348 connectés

Playing Men [VOD] : La critique

Date : 06 / 05 / 2020 à 10h30
Sources :

Unification


Playing Men est un documentaire inégal sur d’étranges sports et les hommes qui les pratiquent en Europe.

En effet, le documentaire de Matjaž Ivanišin passe en revue un certain nombre d’activité, certaines connues comme le catch et sa variante en plein air, et d’autres absolument étonnantes comme le roulé de fromage au milieu d’une petite ville italienne ou la bataille de doigts avec comptage de chiffres à haute voix.

Matjaž Ivanišin donne la parole aux hommes qui pratiquent ces activités. Ceux-ci expliquent l’origine du jeu et pourquoi ils s’y adonnent. Cela aide ainsi à découvrir des jeux vraiment étranges ou une façon différente de jouer à d’autres plus connus, tels la pétanque. Ces rencontres permettent ainsi de brosser le portrait d’hommes pratiquant des activités ludiques à travers différents pays d’Europe.

La première moitié du film est donc non seulement intéressante, mais assez surprenante. Néanmoins, en crise, le réalisateur fait basculer son œuvre vers une seconde partie qui est beaucoup moins captivante et dont le choix d’une sorte de curieux humour décalé risque de laisser de marbre un certain nombre de personnes.

On prend donc moins de plaisir à visionner la deuxième moitié du documentaire, d’autant que la partie finale concernant le tennis a tendance à s’étirer un peu trop en longueur. Surtout lorsqu’on n’a pas d’image pour illustrer ce que raconte le protagoniste concernant la finale de Wimbledon de 2001 opposant Goran Ivanisevic à Patrick Rafter.

À l’instar du titre, ce ne sont que les hommes que Matjaž Ivanišin rencontre. Entre pratique très virile et occupation prise vraiment au sérieux par les joueurs, le spectateur découvre une atmosphère fraternelle dans laquelle les hommes n’ont qu’à se préoccuper de leur plaisir immédiat, en oubliant tout le monde extérieur.

Playing Men est un documentaire pas vraiment convaincant. Si le tour des jeux et activités méconnues de certains pays d’Europe vaut la peine d’être découverte, la plongée dans une certaine psyché masculine n’a jamais réussi à m’atteindre. La non homogénéité de tous les éléments présentés, et le manque d’une personnalité rencontrée qui aurait pu être marquante ou attachante n’aident pas à garder une attention constante. Le film parlera peut-être plus un homme qu’à une femme, aussi, c’est avant tout au spectateur de savoir s’il a envie de visionner un long métrage de ce type.

Le film a d’ailleurs reçu le Prix Georges de Beauregard de la Compétition Internationale du FIDMarseille et le Prix Ciné+ de la Compétition Internationale des Entrevues Belfort.

Curieux et inégal.

SYNOPSIS

À une époque qui pourrait être la nôtre, quelque part au bord de la Méditerranée, les hommes jouent comme si leur vie en dépendait, avec une joie désinvolte. Lutter, faire rouler un fromage, ou réciter rapidement les bons numéros sont ici des occupations de la plus haute importance.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 00
- Titre original : Playing Men
- Date de sortie : 07/05/2020
- Réalisateur : Matjaž Ivanišin
- Scénariste : Matjaž Ivanišin
- Interprètes : Nebojša Pop-Tasić
- Photographie : Gregor Božičmonteur
- Montage : Matjaž Ivanišin
- Producteur : Marina Gumzico pour Nosorogi, Restart
- Distributeur : Shellac

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bluebird [VOD] : La critique
Nuestras Madres [VOD] : La critique
Il était une fois dans l’Est [VOD] : La critique
L’écho de Laurel Canyon [VOD] : La critique
La liste de nos rêves [VOD] : La critique
The Umbrella Academy : La bande annonce de la saison (...)
Agents of S.H.I.E.L.D. : Review 7.07 The Totally Excellent (...)
Batwoman : Javicia Leslie sera la nouvelle héroïne et Ruby Rose (...)
The Boys : Du rôle de Giancarlo Esposito aux mésaventures de (...)
Ju-On - Origins : Review de la saison 1
In Memoriam : La dystopie à la mémoire qui flanche pour HBO (...)
Felicità : La critique
Nine Bodies in a Mexican Morgue : Le petit streamer développe une (...)
Disco Elysium : Une série TV en développement
La chute de Delta Green : La critique du JdR Cthulhu in (...)