First Kill : Critique de la saison 1

Date : 13 / 06 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


FIRST KILL

- Date de diffusion : 10/06/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateurs : Eriq La Salle, Amanda Tapping, Jet Wilkinson, Salim Akil, John T. Kretchmer
- Scénaristes : Bryce Ahart, Stephanie McFarlane, Italome Ohikhuare, V.E. Schwab, Joy Blake, Mark Hudis, Felicia D. Henderson, Miguel Nolla d’après l’œuvre de V. E. Schwab
- Interprètes : Imani Lewis, Sarah Catherine Hook, Elizabeth Mitchell, Gracie Dzienny, Will Swenson, Jason R. Moore, Phillip Mullings Jr., Dominic Goodman, Dylan McNamara, Aubin Wise, Walnette Marie Santiago, Mk Xyz, Roberto C. Méndez

LA CRITIQUE

Régulièrement, dans les livres, les films et les séries, les vampires sortent le bout de leurs canines. Cette première saison de First Kill permet de présenter une étonnante variation de Roméo et de Juliette en version jeunes filles.

Le scénario de Bryce Ahart, Stephanie McFarlane, Italome Ohikhuare, V.E. Schwab, Joy Blake, Mark Hudis, Felicia D. Henderson et de Miguel Nolla, qui se base sur une nouvelle V. E. Schwab, raconte la rencontre improbable entre la jeune héritière d’une longue lignée de vampires et la descendante d’une famille de tueurs de monstres. Alors que celles-ci doivent entrer dans le monde adulte en exécutant leur première mise à mort, une très forte attraction entre elles va chambouler leurs plans et bouleverser leurs familles.

La réalisation d’Eriq La Salle, Amanda Tapping, Jet Wilkinson, Salim Akil et de John T. Kretchmer propose quelques séquences sympathiques et quelques passages donnent l’occasion d’entrevoir certains monstres qui paraissent vraiment intéressants. Néanmoins, ce sont les passages en famille qui sont les plus passionnants et qui permettent par petites touches de brosser le portrait d’un monde dans lequel les gens savent que les monstres existent, mais où les vampires et les sorcières ne sont presque que des mythes.

L’œuvre n’est, évidemment, pas sans rappeler Buffy contre les vampires avec sa tueuse armée d’un pieu, ses vampires envoûtants, ses monstres peu ragoûtants et sa vie scolaire pas toujours facile. Bien que là, les familles des deux jeunes filles viennent ajouter un peu plus de chaos au récit.

Toutefois, l’œuvre est un peu lisse et ne propose pas vraiment de grands moments anxiogènes et encore moins d’horreur ou d’angoisse. Elle ne rentre pas non plus énormément en détail dans le fonctionnement du monde des vampires et celui des chasseurs qui ont leurs propres hiérarchies et leurs règles bien arrêtées. Toutefois, il faut espérer qu’une suite soit à l’ordre du jour, la fin proposant un arc futur qui devrait tourner autour des frères et de la sœur des personnages principaux.

L’interprétation est sympathique. Sarah Catherine Hook est intéressante en vampire ne voulant pas tuer. Imani Lewis est très bonne en chasseuse se posant des questions sur la nature intrinsèque des monstres. Gracie Dzienny crève l’écran en sœur vampire extrêmement ambitieuse. Elizabeth Mitchell est formidable dans le rôle de sa mère. Will Swenson est impeccable dans celui de son père. Et Dylan McNamara est juste en frère paria de la famille. Roberto C. Méndez est excellent en meilleur ami de l’héroïne aux dents longues. Phillip Mullings Jr. et Dominic Goodman campent un très bon duo de frères de la jeune chasseuse. Et Jason R. Moore et Aubin Wise le sont tout autant dans le rôle de leurs parents.

L’intrigue se passe dans des milieux plutôt aisés, ce qui permet d’avoir des maisons très agréables et des endroits plutôt sympathique à découvrir. Même l’école a un certain charme. D’autant que la partie dédiée au théâtre est consacrée à la pièce de l’année qui est, bien sûr, Roméo et Juliette.

Cette thématique issue de la pièce de Shakespeare est d’ailleurs redondante. Certains vers extraits de l’œuvre sont parfois même utilisés par les protagonistes principaux.

Les épisodes alternent régulièrement les points de vue entre les deux jeunes filles, ce qui permet de revoir certains passages deux fois, en se mettant du côté de chacune d’entre elles.

Si l’œuvre manque un peu de mordant, et ne propose pas une pléthore de morts, ainsi qu’une ambiance horrifique, les épisodes se laissent enchaîner très facilement et donnent vraiment envie de savoir comment cette romance atypique va perdurer dans le temps. D’autant que l’environnement des jeunes filles est bien perturbé et que cela ne peut qu’avoir un impact important dans le futur pour leurs familles.

La première saison de First Kill est bien sympathique et donne l’occasion de se plonger dans une histoire d’amour bien compliquée. Avec un récit qui donne envie d’en savoir un peu plus sur cet univers fantastique, une réalisation qui propose des passages plaisants et une galerie de comédiens que l’on a envie de continuer de suivre, les épisodes sont fun à suivre et font passer un bon moment de divertissement.

Rafraichissant et touchant.

SYNOPSIS

Afin de prendre pleinement sa place au sein de sa famille de vampires, le temps est venu pour Juliette de faire sa première victime. C’est décidé : sa proie sera Calliope, fraîchement débarquée en ville. Mais Juliette découvre bientôt que Calliope est en réalité une tueuse de vampires...

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Endless Night : Critique de la saison 1
Day Shift : La critique du film Netflix
Gambling School - Twin : Critique de la saison 1
Locke & Key : Critique de la saison 3
Sandman : Critique de la saison 1
Star Trek - Picard : Rendez-vous avec la prochaine Nouvelle (...)
Vesper Chronicles : La critique
Je s’appelle Groot : Les affiches épisodes de la série (...)
Bang ! : David Leitch fait équipe avec Idris Elba sur (...)
Fargo : Joe Keery dans la saison 5 de l’anthologie (...)
Spy Kids : DJ Cotrona rejoint le reboot Netflix
Obliterated : Kimi Rutledge perce sur Netflix
Netflix - Bandes annonces : 14 août 2022
The Flash : Le film DC va-t-il connaître le même sort que Batgirl (...)
Joker - Folie à Deux : Zazie Beetz de retour !