The Elder Scrolls V - Skyrim : La critique du Jeu d’Aventure

Date : 25 / 05 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


THE ELDER SCROLLS V : SKYRIM
LE JEU D’AVENTURE

- Type : Coopératif
- Auteurs : J. Angeriz-Caburrasi, J. Echenique, S. Guerriero, R. Harris
- Éditeur : Modiphius
- Nombre de joueurs : 1 à 4
- Âge des joueurs : 14 ans et plus
- Durée d’une partie : 60-120 minutes
- Édition Française : Oui
- Prix constaté : Moins de 125 euros

DESCRIPTION

"Vous êtes des membres survivants des Blades, un groupe légendaire qui a longtemps protégé l’Empire de Tamriel ! Abandonné par vos anciens alliés, vous devez collaborer avec vos compagnons d’aventure pour vaincre les ennemis, vous lancer dans des quêtes intrigantes et faire face à la menace imminente qui cherche à détruire tout ce que vous avez juré de protéger.

The Elder Scrolls V : Skyrim est un jeu coopératif d’aventure et d’exploration dans l’univers du célèbre jeu vidéo Skyrim. Dans ce jeu empli de quêtes et de mystères, vous incarnez des héros vivant des des aventures en explorant les vastes étendues de Skyrim.

Créez votre personnage, améliorez votre équipement, explorez des donjons et voyagez à travers les régions de Skyrim. Gagnez de l’expérience, trouvez des trésors et combattez des Draugr, des Daedra, des Dragons et bien plus encore. Jouez les deux campagnes de six chapitres, totalement rejouables, qui couvrent 25 ans de l’histoire de Tamriel.

Chaque décision compte, choisissez judicieusement et vous vivrez peut-être pour raconter votre légende !

Derniers membres de l’organisation des Lames, les aventuriers vivront une saga palpitante faite de complots, de guerres et d’intrigues. Leurs actions et leurs décisions auront un impact sur tout Bordeciel.

Vous devrez progresser en résolvant les cartes Quête Principale. Chacun des six chapitres possède des conditions d’échec qui peuvent entraîner une défaite définitive. À la fin de chacun d’eux, les joueurs seront confrontés à une épreuve finale, qui peut être une bataille épique ou une course contre la montre. La saga est divisée en deux Campagnes de 3 chapitres chacune qui s’étendent sur 25 ans. Elle propose une expérience évolutive pour plonger dans le passé de Tamriel.

Trouvez des trésors, affrontez des Draugr, des Daedra, des Dragons, etc. Faites vos choix avec discernement dans ces quêtes aux embranchements multiples. Faites progresser votre personnage et améliorez votre équipement. Vous vivrez peut-être suffisamment longtemps pour pouvoir raconter vos exploits du temps où vous étiez aventurier !"

LE CONTENU DE LA BOITE

- 849 cartes
- 46 cubes marqueurs
- 9 dés
- 328 pions
- 2 boîtes de rangement
- 5 boîte de sauvegarde
- 6 figurines
- 1 livret de scénario
- 4 plateaux de personnage
- 1 plateau de jeu (Bordeciel)
- 1 livret de règles

LA CRITIQUE

Après avoir choisi la campagne, installé le jeu et choisit sa race : Dunmer, Khajiit, Altmer, Nordiques, Impériaux... les cartes de quêtes sont tirées, ce qui rendra la partie unique.

Au jeu viodéo, The Elder Scrolls V - Skyrim - Le jeu d ’aventure emprunte son thème bien entendu, son ambiance grâce à ses lieux et personnages connus, mais surtout son expérience narrative, très développée. En effet, si les quêtes ne sont pas d’une complexité folle, tout l’intérêt vient de l’histoire que vous allez y raconter, par vos choix, vos réussites et vos échecs (parfois définitifs).

L’impression d’être au cœur du jeu, et non pas un pion de plus correspond parfaitement à l’expérience videoludique associée. Pour aller encore plus loin, on retrouve aussi l’évolution de l’arbre de compétences dans l’évolution des races du jeu, modifiant grandement leurs possibilités, voir leur type de gameplay.

Lors de vos explorations de villes emblématiques ou de sombres donjons, laissées libres aux joueurs vous y affronterez nombre d’adversaires et collecterez de fabuleux trésors qui vous changeront à jamais. C’est à l’occasion des plus dangereux d’entre eux que l’aspect collaboratif (pas toujours total ici) prendra toute son importance afin de ressortir des donjons en ayant un large butin à se partager.

Le concept du jeu se plie donc parfaitement à un jeu solo, et à une grande rejouabilité.

Idéal pour les fans de Skyrim, le jeu n’est pas à la hauteur des grandes pointures du genre, comme Gloomhaven. Aucune nouvelle mécanique ne venant faire de ce jeu un véritable défi tactique, on a tout de même l’impression d’un certain effet de déjà vu.
Le jeu reste bon, équilibré, immersif, beau, très rejouable et accessible à tous.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Arcane XV : La critique du JdR à la recherche de votre (...)
Libri Mundorum : La critique du JdR des mondes du Mythe de (...)
Cyberpunk 2077 : La critique du jeu des Gangs de Night (...)
Dragons : La critique de la gamme Encyclopédie 2 Inframonde
ISS Vanguard : La critique du jeu coopératif en vaisseau (...)
Officier et Gentleman : Miles Teller en passe de reprendre le (...)
Brèves : Les informations du 22 juin
Rose Bertin, la couturière fatale : La critique du tome (...)
Arcane XV : La critique du JdR à la recherche de votre (...)
Jeux Vidéos - Bandes Annonces : 22 juin 2024
Star Wars : La galaxie lointaine de Lucasfilm peut-elle verser (...)
Star Trek - Prodigy : La bande annonce de la saison 2
Daredevil - Born Again : Une série Disney+ techniquement proche (...)
Stranger Things : Une saison 5 complètement dingue selon Jamie (...)
The Penguin : La nouvelle bande annonce