Au chant des grenouilles : La critique du tome 1

Date : 02 / 06 / 2024 à 08h30
Sources :

Unification


AU CHANT DES GRENOUILLES
TOME 1 : URANIA, LA SORCIÈRE

- Date de sortie : 29/05/2024
- Éditeur : Éditions Oxymore
- Scénario : Barbara Canepa et Anaïs Halard
- Dessin : Florent Sacré
- ISBN : 978-2385610180
- Nombre de Pages : 48
- Prix : 14,95 euros

DESCRIPTION

Cette série-concept jeunesse, créée par Barbara Canepa, coscenarisée avec Anaïs Halard et dont chaque tome est dessine par un auteur différent, évoluera selon un rythme de parution semestriel.

L’univers graphique du premier opus est créé par le très talentueux Florent Sacré, ex-directeur artistique d’Ubisoft à l’origine de jeux vidéo aussi célèbres qu’« Assassin’s Creed », « Les Lapins crétins », ou encore « Rayman »... « Au chant des grenouilles » invite petits et grands, en quête de repères, au cœur d’un univers anthropomorphique, afin de leur faire découvrir la lecture enchanteresse des signes et des secrets qu’offre la nature. Sous la forme d’histoires en BD mettant en scène les aventures de plusieurs familles d’animaux, entrecoupées par des pages pédagogiques illustrées par Giovanni Rigano, « Au chant des grenouilles » s’annonce comme une série résolument ludique, écologique et didactique.

LA CRITIQUE

Urania est un peu une vieille sorcière, mais une sorcière que les enfants du village adorent pour ses histoires qui font peur. Elle vit seule dans la forêt, à l’écart du village, sorte de guérisseuse que l’on craint, mais dont on réclame les soins. Moon, Vanille, Basil, Shadow, Snow, Winter et Honey font partie du club du samedi et viennent souvent voir Urania qui les fascine. Le petit groupe est aussi dans l’attente de l’annonce d’un concours important auquel ils comptent bien participer.

Nouvelle étonnante série jeunesse, Au chant des grenouilles traite des différences, et commence comme une histoire du soir, racontée aux enfants sur un Grifenfer, une créature différente et effrayante qui peuple les cauchemars des plus jeunes. Des pages d’encyclopédies parsèment aussi, ici et là, le récit, c’est la partie pédagogique de la bande dessinée. Ici, ce ne sont pas 7, mais 8 familles différentes qui sont présentées au travers des enfants. Animaux anthropomorphiques, ils vivent ensemble malgré leurs différences et les dangers d’une telle cohabitation (renards et lapins) que les adultes connaissent et appréhendent, ce qui n’est pas le cas des enfants, plus naïfs et plus crédules, ou plus tolérants. Cette même tolérance qui est bien évidemment prônée et expliquée dans le récit. Le message écologique est aussi bien présent pour montrer aux enfants l’importance de porter attention à son environnement.

Graphiquement, c’est très très beau, beaucoup de soins sont apportés aux dessins, très colorés, très fins, très beaux. Les personnages et les décors sont enchanteurs, un peu comme la forêt dans laquelle ils évoluent. On est véritablement dans un décor de conte de fée. C’est tout de suite captivant. Le tome 2 de cette superbe série concept sortira en librairie le 27 novembre 2024 et sera toujours scénarisée par Barbara Canepa et Anaïs Halard, avec cette fois-ci Jérémie Almanza aux dessins. A noter aussi qu’une sublime édition spéciale sépia est déjà sortie.

ET FINALEMENT ?

Finalement, la série s’annonce bien, très belle graphiquement et très sérieuse dans les sujets importants qu’elle traite. Orientée jeunesse, elle saura aussi plaire aux adultes qui pourront partager la lecture avec leurs enfants, pour expliquer et approfondir les thèmes traités.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Gargamel l’ami des Schtroumpfs : La critique tardive
En selle Sakamichi ! : La critique du tome 1
Energon Universe : La critique de Void Rivals et Transformers
Joker : La critique des derniers jours d’un clown
Au chant des grenouilles : La critique du tome 1
The Instigators : La bande annonce d’un braquage qui tourne (...)
The Boys : La critique des trois premiers épisodes de la saison (...)
Blade : Le reboot maudit de Marvel Studios ?
Doctor Who : Critique 1.08 La légende de Ruby Sunday
Mission Impossible 8 : Tom Cruise a prévenu Shea Whigham
Star Wars Outlaws : La nouvelle bande annonce et 10 minutes de (...)
Annecy Festival 2024 : Rencontre avec Adam Elliot, Cristal du (...)
Those About to Die : La bande annonce
Que la bête meure : La critique
Star Trek : La lettre de fête des pères de Julie Nimoy