526 connectés

La Vie Rêvée de Domibleue et Cie : Toucher du doigt le bonheur …

Date : 13 / 11 / 2011 à 00h10
Sources :

Source : Unification


… c’est une invitation qui ne se refuse pas. Me voilà donc, ce mardi 08 novembre 2011, à l’Aquarium du Trocadéro, à la présentation d’un concept révolutionnaire : La Pyramide du Bonheur.

Outil d’introspection d’un nouveau genre. A creuser …ou plus exactement …à bâtir.

Alors, des mecs plutôt « barrés », j’en ai rencontrés ! Mais des comme celui-là, d’aussi près … pas souvent. J’emploie le terme « barré » plus en raison de son statut de marin, pardon de « navigateur » rectifie-t-il avec humilité. (Le gars, il a juste fait le tour du monde en bateau).

Inventeur du concept et auteur du livre qui sort dans « toutes les bonnes librairies nationales », le 15 novembre, annonce le communiqué de presse, Bruno Fabre, en orateur expérimenté nous narre une version condensée de sa vie, avant d’expliquer que son voyage autour du Monde avec sa compagne Nathalie a inspiré sa démarche, qu’il continue à enrichir par ses rencontres et le développement de son projet.

Comment dire ? Difficile d’expliquer en quelques lignes un concept développé en plus de 150 pages et a demandé des années de travail. Et qui présente un outil, qui ne promet pas Le Bonheur, mais juste d’apprécier la graduation de celui-ci, dans votre vie, à l’instant T. Celui que vous choisirez pour vous soumettre à l’exercice. Qui peut évoluer bien entendu, en fonction des leçons que vous en tirez, puisqu’il est censé attirer votre attention sur ce qui peut être amélioré dans votre existence.

Comment ? ça l’auteur ne le dit pas vraiment, même s’il offre quelques pistes. Son livre n’est pas un livre de recettes, martèle-t-il avec conviction. Juste une invitation à prendre le temps … de se tourner vers soi-même.

Et de se poser, somme toute, les bonnes questions.

Si je ne suis pas sûre d’avoir envie de me plonger dans l’expérience moi-même dans l’immédiat, faute de temps et je l’avoue, un peu blasée des « méthodes de bien être » (dont Bruno se défend d’être le chantre. Il jure n’avoir jamais rien lu de ces bouquins là avant de se lancer dans l’aventure !), je suis fascinée par la démarche.

Sans doute y viendrai-je à un moment, quand ce sera le bon moment. C’est ce que prône Bruno de toute manière. Personne n’est obligé … ça vient quand il est temps.

Ma foi, en ces temps plutôt anxieux, de crises et de doutes, voilà un bien intéressant vecteur de réflexion.
A ne pas mettre entre toutes les mains tout de même me semble-t-il, et à manier avec précaution comme tout ce qui touche au mental et au psychologique.

Car si le geste est altruiste, tous les bénéfices de l’opération vont à des œuvres caritatives et à des projets humanitaires, il n’en touche pas moins à la sphère la plus intime de la personne. Et selon l’état de détresse dans lequel on se trouve, certaines méthodes, si louables soient-elles, peuvent faire du dégât.

Bruno nous rassure, il a travaillé en collaboration avec « la faculté » et son projet a reçu l’aval d’une psychologue Laura, invitée sur place à répondre à toute question technique.

Barré le garçon, un peu « illuminé » pourront penser certains, mais pas fou. Très sage et conscient en réalité de la force de cet outil qu’il lance aujourd’hui dans un monde où tant d’âmes perdues cherchent un moyen de comprendre un peu mieux ce qui leur arrive.

On cherche souvent à nous l’expliquer par des causes extérieures … Bruno propose ici un moyen clair et ludique, coloré, chatoyant, de poser les jalons d’une réflexion sur soi-même, enseignante et salvatrice.

Il ne promet pas de miracle. Ne garantit pas de vous rendre beaucoup plus heureux, quoi que … bien utilisé … « l’engin » peut amener à une véritable sérénité.

Y’a qu’a voir les utilisateurs, dans la salle …

Pour autant, et devant la méfiance toute naturelle devant ces effets (ah oui, les gens heureux ça fait toujours un peu peur) … Bruno prévient : il ne laissera pas le concept « tomber en de mauvaises mains » …

M’enfin ? Qui donc pourrait s’intéresser à un outil qui vrille le crâne et entre dans la pensée la plus intime ?

C’est un peu la question que je me pose quand Bruno nous invite à même partager sa pyramide sur Facebook et fait l’apologie des réseaux sociaux … toujours, sans obliger personne.

Perso, je suis une adepte très modérée, bien que j’ai depuis longtemps évalué et reconnu l’avantage du système du réseau. Et m’en sers, évidemment, à mon bénéfice, à ce que je crois.

L’ombre de l’embrigadement qui plane sur ce genre de bonne intention me rend toujours méfiante à l’égard de leur instigateur. C’est pourquoi et je suis sûre qu’il en sera le premier ravi, je compte bien suivre un moment cet « hurluberlu » dans ses pérégrinations et vous en reparler, avec du recul … et en toute liberté.

D’autant qu’il fait partie d’un réseau, dont je suis moi-même … celui de ceux qui voyagent … autant dans leur tête qu’avec leur corps …
Et que j’accepte toujours volontiers la perspective d’un voyage fabuleux.

En attendant, faîtes vous votre propre idée.
Le bouquin ne coûte pas cher … et l’expérience a l’air bien fun !

A suivre …

A lire aussi et à offrir :

Le Voyage de Thetys Tome 1 « De Marseille à Panama » Tamata Editions


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Coup de coeur : Dominique Mac Avoy, artiste peintre
La Vie Rêvée de Domibleue : Quand les écolos partent en guerre (...)
Coups de coeur de la rentrée
Le cauchemar de Domibleue : Morts de rire
Les Etoiles du Jouet : opération coup de coeur

SDCC 2017 - Blade Runner 2049 : L’inquiétante ambiguïté
SDCC 2017 - Ready Player One : Steven Spielberg et le Géant de (...)
SDCC 2017 - Battlestar Galactica : La réunion que les fans (...)
SDCC 2017 - The Flash : Une saison 4 moins sombre
SDCC 2017 - Arrow : Des histoires enfin différentes des saisons (...)
SDCC 2017 - Supergirl : Calista Flockhard sera enfin plus (...)
SDCC 2017 - Black Lightning / Legends of Tomorrow : Les infos des (...)
Ozark : Review des premiers épisodes
L’Emmerdeur : La critique
Trailers voDvd & co : 24 juillet 2017