler sans intimidation, harcèlement ou discrimination", a déclaré Joe Benarroch, responsable des opérations commerciales de X Corp, en oubliant la notion de relativité de la liberté d’expression.

Lucasfilm a rompu ses liens avec Carano en février 2021, après que l’ancienne combattante se soit attirée l’attention par une série de messages sur les réseaux, dont un dans lequel elle déclarait que les Juifs n’avaient pas été victimes de la Seconde Guerre mondiale, mais "par leurs voisins". Bien que certains aient soutenu que le post de Carano n’absolvait pas les nazis, un hashtag #FireGinaCarano a commencé à se répandre, beaucoup demandant à Lucasfilm et au producteur délégué de The Mandalorian, Jon Favreau, d’évincer l’actrice.

La plainte affirme non seulement que Carano a été licenciée pour avoir exercé sa liberté d’expression, mais que les défendeurs "ont pris d’autres mesures de représailles pour limiter et refuser ses futures opportunités d’emploi" et ont intentionnellement porté atteinte à sa réputation.

"Certains d’entre nous ont été injustement montrés du doigt, harcelés, persécutés et privés de leurs moyens de subsistance parce qu’ils ont osé encourager la conversation, poser des questions et refuser de suivre la foule", a déclaré Carano. "Je suis honorée que mon cas ait été choisi pour être soutenu par [X], l’entreprise qui a été l’une des dernières lueurs d’espoir pour la liberté d’expression dans le monde."


Star Wars est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Star Wars, ses personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Mandalorian : Une guerre devant les tribunaux (...)
Star Wars - The Mandalorian : Aucun remplacement de prévu selon (...)
Star Wars - The Mandalorian : Une galaxie bien plus lointaine que (...)
Star Wars - The Mandalorian : Production de la saison 4 repoussée (...)
Star Wars - The Mandalorian : Une saison 4 prête à entrer en (...)
Dune 3 : S’il pouvait faire un film sans dialogue, Denis (...)
Game of Thrones : De profonds désaccords téléphoniques avec (...)
NCIS : Un spin-off avec Tony et Ziva est en préparation
Horizon - An American Saga : La première bande annonce du projet (...)
Alienoid - Les Protecteurs du futur [Blu-Ray] : La critique
Les aventures imaginaires de Dick Turpin : La critique de la (...)
La Salle des profs : La critique
Mercredi : Une saison 2 comparable au Bal de l’horreur et à (...)
Grotesquerie : Pour une fois que ce n’est pas une American (...)
Only Murders In The Building : Et voilà Eva Longoria pour la (...)