Les voisins de mes voisins sont mes voisins : La critique

Date : 01 / 02 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


LES VOISINS DE MES VOISINS SONT MES VOISINS

- Date de sortie : 02/02/2022
- Titre original : Les voisins de mes voisins sont mes voisins
- Durée du film : 1 h 30
- Réalisateurs : Anne-Laure Daffis, Léo Marchand
- Scénaristes : Anne-Laure Daffis, Léo Marchand
- Interprètes : Arielle Dombasle, Valérie Mairesse, Elise Larnicol, Rosaria Da Silva, François Morel, Olivier Saladin, Cyril Couton, Didier Gustin

LA CRITIQUE

C’est devant un bien étrange dessin animé que l’on se retrouve avec Les voisins de mes voisins sont mes voisins, une œuvre surprenante et expérimentale.

Le scénario des co-realisateurs Anne-Laure Daffis et Léo Marchand se focalise sur les habitants d’un immeuble. On va donc découvrir la vie des différents voisins à travers des aventures parfois burlesques, incroyables, fantastiques ou poétiques.

On y découvre donc un magicien qui a égaré les jambes de son assistante, un alpiniste amateur restant coincé dans l’ascenseur avec son chien, un ogre qui a perdu ses dents et qui ne peut plus manger d’enfants, une danseuse, une gardienne sympathique ou encore un vieil homme tombant amoureux d’une paire de jambes.

Les destinées des différents personnages vont s’entremêler de façons parfois surprenantes, alors que des événements réels s’invitent dans leur ordinaire avec l’insertion de véritables images d’archives.

Le film d’Anne-Laure Daffis et de Léo Marchand est d’ailleurs très composite. Il utilise de l’animation traditionnelle, des photos-montage, des séquences tournées en images réelles et différentes techniques qui s’associent pour proposer un visuel sortant tout à fait de l’ordinaire. On se retrouve donc devant un étrange patchwork qui a une véritable personnalité et propose des personnages très hauts en couleur.

Le doublage est d’ailleurs remarquable. Les comédiens ont enregistré leur voix séparément en amont de la réalisation et ont apporté leur propre personnalité aux différents protagonistes. Ce sont d’ailleurs ces voix retenues qui ont permis l’ajustement des personnages autour de leurs propositions vocales, rendant ceux-ci encore plus impressionnants. Ils sont donc tous incroyables, avec une mention spéciale pour le chien aux répliques acerbes.

Le travail sur le son est d’ailleurs remarquable et particulièrement immersif. On prend beaucoup de plaisir à suivre la tranche de vie de cet immeuble aux habitants pas comme tous les autres.

Le récit est souvent très drôle et toujours décalé. Le spectateur est parfois promené dans tous les sens, ne sachant pas toujours ce qu’il va se passer, tant les événements sont parfois improbables. Certains rebondissements sont d’ailleurs vraiment étonnants et absolument impossibles à imaginer.

Les amateurs de cinéma expérimental et d’animation originale seront donc ravis devant la proposition curieuse qui nous est faite. Car si on rit souvent, l’émotion est aussi présente. D’autant qu’à travers ce microcosme humain, les thématiques de l’amour et de l’entraide se déploient joliment devant nos yeux.

Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à rester devant le générique final qui est aussi, à l’image du long métrage, singulier.

Les voisins de mes voisins sont mes voisins est un bon film d’animation qui est vraiment curieux et différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Avec une histoire partant dans tous les sens, une réalisation utilisant avec brio différentes techniques d’animation, et une galerie de protagonistes formidablement doublés, on ne peut pas rester indifférent devant une œuvre qui fait des propositions vraiment originale.

Étonnant et excentrique.

SYNOPSIS

Un ogre casse ses dents la veille de la Saint-Festin, la grande fête des ogres. Un magicien rate son tour de la femme coupée en deux et égare les jambes de son assistante. Un randonneur suréquipé reste coincé plusieurs jours dans un ascenseur. Un vieux monsieur tombe amoureux d’une paire de jambes en fuite. Une maman confie ses enfants au voisin le soir de la Saint-Festin... Dans un immeuble, les destins entremêlés de dix vrais voisins ou voisins de voisins, aux prises avec les drames, les plaisirs, les surprises et les hasards de la vie quotidienne.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Producteurs : Benoît Ayraud, Christian Pfohl, Martine Vidalenc, Emmanuel Quillet pour Lardux Films
- Distributeur : Jour2fête

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Les voisins de mes voisins sont mes voisins



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La cour des miracles : La critique
Smile : La critique
Les Mystères de Barcelone : La critique
The Woman King : La critique
Sans filtre : La critique
Deadpool 3 : Le retour inespéré de Hugh Jackman en Wolverine
The Last of Us : Une superbe bande annonce
The Witcher : La saison 3 annoncée pour 2023
The Witcher - Blood Origin : Affiche publiée et date de lancement (...)
500 mètres sous terre [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
La cour des miracles : La critique
Star Wars Andor : Trois nouvelles affiches personnages
The Ring & The Crown : Nouvelle série fantasy pour (...)
Projet Apple TV+ : Rhea Seehorn refait équipe avec Vince (...)
Forbidden Lands : La critique du jeu de rôle des maraudeurs et (...)