Star Trek - Strange New Worlds : D’autres révélations à venir sur le secret de Numéro Un (SPOILER)

Date : 25 / 05 / 2022 à 13h45
Sources :

Multiples via Trek Movie


Spoiler Alert ! Si vous n’avez pas encore vu l’épisode de Star Trek - Strange New Worlds de la semaine dernière, et que vous ne voulez pas en apprendre trop, passez votre chemin, vous aurez été prévenus...

Alors que le récent épisode 3 intitulé Ghosts of Illyria de Star Trek - Strange New Worlds a révélé que Una Chin-Riley alias Numéro Un a caché un grand secret, son interprète Rebecca Romijn et les scénaristes de la série en disent plus sur ce que cela signifie pour la série.

Romijn parle de l’exploration du secret de Numéro Un dans la saison 1... et 2.

Invitée de l’émission The Ready Room, Rebecca Romijn a été interrogée sur l’impact de cette grande révélation sur l’interaction entre l’équipage et Numéro Un. Elle a révélé que cette intrigue ne s’arrêtera pas là :

"C’était une étape intéressante à ajouter à ce personnage qui semble être le premier officier le plus fastidieux, le plus méticuleux, le plus parfait. Et je crois qu’elle cache cet horrible et profond secret en étant aussi parfaite que possible sur son lieu de travail... Le fait d’être un Illyrien et de devoir cacher ce honteux, honteux secret m’a semblé - oh, je ne pouvais pas attendre. J’étais si excitée quand ils m’ont proposé l’idée. Et vous allez voir cela se jouer d’une manière assez intense."

Romijn a également expliqué pourquoi Una a supprimé son journal de bord à la fin de l’épisode :

"Parce que c’est la seule chose qui pourrait la faire virer de Starfleet, et elle adore Starfleet. Elle est tellement dévouée à Starfleet. Et quand je dis qu’elle porte cette profonde honte, c’est parce qu’elle sait que c’est contre le règlement de Starfleet d’être un Illyrien et d’être là. Mais Una n’a pas honte d’être une Illyrienne. Una est très fière d’être une Illyrienne... Ça la déchire vraiment. Si elle a pris la décision de supprimer ce journal, c’était pour se protéger."

S’adressant à TrekMovie avant la première de la série, Romijn avait parlé de la suite de cette intrigue...

"Nous apprenons un secret sur elle dans l’épisode 3... Et nous allions continuer à l’explorer de manière assez importante tout au long de la saison."

Et s’adressant à nouveau à TrekMovie lors de la première sur le tapis rouge, Romijn a révélé que cette histoire de secret illyrien se poursuivra dans la saison 2 :

"Eh bien, elle a quelque chose qu’elle cache... Donc, cela va continuer à être exploré et à être résolu... cela ouvre des conversations plus importantes pour la saison 2 et oui, nous allons continuer à explorer ce côté d’elle."

Les scénaristes parlent des conséquences du secret d’Una.

Le co-showrunner Henry Alonso Myers a parlé à TVLine de l’introduction de cette intrigue et de la façon dont elle définira le personnage à l’avenir :

"Vous vous aventurez dans des eaux difficiles chaque fois que vous ajoutez quelque chose à cela. Nous nous efforçons de réfléchir aux conséquences d’un tel ajout, puis nous devons simplement le faire. Au bout du compte, il faut raconter l’histoire... Nous savions que l’épisode serait un grand épisode de Una, et nous voulions révéler quelque chose au public à son sujet. Il s’agissait beaucoup de définir qui elle est dans cette série et quel genre d’histoires nous pouvons raconter avec elle."

La co-scénariste de Ghosts of Illyria, Akela Cooper, était également invitée dans The Ready Room et elle a expliqué comment les auteurs considèrent que cette intrigue s’inscrit dans la tradition de Star Trek :

"On se dit tous que Star Trek était censé être une utopie. Loin dans le futur, tout le monde a réglé ses différends. Il y a un Russe dans l’équipage, il y a une femme noire, il y a un Japonais. Tout le monde s’entend. C’était l’idée. Mais il y avait toujours, même dans la série originale, ces cas de préjugés. Et la série a trouvé des moyens uniques et différents d’aborder ce qui, dans les années 60, était des problèmes actuels à travers un objectif de science-fiction. Et nous voulions garder cette tradition, très certainement. C’était donc une façon non seulement d’explorer un grand personnage comme Una et de le développer pour le public, mais aussi d’explorer la façon dont les préjugés entravent Starfleet et peuvent aller à son encontre. Parce qu’ils ne veulent même pas leur donner une chance, en fait."

Elle a également parlé de ce que cela révèle sur le personnage de Una, et a souligné les conséquences possibles :

"Cela va vraiment montrer comment Una, dans sa lutte, est tellement dévouée à Starfleet et dévouée au vaisseau et à l’équipage qu’elle reste et qu’elle sauve tout le monde. Et maintenant, elle a cet albatros autour du cou, ce secret qui, s’il remonte jusqu’aux amiraux et à Starfleet, pourrait lui valoir la cour martiale. Elle pourrait être renvoyée. Et donc elle va devoir le porter. Mais elle aime tellement [Starfleet] qu’elle a risqué cela pour en faire partie."


Star Trek Strange New Worlds est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Strange New Worlds et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


SDCC 2022 - Star Trek Strange New Worlds : Un crossover pour le (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Et pourquoi pas un Capitaine (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Une saison 2 plus grande et (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Paul Westley évoque son James T. (...)
Star Trek - Strange New Worlds : La Série Originale dans le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 9 août 2022
Locke & Key : Critique de la saison 3
Westworld : Critique 4.07 Metanoia
She-Hulk - Avocate : Comment on fait pour devenir une Hulk, Miss (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Peter Jackson (...)
The Exorcist : La trilogie de Blumhouse fait appel à Ann (...)
Jane : La vie de Philip K. Dick par Charlize Theron et Alfonso (...)
Sex Education : Un nouveau départ et un retour confirmés pour la (...)
Tiny Beautiful Things : Quentin Plair pour la série Hulu
First Kill : Une série mortelle comme une autre