Guerres & Dragons : La critique du tome 1 - La bataille d’Angleterre

Date : 26 / 05 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


GUERRES & DRAGONS
1. LA BATAILLE D’ANGLETERRE

- Date de sortie : 10/04/2024
- Éditeur : Soleil
- Scénario : Nicolas Jarry & David Courtois
- Dessin : Vax
- ISBN : 9782302103443
- Nombre de Pages : 64
- Prix : 15,95 euros

DESCRIPTION


À chaque fois qu’une guerre embrase le monde, des dragons s’éveillent pour se lier à des hommes et femmes dont les destinées bouleverseront le cours de l’Histoire...

1940. Hitler souhaite un traité de non-agression avec l’Angleterre qui rejette la proposition. L’armée allemande s’apprête à déferler sur les côtes britanniques défendues par la Royal Air Force. Tandis qu’un dragon cherche à se lier à elle, Alexandra doit fuir vers les USA avec son frère. Alors que leur navire s’éloigne, ils sont attaqués par deux dragons allemands.

LA CRITIQUE

1940, la Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe et le lieutenant de Kent est dans les airs à entraîner son fils aux combats aériens lorsque surgit un dragon dans le ciel anglais, mais celui-ci semble inoffensif et plutôt intéressé par la famille. Après le décès de leur père lors d’une bataille, alors que l’ainé reprend le flambeau dans les cieux, les deux cadets de la fratrie sont envoyés en Amérique pour les éloigner de la guerre. C’est sans compter sur les dragons allemands qui vont s’attaquer au bateau et le réduire en cendres.

La bataille d’Angleterre, ce premier tome de la série Guerres & Dragons, est avant tout l’histoire d’une famille séparée que la guerre, qui traverse le conflit avec son lot de drames, d’aventures et d’intéressantes rencontres notamment avec un dragon, mais pas uniquement. Les enfants de la famille font tous preuve de bravoure exceptionnelle dans ce dur apprentissage de la vie. La jeune Alexandra va même faire l’expérience ultime d’être liée à un dragon dont le rôle sera de la protéger et de se battre pour elle.

La première chose qui frappe en lisant cette BD, c’est la manière assez incroyable dont sont intégrés ces dragons dans la grande Histoire impitoyable des combats aériens de la Seconde Guerre mondiale. Tellement naturellement que le récit est totalement fluide sans aucune étrangeté. Les dragons font partie de ce monde, de cette uchronie, point. Il y a quelque chose de poétique dans cette (re)vision de l’Histoire et quelle belle manière de présenter les choses en disant que comme il s’agit donc d’une uchronie : "C’est une volonté des auteurs de privilégier l’histoire à l’Histoire."

Les dessins de Vax sont sublimes. L’ouvrage présente de nombreuses scènes de combats épiques, très dynamiques, dans les airs avec ou sans dragons, mais aussi dans la mer. Le bestiaire est assez fantastique, les créatures et autres dragons sont très beaux, majestueux et très détaillés comme tous les lieux et les personnages. Du bien bel ouvrage.

Guerres & Dragons est une nouvelle série du très prolifique Nicolas Jarry, dont la première saison sera composée de quatre tomes, trois sortiront cette année et le dernier en 2025. Chaque tome proposera une histoire complète et sera indépendant des autres.
À noter, une sublime édition en noir & blanc sort au même moment chez l’éditeur qui sait nous proposer d’aussi belles et originales séries.

ET FINALEMENT ?

Finalement, il faut voir dans ce premier tome de Guerres et Dragons, une excellente introduction à ce nouveau monde fantastique issu de l’imagination fertile de Nicolas Jarry qui a su déjà nous régaler par le passé avec de nombreuses séries très réussies. Espérons que ce n’est que le début d’une grande aventure, une longue série parce que ce premier tome est une franche réussite. De belles et bonnes histoires, des personnages intéressants, des mises en situation incroyables, des dessins et des dragons majestueux... Que demander de plus ? Une fois de plus, on est sous le charme du travail effectué, et on attend la suite avec impatience.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Gargamel l’ami des Schtroumpfs : La critique tardive
En selle Sakamichi ! : La critique du tome 1
Energon Universe : La critique de Void Rivals et Transformers
Joker : La critique des derniers jours d’un clown
Au chant des grenouilles : La critique du tome 1
The Instigators : La bande annonce d’un braquage qui tourne (...)
The Boys : La critique des trois premiers épisodes de la saison (...)
Blade : Le reboot maudit de Marvel Studios ?
Doctor Who : Critique 1.08 La légende de Ruby Sunday
Mission Impossible 8 : Tom Cruise a prévenu Shea Whigham
Star Wars Outlaws : La nouvelle bande annonce et 10 minutes de (...)
Annecy Festival 2024 : Rencontre avec Adam Elliot, Cristal du (...)
Those About to Die : La bande annonce
Que la bête meure : La critique
Star Trek : La lettre de fête des pères de Julie Nimoy