444 connectés

Dracula : Karyn Kusama promet une adaptation fidèle du roman

Date : 09 / 06 / 2020 à 08h30
Sources :

The Kingcast via SyFyWire


C’est grâce à The Kingcast qu’on en apprend un peu plus sur la prochaine adaptation de Dracula par Karyn Kusama pour Blumhouse Productions de Jason Blum. C’est en effet en mars dernier qu’on apprenait que la société de production cinématographique spécialisée dans les longs métrages d’horreur s’associait à nouveau avec Universal pour étendre son Dark Universe repensé et composé de films indépendants les uns des autres et centrés sur ses monstres les plus emblématiques. Cette nouvelle association a été mise en place alors que Invisible Man de Leigh Whannell a connu un véritable succès en début d’année.

Attachée au projet depuis le départ, c’est au micro du podcast The Kingcast - entièrement dédié à l’oeuvre de Stephen King - que la réalisatrice de Jennifer’s Body et The Invitation a expliqué son regard sur cette adaptation à venir. Et qu’est-ce qui va bien pouvoir distinguer son film de la pléthore de films déjà dédiés au plus célèbre suceur de sang venu des Carpates ? Invitée sur à débattre sur le Carrie de Stephen King - et sur son adaptation par Brian De Palma en 1976 qu’elle considère comme fondamentale dans sa formation en tant que fan d’horreur et de conteuse - les animateurs Eric Vespe et Scott Wampler n’ont pas s’empêcher de la questionner sur SON adaptation du roman de Bram Stoker, et sur ce qu’elle va en faire pour Universal / Blumhouse.

La réalisatrice, qui travaille activement sur le scénario du film avec Matt Manfredi et Phil Hay, ses acolytes sur The Invitation, a d’abord expliqué que son film sera "une adaptation assez fidèle du roman de Bram Stoker". Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait que son film s’appuierait fortement sur les éléments épistolaires du livre, en particulier les écritures de journal proposées par les différents personnages, Kusama a apporté des précisions à ses propos.

"Ce n’est pas tant cela, mais c’est utiliser l’idée de prendre ce qui a été négligé dans les adaptations précédentes de Dracula qui est l’idée de voix multiples. En fait, le livre est rempli de différents points de vue, et le seul point de vue auquel nous n’avons pas accès, et auquel la plupart des adaptations donnent accès, c’est celui de Dracula lui-même. Je dirais donc simplement que, d’une certaine manière, ce sera une adaptation appelée Dracula, mais ce n’est peut-être pas le même genre de héros romantique que celui que nous avons vu dans les interprétations passées de Dracula".

Le film de 1992 de Francis Ford Coppola avait utilisé le format épistolaire du livre avec beaucoup d’efficacité. Kusama fait ici une remarque intéressante sur la façon dont la plupart des adaptations de Dracula sont mises en place. L’acte même de la rencontre avec le comte est présenté comme un grand moment d’émerveillement, parfois total, et il est souvent présenté comme un personnage incroyablement fringant alors même que les personnes autour de lui commencent à prendre conscience de sa véritable nature.

Dans le roman de Bram Stoker, l’accent est davantage mis sur les différents personnages qui s’habituent un peu plus lentement aux événements étranges. Le lecteur n’a pas souvent la perspective du comte séduisant ses victimes et buvant leur sang. Nous ne voyons que les conséquences. Il sera donc intéressant de voir comment Kusama travaille avec cet élément de l’histoire, et peut-être encore plus intéressant de voir comment elle tient sa promesse d’une version moins romancée du personnage.


Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Dirty Dancing : Un nouveau film dans le juke-box de Lionsgate (...)
Dracula : Karyn Kusama promet une adaptation fidèle du (...)
Donjons & Dragons : En quoi le film se rapprochera de (...)
Donjons & Dragons : Un ancien cadre de Marvel pour produire (...)
Demolition Man 2 : Stallone annonce encore du très lourd (...)
Nine Perfect Strangers : Michael Shannon sur Hulu
Invasion : Riz Ahmed & Octavia Spencer pour le film Amazon (...)
Dawson City, le temps suspendu : La critique
Don’t Look Deeper : La bande annonce de la série (...)
L’ange du chaos : L’intégrale chez Pocket
Cinéma - Bandes Annonces : 4 août 2020
Transformers - La trilogie de la guerre pour Cybertron : Review (...)
Splinter Cell : Une série animée écrite par Derek Kostad
The Morning Show : La saison 2 réécrite pour refléter (...)
Projet Tom Cruise : Christopher McQuarrie monte dans la navette (...)