104 connectés

Le Château de Verre : La critique

Date : 25 / 09 / 2017 à 08h00
Sources :

Unification


Une jeune journaliste vit dans le milieu mondain New-Yorkais. En se rendant à une soirée, elle va apercevoir ses parents et se remémorer les souvenirs d’une enfance peu ordinaire.

Le Château de Verre est tiré du roman éponyme écrit par Janette Walls. Celui-ci est autobiographique et raconte l’enfance inhabituelle de la journaliste à mille lieues de son confort actuel. Une enfance bohème, toujours en mouvement vécu auprès de ses frères et sœurs avec une mère peintre et d’un père rêvant de construire un Château de Verre pour abriter sa famille. Mais la vraie vie n’est pas rose tous les jours.

Au premier abord, Le Chateau de Verre fait penser au film Captain Fantastic : des enfants qui vivent une vie hors société, dirigés par un père fantasque. Mais il s’agit ici d’une vision plus réaliste sans aucune fioriture. Il n’y a pas que les moments loufoques ou sympathiques qui sont montrés, mais aussi l’envers du décor plus sombre. Ici, le père est alcoolique et la mère le soutien dans ses délires. Les comportements envers les enfants sont souvent abusifs même si de nombreuses scènes poétiques ou tendres sont aussi présentent.

Le film est construit comme un aller-retour incessant entre le présent de la personne principale et son passé, enfant puis adolescente. Les scènes sont accolées les unes aux autres avec un lien pas toujours très fluide. Le sujet central est la famille, les relations entre ses membres et les perceptions que chacun peut avoir des évènements.

Le Château de Verre est un film sur une enfance peu commune qui ne laisse pas indifférent.

SYNOPSIS

Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement. Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2h08min
- Titre original : Money
- Date de sortie : 26/09/2017
- Réalisateur : Destin Daniel Cretton
- Scénariste : Andrew Lahman, Destin Daniel Cretton, Jeanette Walls
- Interprètes :  Brie Larson, Woody Harrelson, Naomi Watts, Max Greenfield, Josh Caras
- Musique : Joel P. West
- Photographie : Brett Pawlak
- Producteur : Gil Netter, Kn Kao
- Distributeur : Metropolitan Film Export

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le Chateau de Verre



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Hostile : La critique
La prophétie de l’horloge : La critique
L’ombre d’Emilie : La critique
I Feel Good : La critique
Rafiki : La critique
Star Trek : Ça bouge dans la Ready Room
Bumblebee : La bande annonce finale
Defending Jacob : Chris Evans à la tête d’une série (...)
Les Éternels : Chloe Zhao au poste de réalisatrice
Hostile : La critique
Trailers voDvd & co : 25 septembre 2018
Quand tout le monde dort : La review
Shutter : La critique du tome 1
Loup-Garou l’Apocalypse v20 : La critique du Livre du (...)
Bandes Annonces & Co : 25 septembre 2018