Running Man : Un nouveau film qui a déjà son acteur principal

Date : 16 / 04 / 2024 à 16h00
Sources :

US Medias


L’une des stars montantes d’Hollywood va rajouter à son palmarès le nouveau film inspiré du roman de Stephen King, et remplacer Arnold Schwarzenegger (qui tenait le rôle en 1987).

En effet, Glen Powell (Top Gun : Maverick, Les Figures de l’Ombre, Tout sauf toi, Twisters) devrait jouer le rôle principal d’un nouveau film Running Man.

Le synopsis original expliquait :

Los Angeles, 2019. Des candidats, sélectionnés parmi la population carcérale, s’affrontent à mort dans le cadre d’une émission de télévision à succès.

On ne sait pas vraiment si le nouveau film sera un remake du premier, ou une adaptation directe du roman, assez différent du film qu’en avait fait Paul Michael Glaser (oui, celui de Starsky et Hutch), même si son réalisateur, Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Scott Pilgrim, Le Dernier Pub avant la fin du monde, Baby Driver, Last Night in Soho), avait annoncé vouloir rester fidèle à la trame de Stephen King.


Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Paramount : Les négociations avec Skydance font du surplace
Naked Gun : Y a-t-il un Paul Walter Hauser pour sauver le (...)
Blue & Compagnie : Dans les coulisses du doublage du film (...)
Naked Gun : Paramount se paye Pamela Anderson pour son reboot (...)
Running Man : Un nouveau film qui a déjà son acteur principal
Halloween : La série télévisée sera un reboot créatif
Vaiana 2 : La première bande annonce
Furiosa - une saga Mad Max : On arrête de chialer et on s’y (...)
Mission Impossible 8 : Un budget stratosphérique explosé
A Gentleman in Moscow : La série arrive demain sur Canal+, mais (...)
One Piece : Avis de recherche pour Marianne
L’Ascension : La critique
Reacher : Un Géant Néerlandais de 2,20 m au casting de la saison (...)
Titans : La critique du tome 1 - Iris
Ruins of Symbaroum 5e - The World of Symbaroum : La critique