Nightmare Alley : Les bons côtés du confinement sur la production du film

Date : 23 / 06 / 2021 à 09h15
Sources :

SyFyWire


Voilà 2 hommes dont l’amitié a été forgée par 2 ans ans et demi de travail acharné sur Nightmare Alley, la nouvelle adaptation cinématographique du roman éponyme de William Lindsay Gresham réalisée par Guillermo del Toro et avec la star Bradley Cooper.

Les 2 nouveaux amis d’Hollywood se sont ouverts - lors d’une conférence virtuelle pour le Festival du film de Tribeca (qui se tient actuellement jusqu’au 20 juin) - sur les conditions de travail qu’ils ont dû surmonter pour réussir à mettre à boîte le film. On apprend par exemple que la production du long métrage ne s’est terminée que récemment, en décembre dernier, suite au shutdown de 2020, après plus de 9 mois d’interruption.

Nightmare Alley met en vedette Cooper dans le rôle de Stan Carlisle, un forain ambitieux qui se réinvente en mentaliste et qui profite des riches et des crédules. Aux côtés de Cooper, on retrouve une distribution de rêve comprenant Cate Blanchett, Ron Perlman, Willem Dafoe, Richard Jenkins, Rooney Mara et Toni Collette.

Alors que le film est maintenant en post-production, del Toro et Cooper se sont montrés très réfléchis au cours de leur conversation sur la façon dont Nightmare Alley est devenu quelque chose qu’aucun d’entre eux n’attendait pendant sa réalisation. "Nous avions une compréhension instinctive de cette œuvre, mais je n’avais jamais imaginé qu’elle deviendrait aussi profonde."

Del Toro a déclaré qu’à mesure que la pandémie devenait plus réelle sur la production, et qu’ils "entraient dans des temps plus étranges", le réalisateur a admis qu’ils ont commencé à analyser le matériel à un niveau plus personnel. Et lorsqu’ils se sont arrêtés par mesure de sécurité en mars 2020, ils ont fini par obtenir un délai inattendu de neuf mois pour monter le tiers du film qu’ils ont tourné.

"Nous avons littéralement tourné un côté d’une scène et fait le retournement neuf mois plus tard", s’amuse le réalisateur. "Nous sommes tous allés déjeuner et sommes revenus neuf mois plus tard."

Fait intéressant, toutes ces séquences appartenaient à la dernière moitié du film. Del Toro précise qu’ils n’ont pas choisi de tourner de cette façon, mais que les emplois du temps de Cooper et des autres acteurs, ainsi que la construction des décors élaborés du film et les problèmes de météo hivernale, ont fait que tout ce qui a été tourné avant l’arrêt du tournage s’est concentré sur la fin.

Cependant, del Toro affirme que cela s’est avéré être une bénédiction. "Je crois que la vie vous donne ce dont vous avez besoin, pas ce que vous voulez. Nous avons pu voir ces personnages et nous avons pu revenir en arrière - avec 9 mois d’intervalle - et analyser les personnages. Et nous avons pu réécrire et retourner sur un plateau."

Cooper et del Toro ont tous deux admis que Nightmare Alley leur a demandé le plus de révisions qu’ils aient jamais faites pour un film. "Le scénario a commencé à changer un peu, puis après le premier tournage, il a changé tous les jours", a partagé del Toro. Il raconte qu’ils se sont retrouvés à réviser des pages le matin et le soir avant le tournage du jour suivant. Nous écrivions de nouvelles scènes qui sont maintenant dans le film. Je n’ai jamais autant apprécié qu’un film soit vivant", s’est-il enthousiasmé à propos du processus de recherche de ce qu’était le film.

Cooper a ajouté : "Et ce film avait l’impression qu’il avait besoin de cette rigueur. Aussi simple que soit l’histoire, qui ne parle que d’une chose, elle a exigé toute notre concentration et notre attention. Je ne pense pas que nous ayons réalisé tout ce que cela exigeait de nous au début."

Del Toro a fait les éloges de ses acteurs qui, selon lui, a tous apporté un tout nouveau monde à considérer avec leurs performances et leurs idées sur leurs personnages. "Dafoe, Blanchett, tout le monde apporte un monde entier", s’est-il enthousiasmé. "Et la vertu ultime est d’être ouvert à la grâce, ce qui prend beaucoup de temps pour la reconnaître. Vous arrivez à comprendre que c’est quelque chose au-dessus de vous, et que si vous êtes détendu et que vous vous contentez d’être, tout ira bien. Et c’est là le mystère de la mise en scène."

La sortie de Nightmare Alley est attendue pour décembre 2021.




 Charte des commentaires 


Mort sur le Nil : La nouvelle bande annonce
Free Guy : Hommage aux classiques du jeu vidéo en affiche
Le dernier duel : La première bande annonce du film de Ridley (...)
Free Guy : Quand Deadpool demande à Korg ce qu’il pense du (...)
Nightmare Alley : Les bons côtés du confinement sur la production (...)
The Crossover : Disney+ commande la série LeBron James
Spark : Anthony Mackie s’attaque aux droits civiques pour (...)
Aventures dans le Monde Intérieur : Le JdR inspiré d’Edgar (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 26 janvier 2022
Secret Invasion : Les premières images du tournage
Hit-Monkey : Critique de la saison 1
The Boys : Il est comment le Soldier Boy de la série Amazon, Mr. (...)
Liaison fatale : Joshua Jackson pour la série Paramount+
Wallace & Gromit : Le sixième film animé pour Netflix
Les promesses : La critique