455 connectés

Being Human : Syfy tire le rideau sur la série

Date : 27 / 02 / 2014 à 14h39
Sources :

Syfy via Comingsoon


Syfy indique son souhait de mettre fin à la série Being Human lors du final de la 4ème saison qui sera diffusé le 7 avril. Voici la déclaration officielle de la chaine :

« Avec la seconde partie de la saison 4 de Being Human qui doit démarrer très prochainement, nos personnages vont embarquer dans une aventure pleine de rebondissements et de surprises qui vont culminer dans un final de la série spectaculaire sur Syfy le 7 avril.

La showrunner Anna Fricke, les talentueux producteurs, scénaristes, acteurs et l’équipe technique ont effectué un boulot incroyable pour donner vie à cette série ces 4 dernières saisons et nous les remercions sincèrement ainsi que la société de production Muse Entertainment pour leur dur labeur. Ils ont gardé le meilleur pour la fin avec les 6 derniers épisodes qui revisitent les débuts de la série pour un final inoubliable pour Aidan, Sally, Josh et Nora.

La vidéo ci-dessous est un message spécial de la part des acteurs de la série aux fans dédiés. »



Being Human (USA) est Copyright © Muse Entertainment Enterprises Tous droits réservés. Being Human (USA), ses personnages et photos de production sont la propriété de Muse Entertainment Enterprises.



 Charte des commentaires 


Being Human : Syfy tire le rideau sur la série
Being Human (USA) : SyFy encense et renouvelle
Being Human (USA) : Xander Berkeley dans un rôle récurrent
Being Human : La série aura droit à sa troisième saison (...)
Being Human (USA) : L’affiche de la saison 2
Stargirl : Le fils de Hulk sera Hourman
Bumblebee : L’affiche Dolby Cinema
Narcos Mexico : Diego Luna et Scoot McNairy de retour (...)
Trailers voDvd & co : 18 décembre 2018
Lumières 2019 : Les nominations de 24ème cérémonie
6 trésors légendaires - 6 braquos : La critique des recueils de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2018
Aquaman : Les affiches IMAX
Marvel : Les séries de Netflix interdites sur d’autres (...)
The Happy Prince : La critique