Vers les étoiles : Critique de la saison 1

Date : 19 / 05 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


VERS LES ÉTOILES

- Date de diffusion : 20/05/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateur : Juan José Campanella, Philip Martin, Robert Pulcini, Shari Springer Berman, Sara Colangelo, Jessica Lowrey, Victoria Mahoney
- Scénariste : Holden Miller, Daniel C. Connolly, Allison Moore, Anne-Marie Hess & Ezra Claytan Daniels
- Interprètes : Sissy Spacek, J. K. Simmons, Chai Hansen, Adam Bartley, Julieta Zylberberg, Rocío Hernández, Kiah McKirnan, Beth Lacke, Stephen Louis Grush, Cass Buggé

LA CRITIQUE

C’est devant une très étonnant série de science-fiction, en 8 épisodes de 55 minutes, que l’on se retrouve avec ce magnifique et poétique Vers les étoiles.

Le scénario de Holden Miller, Daniel C. Connolly, Allison Moore, Anne-Marie Hess et d’Ezra Claytan Daniels présente un couple de personnes âgées qui a découvert une étrange porte menant sur une autre planète. Ils vont alors voir leur destinée croiser celle d’un homme mystérieux, d’une femme Argentine et de sa fille, de leur voisin et de leur petite fille.

L’œuvre est vraiment atypique dans le milieu de la science-fiction. En effet, il y a peu d’action à attendre et les épisodes sont parfois très contemplatifs. Toutefois, on ne s’ennuie jamais devant la proposition qui est faite, car les personnages ont une très grande épaisseur et qu’un certain nombre de mystères qui les entourent donnent vraiment envie de savoir ce qu’il va survenir par la suite.

Cette atmosphère bien particulière, l’âge atypique des personnages, les questions existentielles qu’ils se posent et la poésie intrinsèque du récit font vraiment penser au formidable Clifford D. Simak, l’un des grands auteurs de l’âge d’or de la science-fiction américaine que j’adore et qui malheureusement est bien peu connu aujourd’hui.

L’œuvre a un grand charme et est vraiment portée par de merveilleux acteurs. Sissy Spacek est splendide en chaleureuse femme retraitée essayant de comprendre pourquoi elle a accès à cette étonnante porte. J. K. Simmons est formidable dans le rôle de son époux l’aimant énormément. Ils forment tous les deux un duo remarquable, particulièrement passionnant à suivre et franchement émouvant.

Kiah McKirnan est très intéressante dans le rôle de leur petite fille s’interrogeant sur son avenir. Chai Hansen est excellent en homme étrange qui va entrer dans la vie des personnages principaux. Julieta Zylberberg est très bonne en femme vivant dans une ferme isolée en Argentine. Rocío Hernández est sympathique dans le rôle de sa fille. Et Adam Bartley est vraiment bon en voisin curieux.

Le travail sur les décors est très bien fait. La maison des personnages principaux a un grand cachet. Quant à la porte et à la planète à laquelle elle donne accès, elle est vraiment spectaculaire. De très beaux effets spéciaux sont utilisés à bon escient dans une intrigue qui est centrée avant tout sur les personnages et l’atmosphère de mystère qui règne autour d’eux.

L’ambiance est d’ailleurs particulièrement bien rendue par la fort belle réalisation de Juan José Campanella, Philip Martin, Robert Pulcini, Shari Springer Berman, Sara Colangelo, Jessica Lowrey et de Victoria Mahoney. On a vraiment l’impression de se retrouver projeté en plein cœur de cette aventure surprenante, qui fait d’ailleurs voyager en Argentine. Il faut donc espérer qu’une deuxième saison voit le jour, le final du dernier épisode étant particulièrement marquant et donnant vraiment envie de savoir comment l’histoire va encore plus évoluer.

Vers les étoiles est un vrai coup de cœur et une œuvre de science-fiction sortant franchement de l’ordinaire et particulièrement humaine. Avec une histoire qui se déploie remarquablement, une réalisation très agréable et des personnages particulièrement pertinents, on se laisse facilement emporter par le rythme atypique des épisodes qui mélangent tellement bien vie quotidienne et émerveillement sans cesse renouvelé devant une porte laissant libre cours à l’imagination.

Charmant et envoûtant.

SYNOPSIS

Franklin et Irene York ont découvert, il y a des années, une antichambre enterrée dans leur jardin qui mène vers une étrange planète déserte. Depuis, ils ont soigneusement gardé leur secret. Quand un jeune homme énigmatique entre dans leur vie, l’existence tranquille des York est rapidement bouleversée...

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
The Boys : Critique 3.06 Hérogasme
The Boys : Critique 3.05 Dernier Regard Sur Un Monde De (...)
The Boys : Critique 3.04 Le Glorieux Plan Quinquennal
The Boys : La critique des 3 premiers épisodes de la saison (...)
Netflix - Bandes annonces : 3 juillet 2022
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
Thor - Love and Thunder : Lena Headey devait en être, mais (...)
God’s Favorite Idiot : Critique de la saison 1
James Bond : Un personnage en cours de réinvention
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds and Snakes : La (...)
Harbinger : Paul Downs Colaizzo pour remplacer Wes Ball
La carte dont vous êtes le héros : La Nuit du Loup de (...)
VOD DVD - Bandes Annonces : 2 juillet 2022
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Lucasfilm voulait d’abord en (...)