737 connectés

Jungle Cruise : La critique

Date : 27 / 07 / 2021 à 18h00
Sources :

Unification


Disney poursuit sa politique d’adaptation filmique des plus célèbres attractions de Disneyland. Si Jungle Cruise est inconnu du grand public européen, étant donné son absence à Disneyland Paris, l’attraction est emblématique dans les autres parcs et notamment aux USA où celle-ci est présente depuis l’ouverture du Magic Kingdom à Anaheim Californie en 1955.

Parcours en bateau au travers des différentes jungles de la planète, c’était l’occasion pour les visiteurs de découvrir des animaux exotiques en animatronique au milieu d’une nature luxuriante. Le tout prend sa saveur avec les blagues et jeux de mots des pilotes des bateaux.

Autant vous dire que le lien du film avec l’attraction, s’il est évident dans la scène d’introduction avec Dwayne Johnson, est plus que tenu avec la suite des aventures. Il y a un bateau qui navigue sur le fleuve en Amazonie entouré d’animaux sauvages. S’il n’y avait que ça, le film serait bien ennuyeux.

Heureusement, les scénaristes nous ont concocté une histoire savoureuse de recherche d’un arbre mythique, le tout dans une ambiance tropicale et surnaturelle. On pourrait dire que c’est un mix assez équilibré entre ce qui a fait le succès des deux premiers Momies et le premier Pirates des Caraïbes avec une pincée d’Indiana Jones. En tout cas, avec de l’humour, des rebondissements sans temps morts et des personnages truculents, c’est une recette qui nous fournit un film fantastiquement agréable et qui donne littéralement la patate. Bref, le type de long-métrage dont on a vraiment besoin en ce moment.

Comme beaucoup de films actuellement, on ressent la volonté d’inclure des personnages et situations qui parlent des problématiques de représentation des minorités. Même si c’est fait avec assez de finesse dans le cas de Jungle Cruise, c’est un peu bizarre dans le cadre d’un film qui est censé se passer pendant la Première Guerre Mondiale.

Coté casting, on ressent le plaisir que les acteurs ont eu à tourner le film. L’alchimie entre Dwayne Johnson et Emily Blunt est parfaite et le cast secondaire accompagne très bien les deux acteurs principaux. La mise en scène est sans défaut avec des effets spéciaux qui naviguent entre le coté réaliste et le cartoonesque.

Jungle Cruise est donc le film plaisir à voir pour se détendre cet été.

SYNOPSIS

Chercheuse intrépide, la doctoresse Lily Houghton quitte Londres pour explorer la jungle amazonienne à la recherche d’un remède miraculeux. Pour descendre le fleuve, elle engage Frank Wolff, un capitaine roublard aussi douteux que son vieux rafiot délabré. Bien décidée à découvrir l’arbre séculaire dont les extraordinaires pouvoirs de guérison pourraient changer l’avenir de la médecine, Lily se lance dans une quête épique. L’improbable duo va dès lors affronter d’innombrables dangers - sans parler de forces surnaturelles - dissimulés sous la splendeur luxuriante de la forêt tropicale. Alors que les secrets de l’arbre perdu se révèlent peu à peu, les enjeux s’avèrent encore plus grands pour Lily et Frank. Ce n’est pas seulement leur destin qui est en jeu, mais celui de l’humanité tout entière…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 08
- Titre original : Jungle Cruise
- Date de sortie : 28/07/2021
- Réalisateur : Jaume Collet-Serra
- Scénariste : John Requa, Glenn Ficarra et Michael Green
- Interprètes : Emily Blunt, Dwayne Johnson, Jesse Plemons, Jack Whitehall, Veronica Falcon, Édgar Ramírez et Paul Giamatti
- Photographie : Flavio Martínez Labiano
- Montage : Joel Negron
- Musique : James Newton Howard
- Costumes : Paco Delgado
- Décors : Jean-Vincent Puzos
- Producteur : John Davis, Beau Flynn, John Fox, Dany Garcia, Hiram Garcia et Dwayne Johnson pour Walt Disney Pictures, Seven Bucks Productions et Davis Entertainment
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Jungle Cruise



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Poumon vert et tapis rouge : Review du documentaire
Le ciel est à vous : La critique du film en version restaurée (...)
L’Étang du démon : La critique
Le sommet des Dieux : La critique
Stillwater : La critique
Sermons de minuit : Review de la mini série
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Les Animaux fantastiques 3 : Un titre et une date de sortie (...)