L’Ascension : La critique

Date : 29 / 05 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


L’ASCENSION

- Date de sortie : 19/03/1980
- Titre original : Voskhozhdenie
- Durée du film : 1 h 49
- Réalisateur : Larisa Shepitko
- Scénaristes : Larisa Shepitko, Yuri Klepikov d’après l’œuvre de Vasiliy Bykov
- Interprètes : Boris Plotnikov, Vladimir Gostyukhin, Anatoliy Solonitsyn, Sergei Kanishchev

LA CRITIQUE

L’Ascension est un film russe extraordinaire qui permet de s’immerger d’une manière particulièrement vivace dans la Seconde Guerre mondiale.

Le scénario de la réalisatrice Larisa Shepitko et de Yuri Klepikov suit de près deux soldats partis en quête de nourriture, alors que leur brigade se cache dans la forêt lors de l’hiver russe de 1942 particulièrement rude.

Le film de Larisa Shepitko, sorti juste avant son tragique décès, est le seul de la réalisatrice à ne pas avoir été censuré lors de sa sortie. En effet, cette dernière montre sans fard les horreurs de la guerre et se focalise sur la psychologie de deux soldats qui vont faire des choix divergents.

L’œuvre est particulièrement fascinante et l’histoire est de plus en plus immersive au fur et à mesure que les personnages principaux se trouvent dans de bien mauvaises postures.

Le récit est sans concession. Il est particulièrement crédible et montre des séquences parfois extrêmement difficiles qui sont parfaitement mises en scène. Il n’est d’ailleurs pas surprenant que le long métrage ait remporté à l’époque l’Ours d’or au Festival de Berlin devant une telle maîtrise de la narration et des passages aussi intelligemment travaillés.

La photographie de Pavel Lebeshev et de Vladimir Chukhnov est d’ailleurs superbe. Elle met parfaitement en valeur le contraste entre la neige répandue partout et les personnages se trouvant perdus au milieu de celle-ci et évoluant parfois au milieu des bois. D’autant que le noir et blanc de l’image, magnifiquement restaurée, renforce cette sensation d’être happé au cœur d’un récit nihiliste. En effet, les troupes allemandes, menées par des dirigeants nazis, ne faisaient pas de cadeau aux Russes et être une femme ou un enfant ne garantissait aucun traitement particulier.

La dernière partie du film est particulièrement marquante. Notamment grâce à des gros plans envoûtants et à un récit inexorable. Il faut d’ailleurs saluer la très belle interprétation des figurants qui rend certains personnages particulièrement attachants.

Vladimir Gostyukhin est formidable en soldat de bonne nature plein de ressources. Il offre un contraste très intéressant avec Boris Plotnikov qui est époustouflant en ancien érudit ayant pris les armes. Leur duo fonctionne à merveille. Et tant dans les longues séquences où on les voit cheminer ensemble seuls au cœur d’une nature glacée, que lors d’un final incroyable, on n’est pas prêt de les oublier. Il faut aussi saluer la très belle prestation d’Anatoliy Solonitsyn qui est impeccable en interrogateur travaillant pour les allemands.

L’Ascension est un remarquable film qui entraîne au cœur de l’horreur et fait réfléchir sur la nature humaine. Avec son histoire brillamment écrite, sa mise en scène incroyable et son interprétation formidable, on ne peut pas rester indifférent devant les tribulations de ces deux soldats à travers des paysages enneigés en plein dans une guerre sans pitié.

Impressionnant et captivant.

SYNOPSIS

Hiver 1942. L’armée allemande poursuit son avancée sur le front russe. Un bataillon soviétique est contraint de se replier en désordre. Pour assurer son ravitaillement, deux soldats entament un long périple dans la forêt...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Pavel Lebeshev, Vladimir Chukhnov
- Montage : Valeriya Belova
- Musique : Alfred Shnitke
- Costumes : Youri Rakcha
- Décors : Yuriy Raksha
- Producteur : Mosfilm
- Distributeur : Potemkine Films, Potemkine Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


In Water : La critique
Un meurtre pour rien : La critique
Que la bête meure : La critique
Le Vampire noir : La critique
Survivre : La critique
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.04
Alien - Romulus : La rencontre avec le réalisateur Fede (...)
Avengers 5 : Doctor Strange attendu de pied ferme à partir de (...)
Deadpool : Shawn Levy adorerait inclure Spider-Man à la (...)
Batman - Caped Crusader : Le teaser et des révélations
Resident Alien : Une saison 4 pour la série avec Alan (...)
Officier et Gentleman : Miles Teller en passe de reprendre le (...)
Brèves : Les informations du 22 juin
Rose Bertin, la couturière fatale : La critique du tome (...)
Arcane XV : La critique du JdR à la recherche de votre (...)