126 connectés

Avengers - Infinity War : La critique

Date : 25 / 04 / 2018 à 07h00
Sources :

Unification


Avengers Infinity War est le troisième opus de la série de films des Avengers mettant en avant de nombreux super-héros.

Après avoir annoncé un long métrage en deux parties, c’est une œuvre unique de plus de 2 heures qui est proposée et qui permet de progresser à grands bonds vers la fin de la phase 3 des Marvel Movies qui ont été lancé en 2008 et comptent actuellement 19 longs métrages.

Cet opus permet de retrouver les personnages initiaux des premiers Avengers, mais aussi ceux des univers du Docteur Strange, de Black Panther, de Spider-Man et de Les Gardiens de la Galaxie. Ainsi, on retrouve Robert Downey Jr. (Tony Stark/Iron Man), Chris Hemsworth (Thor), Mark Ruffalo (Bruce Banner/Hulk), Chris Evans (Steve Rogers/Captain America), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff/Black Widow), Don Cheadle (le colonel James Rhodes/War Machine), Benedict Cumberbatch (Doctor Strange), Tom Holland (Peter Parker/Spider-Man), Chadwick Boseman (T’Challa/Black Panther), Zoe Saldana (Gamora), Karen Gillan (Nebula), Tom Hiddleston (Loki), Paul Bettany (Vision), Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff/Scarlet Witch), Anthony Mackie (Sam Wilson/Falcon), Sebastian Stan (Bucky Barnes/Winter Soldier), Idris Elba (Heimdall), Danai Gurira (Okoye), Benedict Wong (Wong), Pom Klementieff (Mantis), Dave Bautista (Drax), Vin Diesel (Groot), Bradley Cooper (Rocket), Gwyneth Paltrow (Pepper Potts), Benicio Del Toro (The Collector), Chris Pratt (Peter Quill/Star-Lord) et bien sûr Josh Brolin dans le rôle de Thanos.

Tous se regroupent afin de lutter contre l’une des plus grandes menaces de l’univers : Thanos, véritable incarnation de la mort, parti en quête des pierres d’Infinité qui les spectateurs ont pu découvrir ponctuellement dans les autres œuvres cinématographiques de l’univers.

Qu’en est-il donc de cette ambition de faire un film spectaculaire et crépusculaire donnant de la place à autant de personnages emblématiques des divers comics Marvel ? Et en mélangeant leurs univers respectifs très divers.

Et bien, le pari est plus que réussi ! Le long métrage réussit même le tour de force d’être visible par un béotien de l’univers Marvel, tant en quelques phrases chaque personnage et situation sont replacées dans leur contexte.

Le scénario de Christopher Markus et Stephen McFeely est d’ailleurs des plus brillants. Il mélange avec subtilité les divers environnements des autres films Marvel. L’humour est souvent présent. Il est parfaitement dosé et approprié, parvenant souvent à alléger une atmosphère lourde de fin de galaxie.

Le travail sur les personnages est impressionnant et mérite vraiment d’être salué. Ce sont plus d’une vingtaine de super-héros qui apparaissent dans l’œuvre, ainsi que des rôles un peu plus secondaires que l’on trouve dans les différents films de la franchise. Comme le montre bien les très belles affiches des personnages, seuls manquent à l’appel Ant-Man et la guêpe, que l’on retrouvera dans un film solo le 18 juillet 2018, ainsi que Clint Barton (Œil de Faucon).

Le traitement réservé à chacun des super-héros est magnifique. Non seulement les fans des différents personnages seront ravis de les retrouver, mais l’esprit de ces derniers est préservé et se mélange harmonieusement aux rencontres qu’ils font avec d’autres supers-héros. Des clins d’œil pour les amateurs sont disséminés et certaines scènes feront vraiment soupirer de bonheur les aficionados. Et bien sûr, on suit de nouveaux groupes de super-héros, parfois improbables, se formant pour lutter de concert contre la menace de Thanos.

Chaque personnage a son moment de bravoure et entre scènes sentimentales, sacrifices, retrouvailles ou alliances on ne voit pas les 2h30 passer. Car au-delà du destin de l’univers, ce sont bien des histoires d’amitié, d’amour et de famille qui sont brossées et rendent le récit humain et profondément touchant.

Les acteurs réalisent une interprétation collégiale remarquable et tous sont à la hauteur d’un long métrage d’une telle ambition. Mais c’est bien sur Thanos, vraiment excellent Josh Brolin, que les yeux sont focalisés durant toute l’histoire. Et c’est aussi son point de vue que suit le récit, lui donnant une place aussi importante que celle des autres supers-héros.

