395 connectés

Hanna : Review de la saison 2

Date : 02 / 07 / 2020 à 13h45
Sources :

Unification


La deuxième saison d’Hanna, de 8 épisodes de 50 minutes, créée par David Farr, est très réussie, sait la renouveler et propose des aventures en partie centrées sur un établissement de conditionnement glaçant...

L’histoire de David Farr, Seth Lochhead et Charlotte Hamblin reprend exactement là où la première saison s’était terminée avec Hanna de retour dans la nature qu’elle affectionne en compagnie de sa nouvelle amie Clara. Mais de nouvelles épreuves l’attendent, alors qu’elles vont se retrouver dans un centre préparant les recrues du programme Utrax, auquel elles avaient échappé précédemment, à devenir de futurs assassins. Hanna va devoir faire de nouvelles alliances et se retrouver partagée entre son désir d’avoir une vie plus "normale" et celui de perpétuer la lutte pour laquelle son père l’a élevé.

La série entraîne le spectateur en Europe de l’Est, en France, en Belgique, en Angleterre et en Espagne et permet de voyager réellement en Europe. Seule la partie centrale se passe en très grande partie dans un magnifique complexe dans lequel de charmantes jeunes femmes sont conditionnées pour servir un pays, les États-Unis, où elles n’ont jamais mis les pieds.

On retrouve avec un grand plaisir Esmé Creed-Miles qui est toujours impeccable dans le rôle éponyme et qui va se retrouver au cœur de nombreux atermoiements. Mireille Enos est toujours très bonne en agent de la CIA qui va beaucoup se rapprocher d’Hanna. L’alchimie entre les deux comédiennes fonctionne à merveille, même si leur relation est très compliquée et entraîne un certain nombre de rebondissements dans l’intrigue.

Yasmin Monet Prince est vraiment intéressante en jeune fille différente de toutes celles qui ont été formatées dans le centre. On retrouve aussi sa voisine de cellule que l’on avait entraperçue à la fin de la saison 1, qui est fort bien jouée par Áine Rose Daly. Parmi les nouveaux venus, Dermot Mulroney est très bon en chef du programme. Anthony Welsh charismatique en instructeur, Cherelle Skeete excellente en agent manipulatrice et Gianna Kiehl efficace en jeune recrue aux idées bien arrêtées.

La réalisation est très réussie et permet d’offrir des scènes d’action spectaculaires et anxiogènes et des passages très tendus qui relancent régulièrement l’attention. Les séquences plus calmes et intimes sont aussi pléthores, permettant de s’immiscer plus au cœur d’une œuvre qui vire parfois au psychologique et au sociologique. La manipulation est omniprésente et réserve des retournements de situation, sans que l’on sache toujours jusqu’à quel point le conditionnement des jeunes femmes va influer sur leurs comportements.

Il faut aussi saluer le très beau travail fait sur les décors de la résidence où se trouvent les recrues et qui semble transformer cet environnement en école de rêve pour des jeunes filles de bonne famille, alors que l’envers du décor est bien plus sombre et réfrigérant.

La deuxième saison d’Hanna est vraiment captivante et interroge sur les notions de famille et d’embrigadement. Car c’est bien l’appartenance à un groupe qui est au centre de cette intrigue et qui tiraille parfois les différents protagonistes, laissant l’issue de leur choix incertaine. Avec une histoire aux rebondissements parfois improbables, mais qui fonctionne malgré tout, des comédiens bien trouvés et le dépaysement assuré d’un voyage à travers l’Europe mis en scène d’une façon agréable, cette nouvelle saison se regarde avec un grand plaisir et laisse une belle porte ouverte pour une troisième saison qui pourra continuer directement dans la lignée des deux précédentes.

Sympathique et efficace.

ÉPISODE

- Episode : 2.01 à 2.08
- Date de première diffusion : 07 juillet 2020 (Prime Video)
- Créateur : David Farr
- Réalisateur : Ugla Hauksdóttir, Eva Husson
- Scénariste : David Farr, Seth Lochhead, Charlotte Hamblin
- Avec : Esmé Creed-Miles, Mireille Enos, Yasmin Monet Prince, Áine Rose Daly, Dermot Mulroney, Anthony Welsh, Severine Howell-Meri, Cherelle Skeete, Gianna Kiehl

RÉSUMÉ

Hanna tente de sauver Clara des griffes d’Utrax, avec l’aide de l’agent ambigu de la CIA Marissa Wiegler, qui commence à voir dans Hanna la fille qu’elle n’a jamais eue. Des forêts denses de l’Europe de l’Est, à travers les vastes paysages du nord de l’Angleterre, ou au milieu de l’agitation chaude du campus universitaire de Barcelone, nous suivrons Hanna dans son voyage pour trouver sa place dans le monde.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Boys : Review 1.05 Quand Faut Y Aller, Faut Y Aller
The Boys : Review 1.04 Rien de tel dans le monde entier
The Boys : Review des 3 premiers épisodes de la saison (...)
Hanna : Review de la saison 2
Little Fires Everywhere : Review des trois premiers épisodes
Star Wars - The Mandalorian : Giancarlo Esposito évoque déjà une (...)
Supergirl : La saison 6 sera la dernière !
Enola Holmes : La review du film Netflix
Dark Crystal - Le temps de la résistance : Netflix met fin à la (...)
Batman : Le Batman Day fêté à Paris
The Hunt For Atlantis : Netflix se lance dans l’aventure
Your Honor : La bande annonce de la série Showtime avec Bryan (...)
Un pays qui se tient sage : La critique
Rebel : ABC adapte Erin Brockovich en série
It Will Just Be Us : Nicolas Coster-Waldau acquiert les droits (...)