394 connectés

The Boys : Jusqu’où ira l’irrévérence de la série Amazon ?

Date : 23 / 04 / 2021 à 14h30

C’est dans un récent épisode du Podcast officiel de la série The Boys de Amazon Prime Video que les producteurs délégués de la série ont expliqué que la ligne rouge à ne pas dépasser en terme d’irrévérence dans le show restait bien floue.

On avait déjà eu la mort accidentelle d’un dauphin sexuellement chargé dans la saison 1, un personnage à l’appendice foutrement long et qui pouvait lui servir à tuer dans la saison 2. Jusqu’où cela va-t-il aller dans sa saison 3 ?

Phil Sgriccia, également réalisateur, explique : "Je ne suis pas sûr qu’il y ait une limite. Nous avons des trucs prévus dans la saison 3 qui repoussent encore plus les limites.... Chaque fois que nous arrivons à une ligne et que nous nous disons « On peut faire ça ? Je pense que oui. » Autant essayer de demander pardon plus tard."

Si on considère que la nouvelle saison de The Boys s’attaquera à l’infâme intrigue des comics Herogasm, alors oui, on imagine qu’ils pousseront le bouchon assez loin. Une chose semble avoir été écartée dans le premier épisode de la saison 1 de la série : le sex club pour super-héros. Mais il semble que depuis, Amazon Studios a décidé de ne plus mettre de limite aux imaginations des scénaristes. La preuve a été cette scène cocasse à toute fin de la saison 2 lorsque Le Protecteur (Anthony Starr) s’est fait un petit plaisir solitaire.

"Je peux dire qu’il y a eu une grosse dispute à propos de la masturbation de certains personnages, raconte alors Evan Goldberg, le producteur délégué de la série. Il y a eu beaucoup de disputes à ce sujet au début. Nous avons surmonté cela".

Seth Rogen explique quant à lui que ces disputes ont eu lieu aux débuts de la série : "C’était tout simplement différent. Mais une fois qu’elle est sortie et que les gens l’ont acceptée en général, ils ont vu que nous avions une bonne idée de ce que les gens voulaient ou ne voulaient pas voir à la télévision ? En fait, je suis étonné de ce qu’ils nous ont laissé faire".

Aussi audacieuse que soit la série, elle n’a pas peur de se moquer d’elle-même ou de certaines des autres séries et films qui dominent actuellement la culture populaire, qu’il s’agisse de l’Homme-poisson (Chase Crawford) qui apparait dans une émission de rencontre de type Bachelor, ou encore les membres féminins de l’équipe de super-héros des Sept qui jouent dans un faux film intentionnellement horrible à la façon de Justice League ou Avengers, intitulé Dawn of the Seven, qui dépeint une version plus fictive d’événements qui se sont réellement déroulés.

Le showrunner Eric Kripke raconte : "J’ai adoré écrire les dialogues de Dawn of the Seven. C’est ce que je préfère. Vous devez marcher sur cette fine mauvaise ligne mais pas si mauvaise que ça. Dawn of the Seven ressemble au pire des films. Il y a ce prologue bizarre avec ce trafiquant de drogue et, d’une certaine manière, il y a des mutants. Quand vous essayez de mettre toutes les pièces ensemble, ça n’a aucun sens."

Mais malgré cela, un scénario complet existe réellement. Kripke explique à propos de l’attention portée aux détails par la conception de la production : "Entre deux mises en place, je traînais un peu sur le plateau et il se trouve que j’ai pris le script et que je l’ai feuilleté.... Ce n’était pas de fausses pages. Je le lisais. Quelqu’un a vraiment écrit [Dawn of the Seven], et ensuite, quelqu’un a vraiment écrit de vraies notes dessus."

Bien sûr, une partie de la parodie au sein de la série vient du fait que The Boys n’a pas pu obtenir de sponsors en raison de sa côte R-Rated. Kripke explique que c’est la raison pour laquelle Vaught fabrique et vend la plupart des produits vus dans la série au monde. C’est aussi devenu un gag amusant. Mais il y a une marque particulière que la série a essayé de parodier, dit Kripke en riant. "Une que nous n’avons encore jamais eue est une ligne de produits semblable à Goop, appelée Vaughtality."

La saison 3 - qui est en cours de tournage - et la série dérivée sur l’université qui est en préparation présenteront sans doute davantage de ces produits, ainsi que le retour possible de Seth Reed (Malcolm Barrett) et d’Evan Lambert (David Reale), deux personnages récurrents du marketing de Vaught qui ont tendance à présenter leurs idées, souvent ridicules, aux différents membres des Sept. Rogen confirme que les deux personnages sont d’ailleurs une référence à peine voilée de lui-même et de Goldberg : "C’est vraiment une blague de nous, faite par Kripke. Il nous a eus."


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Boys : Jensen Ackles révolutionne son look pour interpréter (...)
The Boys : Jusqu’où ira l’irrévérence de la série (...)
The Boys : Le spin-off Amazon recrute Reina Hardesty
The Boys : Katia Winter pour la saison 3
The Boys : Nouvelles annonces de casting pour le spin-off
Snake Eyes - G.I. Joe Origins : La première bande annonce
Indiana Jones 5 : James Mangold fait appel à une vieille (...)
Manifest : Review 3.09 Bogey
The Mosquito Coast : Review 1.04 Arrêt de Bus
Lightyears : Cinq nouveaux acteurs pour faire face à Sissy Spacek (...)
Falling : La critique
La Chronique des Bridgerton : Un spin-off Royal en préparation (...)
Rebel : La série Disney+ Star annulée en cours de première (...)
black-ish : Renouvellement pour une 8e et dernière saison
Psych 3 - This Is Gus : Peacock boucle la boucle avec un 3e (...)