500 connectés

Andry Nirina

Mon premier contact avec le cinéma remonte à l’âge de 5 ans. Mon père me racontait l’histoire du Parrain 1 et 2 en censurant les détails les plus violents... Étrange, non ? Bercé par les rediffusions des films de Bud Spencer et Terence Hill, de De Funès mais aussi les dessins animés du Club Dorothée, je n’en oubliais pas la lecture de classiques de la littérature enfantine comme Tom Sawyer ou L’Île au Trésor. Mon imaginaire s’est totalement ouvert lors de mon adolescence avec la lecture de Bilbo le Hobbit et de sa suite, la trilogie du Seigneur des Anneaux, seulement quelques années plus tard, car je ne connaissais pas son existence. Pendant mes années lycée, la découverte de Casino et de Pulp Fiction a fait éclore le cinéphile qui sommeillait en moi.

Ma vie étudiante a quant à elle été bercée par la lecture des Cantos d’Hyperion et des Royaumes du Nord, mais aussi fortement bousculée par de véritables chocs cinématographiques comme Kill Bill Vol.1 ou Old Boy. C’est aussi à ce moment-là que se sont démocratisées les séries américaines, et des monuments comme Lost et Battlestar Galactica restent des séries à l’inspiration inégalée à ce jour. Depuis, The Wire, The Office ou encore Kaameloott se bousculent dans le palmarès de mes séries préférées.

Aujourd’hui, mon quotidien me fait naviguer entre le binge watching frénétique et le visionnage rituel de l’épisode hebdomadaire des séries du moments. En cette période de nostalgie patentée, qui amène à la production de reboots à n’en plus finir, quelques pépites arrivent régulièrement à me rappeler pourquoi le cinéma reste le média que je veux partager avec tous les lecteurs d’Unif.

Envoyer un message à Andry Nirina


Envoyer un message

Les articles de Andry Nirina

  TV  09 / 04 / 2020 à 13h00
Future Man : Review de la saison 3
Une saison plaisante à suivre, mais loin d’être l’apothéose finale attendue en compagnie des personnages parmi les plus déjantés vus dans à la télévision ces dernières années. La review temporelle by (...)
  TV  04 / 04 / 2020 à 10h00
Manifest : Review 2.12 Call Sign
Un épisode de transition qui nécessite absolument la vision de la suite pour qu’on puisse mesurer l’intérêt véritable de ce qui aura été mis en place. La review by Unif
  CINÉ  29 / 03 / 2020 à 11h00
Les Grands Voisins, la cité rêvée : La critique
Pendant 2 ans, un ancien hôpital désaffecté en plein cœur de Paris a servi de laboratoire social entre sans-logements, artisans et population du quartier. La critique enchantée by Unif.
  TV  27 / 03 / 2020 à 12h00
Manifest : Review 2.11 Unaccompanied Minors
Un épisode de transition agréable à suivre, bien aidé par l’attachement que l’on éprouve pour les personnages. La fin de saison se rapprochant, les réponses devraient bientôt arriver ! La review by (...)
  TV  21 / 03 / 2020 à 10h00
Manifest : Review 2.10 Course Deviation
Encore un épisode très réussi et qui contribue à faire de Manifest la grande série qu’on attendait. La review by Unif
  OCS/APPLE  19 / 03 / 2020 à 12h30
Avenue 5 : Review 1.09 Eight Arms But No Hands
Un épisode de fin de saison plaisant à regarder, grâce à un bel effort collectif de l’ensemble du casting. La review stellaire by Unif
  OCS/APPLE  15 / 03 / 2020 à 13h45
Westworld : Review 3.01 Parce Domine
Successeur désigné de Game of Thrones, Westworld aura sans doute perdu pas mal de monde en cours de route. Avec quels atouts dans sa manche allait-elle donc revenir ? Début de réponse dans la double review by (...)
  TV  14 / 03 / 2020 à 10h45
Manifest : Review 2.09 Airplane Bottles
En mettant cette semaine l’ensemble des protagonistes dans des situations pour le moins compliquées, Manifest se montre encore une fois particulièrement surprenante. La review by Unif
  OCS/APPLE  12 / 03 / 2020 à 12h30
Avenue 5 : Review 1.08 This is Physically Hurting Me
Un épisode marqué par une des séquences les plus réussies de la série et il faut l’avouer, malgré toutes les réserves que l’on a sur sa direction artistique, sans doute l’une des plus folles jamais vue à la télévision. La review by (...)
  TV  06 / 03 / 2020 à 12h30
Manifest : Review 2.08 Carry On
Même si on peut légitimement lui reprocher d’être chiche en révélations, avec cette saison, Manifest semble être parvenu à avoir trouvé la recette rendant chaque épisode très agréable à regarder. La review by (...)

|

Superman & Lois : Emmanuelle Chriqui sera la (nouvelle) Lana (...)
Future Man : Review de la saison 3
Le catcheur masqué : La review du film Netflix
Most Dangerous Game : La review des 6 premiers épisodes de la (...)
Disney+ : Bob Iger annonce que d’autres films suivront (...)
Mages : La critique du tome 3
VOD DVD - Bandes Annonces : 9 avril 2020
Star Trek Picard : Patrick Stewart ne veut pas d’histoire (...)
Home Before Dark : Review saison 1
Survive : Review des 5 premiers épisodes