92 connectés

Coco : La critique

Date : 12 / 11 / 2017 à 13h00
Sources :

Unification


Coco est un très bon film Disney qui s’adresse aux enfants à partir de 7-8 ans et présente d’une façon originale, la mort et la famille.

Une parentèle spécialisée dans la création de chaussure déteste la musique. Mais le jeune fils de cette dernière rêve de devenir musicien et veut participer à un concours de chant le jour de la fête des morts. C’est en cherchant une guitare que le jeune héros se retrouve au pays des morts et va tenter de trouver ses ancêtres pour avoir leur bénédiction afin de pouvoir chanter.

Le film est très coloré et musical et montre la quête d’un garçon déterminé à pratiquer sa passion. Ce dernier rencontre une foule de personnages haute en couleur qui fait souvent rire, bien que les rebondissements plus dramatiques soient nombreux.

Le personnage principal est accompagné d’un chien pas très intelligent véritable mascotte de l’animé. Ce dernier apporte une touche de drôlerie supplémentaire et a un véritable rôle à jouer dans l’histoire.

Les autres intervenants ont un design intéressant, permettant de montrer des morts sous forme de squelettes qui n’ont pas une apparence effrayante. Les créatures chimériques se déplaçant dans ce monde sont très réussis et magnifiquement colorées et éclairées, permettant d’avoir des passages à la fois humoristiques et féeriques.

La musique de Michael Giacchino est très agréable et permet d’écouter des chansons sympathiques. Il faut souligner la qualité du doublage français qui est appréciable. Les titres ne sont d’ailleurs pas tous entièrement traduits en français, gardant quelques passages en espagnol, langue parlée au Mexique.

L’animation est très bien faite et le pays des morts a des décors superbes et un environnement vraiment intéressant à découvrir. Il n’est pas sans rappeler celui de l’excellent La légende de Manolo, mais l’utilise pendant la plus grande part de l’histoire se passant dans cette contrée particulière.

Le scénario d’Adrian Molina et Matthew Aldrich réserve de nombreuses surprises, et sait jouer sur la fibre sentimentale pour émouvoir le public qui ne peut que s’attacher à ce garçon habité par la musique et souhaitant montrer ses qualités vocales.

Le réalisateur Lee Unkrich réussit une belle histoire et livre un film délicat et délassant présentant la passion et la famille d’une fort belle manière.

Coco est un très bon Disney, original et différent, donnant à réfléchir sur ses ancêtres, ses envies et les efforts à fournir pour accéder à ses rêves. Avec une animation fluide, des personnages agréables à découvrir et une musique entraînante, cette aventure au pays des morts vaut la peine d’être vécue.

Lumineux et amusant.

SYNOPSIS

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Coco
- Date de sortie : 29/11/2017
- Réalisateur : Lee Unkrich
- Scénariste : Adrian Molina, Matthew Aldrich
- Interprètes VF : Andrea Santamaria, Ary Abittan, François-Xavier Demaison
- Interprètes VO : Anthony Gonzalez (VIII), Benjamin Bratt, Gael García Bernal, Edward James Olmos, Renee Victor, Ana Ofelia Murguia, Alanna Ubach, Jaime Camil
- Montage : Steve Bloom
- Musique : Michael Giacchino
- Décors : Harley Jessup
- Producteur : Darla K. Anderson pour Pixar Animation Studios
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Coco



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Argent amer : La critique
Justice League : La critique
La lune de Jupiter : La critique
Le Musée des Merveilles : La critique
Coco : La critique

Justice League : La part des reshoots de Joss Whedon
Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Rampage : La première bande annonce
Wonder Woman 2 : Gal Gadot confirme que Brett Ratner n’est (...)
Deadpool 2 : Quand Rob Liefeld rencontre Cable
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2017
Argent amer : La critique
Drifter : La critique du tome 3
Bandes Annonces & Co : 17 novembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : Le rouge domine toujours autant (...)