Sapa Inca : La critique du JdR uchronique dans l’Empire Inca du 16ème siècle

Date : 13 / 04 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


SAPA INCA

- Type : Livre de Base de JdR
- Format : Livre de 288 pages couleur, couverture cartonnée
- Auteurs : E. Dubourg, J. Lagrange, L. Cournault, P. Broxolle, F. Moragas
- Éditeur : Odonata Editions
- Illustrations : G. Bulick, D. Chapoulet, G. Pardon, M. Teppe
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 49,90 euros

DESCRIPTION

"Dans Sapa Inca le jeu de rôle, les dieux ont décidé de donner des pouvoirs aux Incas afin de lutter contre la conquête espagnole. Dés lors, l’Empire Inca est préservé, mais son intégrité et son unité sont en danger.

Les conquistadors, dont le territoire n’est limité qu’à quelques enclaves, restent un danger permanent. Ces Espagnols tentent de corrompre les élites. Certains impies courent à la recherche de l’or sacré des Incas, détruisant leurs ancêtres. Mais les périls ne sont pas qu’externes. L’Empire est déstabilisé par les rébellions de peuples annexés. Les dieux de l’Inframonde se manifestent pour tenter les mortels, les corrompre.
Aux bordures de l’Empire, mais aussi parfois en son cœur, des secrets enfouis par les civilisations disparues resurgissent comme autant de mystères inexpliqués.

Sapa Inca est un jeu de rôle uchronique se déroulant dans l’Empire Inca en 1535. Vous y incarnez des des Amachaqs, agents secrets de l’Empire Inca doués de pouvoirs divins et de capacités d’animaux tutélaires.

Sapa Inca est une porte vers l’aventure Inca, comme vous ne l’avez jamais ressentie, mais aussi une invitation au voyage et à la déconcerte de cette civilisation oubliée. Cette expérience est nourrie par des informations culturelles et historiques didactiques et un système original qui fonctionne avec des dés à 8 faces."

PRÉSENTATION

Après une Introduction (16 pages), le livre se divise en 4 grandes parties :

- Le background (90 pages), présente le pays inca, sa culture du Tahuantinsuyu, et leurs ennemis, les Espagnols.

- Le système de jeu (118 pages), décrit la création de personnages, liste 6 prétirés, explique les caractéristiques, compétences, la résolution des actions, les points d’inti et d’œil mystique, le combat, l’équipement, les périls et récompenses, ainsi que les traditions ésotériques (la magie, les animaux, les divinités, les rituels, les sortilèges maléfiques).

- Les secrets (28 pages), explique le monde au MJ, et fournit un bestiaire des animaux, créatures surnaturelles et morts vivants.

- Scénarios (30 pages), propose 3 aventures clé en main :
. Amachacicoy est une première mission donnant l’occasion aux personnages novices de prouver leur valeur.
. Où est passé la chicha ? où les héros doivent retrouver une cargaison de chicha dans un village menacé.
. Aube nuptiale où les personnages devront empêcher l’enlèvement du demi-frère du Sapa Inca en usant de leurs pouvoirs surhumains, mais aussi de leur savoir faire social.

L’ouvrage s’achève par les annexes habituelles (glossaire, guide de prononciation, feuilles de personnages vierges).


TAHUANTINSUYU

- Type : Contexte et scénarios
- Format : Livre de 256 pages couleur, couverture cartonnée
- Auteurs : E. Dubourg, J. Lagrange, L. Cournault, P. Broxolle
- Éditeur : Odonata Editions
- Illustrations : G. Bulick, D. Chapoulet, G. Pardon, M. Teppe
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 46 euros

DESCRIPTION

"Tahuantinsuyu décrit en détail les territoires de l’empire Inca, et propose des scénarios connectés aux provinces décrites."

PRÉSENTATION

Le livre est divisé en 2 grandes parties :

- Le contexte (216 pages), présente la cité de Cuzco, la vallée sacrée traversée par le fleuve sacré Urubamba d’Ollantaytambo à Pisac, le prestigieux et peuplé territoire du Chinchaysuyu, les cités cachées Machu Pichu, Choquequirao et Inti Huatana au sein de l’Antisuyu, l’équilibre apparent du Cuntisuyu, les régions des lacs et des côtes sud du Collasuyu, les enclaves espagnoles, les autres peuples du Tahuantinsuyu.

