473 connectés

Star Trek : Le challenge pour Noah Hawley de faire un film au milieu de tant de séries télé

Date : 15 / 10 / 2020 à 14h30
Sources :

Collider via Trek Movie


En août, la nouvelle directrice du cinéma de Paramount a mis la franchise des films Star Trek en veille alors qu’elle réfléchissait aux prochaines étapes. Jusqu’à ce que son projet soit mis "en pause", le scénariste/réalisateur Noah Hawley a été chargé de ramener Star Trek sur le grand écran. Dans une nouvelle interview, il rejoint le chœur de ceux qui réfléchissent à ce que Star Trek devrait faire ensuite, et à la façon dont les choses ont changé depuis son embauche il y a un an.

Lors d’une vaste interview avec Collider, le sujet de Star Trek a bien sûr été abordé. Au lieu d’entrer dans les détails de son projet, Hawley a parlé du défi que représente la réalisation d’un film Star Trek pour Paramount après la fusion de ViacomCBS, CBS All Access (qui deviendra bientôt Paramount+) élargissant sa production de programmes télévisés Star Trek.

COLLIDER : Pensez-vous qu’avec la quantité de séries télévisées Star Trek qui sont diffusées, faire un long métrage est d’autant plus difficile qu’il y a tant de choses sur le marché avec Star Trek ?

HAWLEY : L’un des plus grands défis que tout le monde doit relever en ce moment est de savoir ce qu’est le secteur du long métrage. Nous sommes certainement à un moment où l’expérience du cinéma est en sommeil, au moins pendant un an ou deux. Et le seul moyen de récupérer l’argent que vous avez investi dans un film de plus de 100 millions de dollars est le box-office. Si vous ne pouvez pas compter sur cela, comment gérer cette entreprise si vous ne faites pas un carton en streaming, ce que Disney a essayé avec Mulan en la faisant payer 30 dollars. Vous pouvez gagner de l’argent de cette façon, mais il reste à prouver que les gens dépenseront 30 dollars pour une expérience de visionnage à domicile. Je pense que c’est l’un des plus grands défis à relever pour faire un film avec une marque que les gens ont déjà goûtée. Il s’agit de s’assurer qu’il va justifier la dépense.

Zachary Quinto, qui a joué le rôle de Spock dans les 3 derniers films de Star Trek, s’est récemment penché sur la même question, en notant que le monde de Star Trek est "un marché saturé à ce stade, donc je ne suis pas sûr des plans pour les versions long-métrage de la franchise". Et rien n’indique que ViacomCBS va se relâcher. Alex Kurtzman a déclaré la semaine dernière qu’ils sont déjà en train d’élaborer des plans pour Star Trek à la télévision jusqu’en 2027.

Hawley est arrivé à la Paramount en 2019 après que le projet Star Trek 4 avec Chris Pine et le film de Chris Hemsworth ait été mis en suspens. Même après la contre-performance de Star Trek : Sans limites en 2016, Paramount avait espéré continuer à faire avancer le projet, mais avec un budget réduit ; cependant, Hemsworth et Pine ne voulaient pas accepter une réduction de salaire. Hawley a déjà indiqué que son film Star Trek introduirait un nouveau casting et serait moins axé sur l’action, ce qui se traduit par un budget réduit.

Collider a demandé à Hawley d’expliquer ce que cela signifiait de faire un film à petit budget (peut-être même à très petit budget) avec un film de Star Trek :

COLLIDER : Est-il possible de faire d’un film Star Trek de 25 à 50 millions de dollars un film de hard science-fiction qui plaise à un seul quadrant, les fans inconditionnels, aux gens qui aiment le genre ? Un film de science-fiction très intelligent, sans les grands décors d’action. Et c’est peut-être de cette façon qu’un film Star Trek doit être réalisé.

HAWLEY : Je pense que c’est possible, bien que ce qui arrive aux sociétés cinématographiques qui n’ont pas un fort jeu de streaming, c’est qu’elles ne cherchent pas à faire un peu d’argent. La seule activité qu’elles peuvent exercer est celle qui consiste à gagner beaucoup d’argent. C’est le commerce des gros films. Donc si vous leur proposez un film Star Trek de 20 millions de dollars qui pourrait au mieux rapporter 80, 90 ou 100 millions de dollars, cela ne vaudra peut-être même pas le prix d’entrée pour eux, si cela a un sens. Je suis sûr que vous pourriez aller sur CBS All Access et dire : "Laissez-moi faire un film Star Trek de 2 heures pour le streaming." Cela pourrait valoir le coup.

Lorsque la nouvelle est tombée cet été qu’Emma Watts de Paramount avait mis le projet de Hawley en suspens, on a appris qu’elle envisageait de reprendre le projet Star Trek 4 avec Chris Hemsworth dans l’espoir de faire en sorte que Star Trek soit performant au box-office mondial. En lisant entre les lignes de ce que Hawley a à dire, il est possible que son projet Star Trek, plus modeste, ne corresponde pas aux dernières idées du studio.



Star Trek est Copyright © Paramount Pictures Tous droits réservés. Star Trek, ses personnages et photos de production sont la propriété de Paramount Pictures.



 Charte des commentaires 


Star Trek : Le challenge pour Noah Hawley de faire un film au (...)
Star Trek / Alien : Les bonnes idées de Noah Hawley
Star Trek : Remettre en question la Fédération
Star Trek : Noah Hawley confirme un nouvel équipage pour son film (...)
Star Trek : Le reboot cinéma est une priorité pour Emma Watts, la (...)
WandaVision : Les problèmes de santé mentale de la Sorcière (...)
L’étoffe des Héros : Review 1.04 Advent
Avatar 2 : Tourner sous l’eau n’a pas été de tout (...)
The Falcon and The Winter Soldier : Le retour de certains (...)
Voyage vers la Lune : La review du film Netflix
The Batman : La technologie du Mandalorian pour certaines (...)
Quibi : Chronique d’une mort annoncée
Devoted : La prochaine série des producteurs de Snowpiercer
You : Travis Van Winkle et Shalita Grant rejoignent la saison 2 (...)
First Kill : Une série de vampires produite par Emma Roberts pour (...)