332 connectés

Kingsman services secrets : La critique

Date : 15 / 02 / 2015 à 14h30
Sources :

Unification


Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs-
Certes c’est un "un peu violent", un "poil sanglant". C’est de la bombe ! Du total divertissement ! Un pastiche assumé des James Bond, qui n’humilie en rien 007. Au contraire, le film se rie des conventions du genre tout en lui empruntant ses codes, dans un vrai respect de l’atmosphère.
A bien y réfléchir, le célèbre "agent 00 de sa Majesté" a eu à affronter des vilains bien plus bizarres que celui-ci. Qui, s’élevant presque en sauveur de la planète veut tout de même "devenir maître du monde".
On est à fond dans le thème !

Les images et les effets spéciaux n’ont rien à envier aux meilleurs productions du genre. Et si l’on ne peut s’empêcher de comparer, ça n’est que parce que l’hommage est évident. Génial et révérant.
Le scénario est intelligent et les rebondissements bien trouvés. Le jeu est subtil. Les comédiens se donnent à fond. Dans tous les camps !
Quand l’espionnage cherche un nouveau souffle en allant recruter ses nouveaux héros dans la génération montante, c’est un vrai coup de jeune.

On ne veut pas trop en dire pour laisser le public profiter au maximum et découvrir tous les "revers" de ce "fabuleux costard" taillé à l’une des plus anciennes franchises du cinéma d’espionnage. Bien caché derrière la vitrine d’un pseudo tailleur, qui devrait, ma foi, sans souci, "devenir riche".
La technique est irréprochable, toutes les équipes à l’évidence très investies. Un film parfaitement réalisé qui tient sur un socle narratif en béton, servi par des techniciens et des interprètes convaincus.

Voilà du bon cinéma ! Excellent !
Allez-y vous passerez un bon moment.


SYNOPSIS


KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces super-espions parviendront-ils à contrer la terrible menace que fait peser sur le monde l’esprit torturé du criminel Richmond Valentine, génie de la technologie ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 2 h 08
- Titre original : Kingsman : The Secret Service
- Date de sortie : 18 février 2015
- Réalisateur : Matthew Vaughn
- Scénaristes : Matthew Vaughn, Jane Goldman
D’après l’oeuvre de : Mark Millar, Dave Gibbons
- Interprètes : Colin Firth, Samuel L. Jackson, Mark Strong
- Photographie : George Richmond
- Montage : Eddie Hamilton, Jon Harris (II), Conrad Buff IV
- Musique : Henry Jackman, Matthew Margeson
- Costumes : Arianne Phillips
- Décors : Paul Kirby
- Producteur : Twentieth Century Fox, Marv Films
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un cas de conscience : La critique
Moi, Tonya : La critique
La forme de l’eau - The Shape of Water : La critique
Mary et la fleur de la sorcière : La critique
Contes sur moi ! : La critique
Star Wars Episode 9 : J.J. Abrams s’attaque aux trolls (...)
Ça Chapitre 2 : Jessica Chastain souhaite retrouver Andy (...)
Jessica Jones : La seconde bande annonce
Magnum : Jay Hernandez remporte le rôle titre
Netflix - Bandes annonces : 21 février 2018
Un cas de conscience : La critique
Ankama : Les parutions de février 2018
Ilôs : La critique du jeu de plateau
Bandes Annonces & Co : 21 février 2018
Marvel : Un avenir au féminin pour les films Marvel ?