580 connectés

Yakari, le film : La critique

Date : 07 / 08 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Yakari, le film est un très bon dessin animé qui raconte une histoire originale du jeune Yakari.

Le scénario de Xavier Giacometti et de Toby Genkel se base sur la bande dessinée éponyme de Derib et Job, publiées aux éditions Le Lombard. Il propose une aventure inédite en racontant comment le jeune garçon a obtenu son pouvoir de parler à tous les animaux et la manière dont il a rencontré le cheval Petit-Tonnerre qui est devenu son meilleur ami.

En effet, le héros appartient au clan des Sioux et veut absolument devenir complice avec le mustang le plus rapide de la région avant que sa tribu ne se déplace en suivant les bisons. Mais sa quête va l’entraîner bien plus loin qu’il ne le croit et lui faire affronter de grands obstacles.

Le film de Xavier Giacometti et de Toby Genkel est vraiment très réussi. Il montre les aventures d’un jeune homme charmant qui se fait plein d’amis parmi les animaux, doit surmonter des épreuves et la nature et surtout affronter l’humain qui est, encore une fois, le plus grand trouble-fête de cet immense environnement.

L’animation est vraiment magnifique. Les décors sont de toute beauté et montrent des prairies splendides, des montagnes imposantes et des rivières fougueuses. On a parfois l’impression de se retrouver devant de véritables tableaux animés ou une bande dessinée géante qui prend subitement vie devant nos yeux.

Les personnages sont très fidèles à la BD et ont un rendu 2D auquel on s’adapte très vite. Tous les protagonistes, du plus petit insecte à la créature la plus géante, sont vraiment agréables à découvrir et ont des mouvements tout à fait réalistes. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à regarder le générique final en entier afin de découvrir de magnifiques peintures des différents personnages.

Le long métrage réserve de belles séquences d’émotions, notamment entre Yakari et Petit-Tonnerre. Toutefois, il n’en n’oublie pas des formidables passages d’action qui en mettent plein les yeux et sont parfois vraiment épiques. Le traitement de ces derniers est particulièrement soigné. La mise en scène y ajoute parfois une pointe d’onirisme qui fait planer très haut, sur les ailes de l’aigle totem du petit Indien.

Le doublage français est tout à fait correct et les protagonistes, tant humains, qu’animaux ont des voix qui passent bien. La musique de Guillaume Poyet est aussi vraiment agréable et accompagne parfaitement les tribulations de ce duo sortant de l’ordinaire, en ajoutant des sonorités bien particulières, des chansons rehaussant les actions de Yakari et de ses amis et des cœurs d’enfants.

Yakari, le film est une œuvre vraiment très réussie et parfaitement fidèle à l’univers du petit Sioux parlant aux animaux. Avec une histoire originale qui permet de comprendre d’où vient ce don incroyable et les amis à poils et à plumes du jeune garçon, une réalisation enlevée, une animation formidable et des décors somptueux, le dessin animé est incontournable pour tous les amateurs de la bande dessinée et devrait ravir ceux qui apprécient l’animation. Sans compter que s’il s’adresse à un public jeune, les plus grands, et les adultes pourront aussi s’émerveiller des magnifiques aventures du héros dans cette nature sauvage s’étendant à perte de vue. Et qui rappelle que son partage se fait entre tous ceux qui y habitent et qui en vivent.

Impressionnant et palpitant.

SYNOPSIS

Alors que la migration de sa tribu est imminente, Yakari le petit Sioux part vers l’inconnu pour suivre la piste de Petit-Tonnerre, un mustang réputé indomptable. En chemin, Yakari fera la rencontre magique de Grand-Aigle, son animal totem, de qui il recevra une superbe plume... et un don incroyable : pouvoir parler aux animaux. Seul pour la première fois, sa quête va l’entraîner à travers les plaines, jusqu’au territoire des terribles chasseurs à peaux de puma... Mais comment retrouver la trace du tipi ? Au bout du voyage, le souffle de l’aventure scellera pour toujours l’amitié entre le plus brave des papooses et le mustang plus rapide que le vent.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 23
- Titre original : Yakari
- Date de sortie : 12/08/2020
- Réalisateur : Xavier Giacometti, Toby Genkel
- Scénariste : Xavier Giacometti, Toby Genkel d’après l’œuvre de Derib, Job
- Interprètes : Aloïs Agaësse-Mahieu, Arielle Vaubien, Hannah Vaubien, Oscar Douieb, Emmanuel Garijo, Nicolas Justamon
- Montage : Marcel Molle
- Musique : Guillaume Poyet
- Producteur : Maia Tubiana, Gisela Schäfer, Caroline Duvochel, Raphaële Ingberg, Léon Perahia pour Dargaud, Belvision
- Distributeur : Bac Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Yakari, le film



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Kajillionaire : La critique
Autonomes : La critique
Billie : La critique
L’ordre moral : La critique
Un pays qui se tient sage : La critique
Avatar 2 : Le combat est engagé sur les plateaux de tournage
Raised by Wolves : Review 1.08 Mass & 1.09 Umbilical
The Flash, Legends Of Tomorrow, All American… : Les (...)
Westworld : Chaque saison est une réinvention
Kajillionaire : La critique
Our Flag Means Death : La comédie de pirates de Taika Waititi (...)
9-1-1 Lone Star, ACS Impeachment et Pose : Les séries de Ryan (...)
Die Hart : Quibi commande une saison 2
Runequest : La critique des aventures dans Glorantha
Netflix - Bandes annonces : 27 septembre 2020