Les frères Russo réussissent un coup de maître avec leur film. Ils arrivent à combiner avec élégance les points forts et faibles de chacun. Emportant avec eux les spectateurs aux quatre coins de l’espace, ils ne le perdent jamais et proposent un affrontement dantesque à l’échelle de l’univers absolument passionnant à suivre.

Ils peuvent compter sur des effets spéciaux spectaculaires et impressionnants permettant des batailles épiques, des destructions imposantes et des rebondissements incessants. La très belle photographie de Trent Opaloch, les décors imposants de Charles Wood et les costumes somptueux de Judianna Makovsky participent au rendu visuel d’une grande qualité de cette aventure intergalactique.

Il faut aussi saluer le remarquable montage de Jeffrey Ford et Matthew Schmidt. Ce dernier permet de passer avec une grande aisance d’une scène à l’autre se passant parfois à des années-lumière de la première. En effet, les histoires de chacun sont intimement entremêlées et les passages des unes aux autres se font avec une grande douceur.

Le travail sur la musique d’Alan Silvestri est aussi superbe. Il réussit à entrecroiser divers thèmes musicaux rappelant les univers propres des divers super-héros, sans que ces derniers ne soient discordants, et apporte une vraie harmonie à l’ensemble.

Avengers Infinity War est une véritable expérience cinématographique. Un blockbuster puissant et intelligent, bénéficiant d’une pléiade de super-héros ayant leur propre personnalité et d’un méchant d’anthologie comme on en rencontre peu souvent. Entre la mise en scène superbe des frères Russo et un scénario admirable faisant une synthèse magistrale de 10 ans de films Marvel, on obtient des sommets de divertissement.

Le pari était franchement osé, mais le résultat est plus qu’impressionnant, montrant qu’en réussissant à trouver un équilibre entre histoire, personnage et effets spéciaux on peut réussit un long métrage grand public imposant, inventif et jouissif.

Le film est d’ailleurs tellement énorme et imposant que ce serait surprenant qu’il ne se hisse pas en haut du box office de l’ensemble des œuvres de la saga. C’est d’ailleurs le parfait exemple d’illustration de la citation d’Aristote disant que « la totalité est plus que la somme des parties » appliquée aux supers-héros.

Et bien sûr, n’oubliez pas de rester jusqu’à la fin du film pour assister à une séquence finale à ne pas rater du tout, s’achevant comme chaque fois sur l’indice du prochain film Marvel à venir.

Magistral et remarquable.

SYNOPSIS

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 29
- Titre original : Avengers Inifinity War
- Date de sortie : 25/04/2018
- Réalisateur : Joe Russo, Anthony Russo
- Scénariste : Christopher Markus, Stephen McFeely d’après l’œuvre de Jack Kirby, Jack Kirby, Jim Starlin
- Interprètes : Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, Scarlett Johansson, Don Cheadle, Benedict Cumberbatch, Tom Holland, Chadwick Boseman, Zoe Saldana, Karen Gillan, Tom Hiddleston, Paul Bettany, Elizabeth Olsen, Anthony Mackie, Sebastian Stan, Idris Elba, Danai Gurira, Benedict Wong, Pom Klementieff, Dave Bautista, Vin Diesel, Bradley Cooper, Gwyneth Paltrow, Benicio Del Toro, Josh Brolin et Chris Pratt
- Photographie : Trent Opaloch
- Montage : Jeffrey Ford, Matthew Schmidt
- Musique : Alan Silvestri
- Costumes : Judianna Makovsky
- Décors : Charles Wood
- Producteur : Kevin Feige pour Marvel Studios
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Avengers Inifinity War



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mutafukaz : La critique
Solo - A Star Wars Story : La critique
Le cerveau des enfants : La critique
Deadpool 2 : La critique
Et mon cœur transparent : La critique
Spider-Man - Homecoming 2 : Jake Gyllenhaal envisagé pour jouer (...)
Westworld : Review 2.05 Akane No Mai
Solo - A Star Wars Story : Les extraits
The Expanse : Amazon repreneur ?
Mission Impossible - Fallout : Les affiches personnages
[Exposition] L’exposition LEGO des Super-Héros DC : La (...)
Le maître des illusions [Combo DVD - Blu-Ray] : La critique
Le cycle de Gormenghast : L’oeuvre de Mervyn Peake chez (...)
Harald : La critique du jeu de cartes
Bandes Annonces & Co : 23 mai 2018