397 connectés

La Nuée : La critique

Date : 14 / 06 / 2021 à 12h45
Sources :

Unification


La Nuée est un très bon film français de genre qui présente l’étrange interaction entre une femme et les sauterelles comestibles qu’elle élève.

Le scénario de Jerome Genevray et Franck Victor et montre une fermière dont l’activité principale est centrée sur l’élevage d’orthoptères. Celle-ci va trouver un moyen étrange d’améliorer leur production et les insectes vont bientôt se comporter bizarrement.

Le film de Just Philippot fait monter progressivement l’angoisse et le malaise, alors que le comportement de la fermière change de plus en plus et que ses enfants eux-mêmes commencent à avoir du mal à la comprendre.

La caméra film au plus près celle-ci, s’égarant parfois sur ses enfants, ou son ami vigneron. La mise en scène propose quelques scènes franchement marquantes, dont les effets spéciaux d’essaims de sauterelles sont particulièrement troublants. Les créatures sont vraiment très bien représentées et il est difficile de savoir quand s’arrête la réalité et où commencent les images de synthèse.

Certaines scènes sont particulièrement frappantes et restent longtemps en mémoire, d’autant que l’horreur s’immisce insidieusement dans des situations qui dégénèrent de plus en plus.

Le long métrage s’attarde aussi sur la difficile vie de paysans, la profession à peine émergente en France d’éleveurs d’insectes consommables et, évidemment, sur la famille qui se retrouve en plein cœur de ce drame agricole.

La prestation est vraiment très bonne. Suliane Brahim est magnifique en femme prête à tout pour vivre de son élevage. Elle instille parfaitement cette relation malsaine qui se crée entre elle et les animaux dont elle s’occupe. Marie Narbonne est très bonne dans le rôle de sa fille adolescente qui a du mal avec cet élevage particulier. Raphaël Romand est vraiment juste dans le personnage de son fils qui lui est très attaché. Et Sofian Khammes est impeccable en vigneron, meilleur ami, qui s’interroge sur les changements de sa voisine.

La très belle photographie de Romain Carcanade participe beaucoup au plaisir que l’on a de voir cette histoire sortant de l’ordinaire. Elle est fort bien accompagnée par la délicate composition de Vincent Cahay qui amplifie encore le malaise que l’on ressent crescendo lors de la progression de la narration, jusqu’à un final un peu trop excessif, mais clairement marquant.

La Nuée est un très bon film d’horreur qui montre une relation déviante entre l’humain et la nature et fait réfléchir sur l’impact de celui-ci sur cette dernière. Avec une histoire bien menée et de très bons acteurs, cette première réalisation de Just Philippot sort de l’ordinaire et met le focus sur un jeune réalisateur qu’il va falloir garder à l’œil dans les années à venir.

Étonnant et impressionnant.

SYNOPSIS

Pour sauver sa ferme de la faillite, une mère de famille célibataire élève des sauterelles comestibles et développe avec elles un étrange lien obsessionnel. Elle doit faire face à l’hostilité des paysans de la région et de ses enfants qui ne la reconnaissent plus.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 41
- Titre original : La Nuée
- Date de sortie : 16/06/2021
- Réalisateur : Just Philippot
- Scénariste : Jerome Genevray, Franck Victor
- Interprètes : Suliane Brahim, Sofian Khammes, Marie Narbonne, Raphaël Romand, Victor Bonnel, Vincent Deniard, Guillaume Bursztyn, Stephan Castang
- Photographie : Romain Carcanade
- Montage : Pierre Deschamps
- Musique : Vincent Cahay
- Costumes : Charlotte Richard
- Décors : Margaux Memain
- Producteur : Thierry Lounas, Manuel Chiche pour Capricci Production, The Jokers
- Distributeur : The Jokers / Capricci

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

La Nuée



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Profession du père : La critique
La loi de Téhéran : La critique
Les Sorcières de l’Orient : La critique
Old : La critique
La conspiration des belettes : La critique
SDCC 2021 - Star Trek Prodigy : Enfin la première bande annonce (...)
SDCC 2021 - Star Trek Lower Decks : La bande annonce de la saison (...)
Les Maîtres de l’Univers - Révélation : La review de la (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Michaela Coel pour le film (...)
Profession du père : La critique
Destin - La Saga Winx : Début de production de la saison 2 avec (...)
Nos mots comme des bulles : La review du film Netflix
L’Île fantastique : Une reunion Melrose Place dans le (...)
The White House Plumbers : Corbin Bernsen & Alexis Valdés (...)
Observer System Redux : Le test du jeu vidéo qui pirate vos (...)