A Gentleman in Moscow : Critique de la mini-série Paramount+

Date : 02 / 04 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


A GENTLEMAN IN MOSCOW

- Date de diffusion : 29/03/2024
- Plateforme de diffusion : Paramount +
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateurs : S. Miller, S. O’Gorman
- Scénaristes : A. Towles, B. Vanstone
- Interprètes : Ewan McGregor, Mary Elizabeth Winstead, Leah Harvey, Johnny Harris, Paul Ready, Alexa Goodall

LA CRITIQUE

Basée sur le roman d’Amor Towles, et plutôt fidèlement, la série suit les "aventures" du Comte Alexander Rostov, qui, après la Révolution d’Octobre, échappe à la condamnation à mort, mais passe sa vie assigné à résidence dans un hôtel russe, après sa sentence prononcée dans un procès bolchévique.

L’hôtel, transformé en prison dorée, est un lieu opulent, relique de l’ancien temps, aujourd’hui révolu. Rostov (magnifiquement interprété par Ewan McGregor), qui a lié sa vie à la chute tragique des Romanov y croise bon nombre de codétenus, et les flashbacks s’enchaînent racontant leur vie avant les événements d’Octobre.

Kenneth Branagh avait été envisagé un temps pour incarner le rôle du Comte, et l’interprétation d’Ewan McGregor, lui rend hommage, d’une certaine manière.

Grand enfant, ne sachant rien faire (comme il le dit lui-même au procès), mais bourré d’humour et de dérision, le Comte se lie d’amitié avec bon nombre de personnages plus que secondaires. Remarquons le fantastique portrait qui est fait d’Anna Urbanova (Mary Elizabeth Winstead), car l’alchimie entre ces deux personnages est magique.

Rostov évoluera petit à petit au cours de la série, grandissant intérieurement, et développant ses liens paternels avec deux jeunes filles, Nina et Sofia. L’amitié improbable avec Osip (Johnny Harris), est aussi l’occasion de développer des réflexions philosophiques, où la résilience et les connexions humaines ont pris une importance cruciale.

Visuellement magnifique, sans temps mort inutile et au contraire tourbillonnant d’événements divers, A Gentleman in Moscow est une fresque qui dépeint avec brio le passage du temps et l’évolution de la société de la Russie et de son contexte politique.

Son intrigue, ses mystères et ses grands dangers, ne mettront jamais au second plan son côté émotionnel.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Knuckles : Critique de la mini-série Paramount +
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.06 (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.05 (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.03 (...)
Annecy Festival 2024 : Johan, Pirlouit et la Peyo Compagny
Assassin’s Creed : La critique Origins & Reflections
Cinéma - Bandes annonces : 18 juin 2024
Vendredi 13 : Jason Blum toujours enclin à redonner vie à Jason (...)
Star Trek - Starfleet Academy : Eviter le fan service et (...)
Fight Night : La bande annonce de la série de braquage dans les (...)
Creature Commandos : Max programme aussi sa série animée (...)
Vikings - Valhalla : La bande annonce de la saison 3
Vice-Versa 2 : Faites connaissance avec Ennui et Anxiété
Annecy Festival 2024 : Vaiana 2 se dévoile peu à peu