- Les scénarios (30 pages), propose 2 aventures et 4 personnages prétirés :
. La mort d’un Espagnol où l’on découvre, grâce à la déesse Mama Quilla, un cadavre et sa relation avec une étrange cité des anciens.
. À la découverte de la cité des anciens où les héros doivent s’infiltrer dans une expédition espagnole à la recherche d’une cité mythique.


MISSIONS DANS LE TAHUANTINSUYU

- Type : Scénarios
- Format : Livre de 112 pages couleur, couverture souple
- Auteurs : E. Dubourg, J. Lagrange, L. Cournault, P. Broxolle
- Éditeur : Odonata Editions
- Illustrations : G. Bulick, D. Chapoulet, G. Pardon, M. Teppe
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 34 euros

DESCRIPTION

"Missions dans le Tahuantinsuyu propose 9 aventures originales conçues pour vous faire entrer progressivement dans le monde et la culture inca.

Les joueurs vont se confronter à des peuples révoltés, des conquistadors dépravés ou dévots, des créatures surnaturelles, des agents de l’Empire Inca incompétents, des secrets enfouis, ou tout simplement des personnes qui souhaitent faire la paix avec leurs ancêtres sacrés."


ACCESSOIRES

En plus des livres, la gamme propose un écran rigide trois volets au format paysage avec un livret d’aide de jeu comprenant le résumé des règles, des personnages non-joueurs, des feuilles de personnages, des tableaux et des résumés. Mais aussi des cartes, des jetons plastiques Inti et leur sachet en velours, un set de dés 8d8 et leur piste en tissu.

LA CRITIQUE

D’une situation uchronique part l’âme de ce JDR. En effet, les conquistadores ont été très surpris de la résistance des différents peuples des Andes, aidés par des pouvoirs surnaturels et ont du se réfugier dans deux enclaves qu’ils ont bien du mal à garder.
Le renversement est donc total dans le rapport de force que le continent connu dans notre propre histoire.

C’est donc l’occasion rêvée de proposer aux joueurs d’incarner ces fières peuplades d’Amérique du Sud et d’y ajouter une bonne dose de fantastique.

Mais ne nous trompons pas, c’est bien l’ambiance générale de ces pays que nous retrouvons dans le background, avec un savoir encyclopédique et fort intéressant (la lecture des livres à un petit côté documentaire).
Pourtant, les joueurs ne seront pas de simples observateurs de ce monde, mais bien ses principaux vecteurs de changement. En tant qu’Amachaqs, des agents de l’Empereur qui ont un rapport direct avec les dieux, il vous appartiendra d’agir afin de défendre l’équilibre du continent.

Il n’est pas question de juste explorer la zone, mais bien de sauver le demi-frère de l’Empereur, de déjouer des assassinats politiques, de stopper les manigances des Espagnols, dans un épisme qui découlera des enjeux.

Cette implication se retrouve d’ailleurs dans le système de règles, qui fait la part belle au monde inca, en imageant par exemple les caractéristiques par des animaux totems : Vipère (intellect), Puma (force physique et mentale), Condor (pouvoir), et Dauphin (agilité). On lance alors autant de dés que Caractéristique + Compétences requise, où seuls les 3, 4 et 7 (les chiffres clef du monde inca) seront des succès.
Tout un tas de petites règles optionnelles peuvent s’ajouter à ce système simple, ou non, selon la volonté simulationniste du MJ et de ses joueurs.

Les déjà nombreux scénarios proposés plongeront les joueurs dans des aventures exotiques, bercées d’une magie low fantasy et d’un fantastique issu de la nature et des dieux dans une ambiance qui rappel à tous moments les meilleurs moments des épisodes du dessin animé des Mystérieuses Cités d’Or) ou des jeux de rôle de pirates (Capitaine Vaudou, Pavillon noir), des références en la matière.
L’Aventure avec un grand A donc.

Pour essayer le jeu, et vous rendre compte par vous-même de la magie exotique qui se dégage du jeu, vous pouvez télécharger gratuitement le kit de découverte ici.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Ruins of Symbaroum 5e - The World of Symbaroum : La critique
Blade Runner RPG : La critique de Fiery Angels
Dragonbane : La critique du Bestiaire
The Elder Scrolls V - Skyrim : La critique du Jeu d’Aventure
Borderlands : La critique du jeu de L’Arène des Brutasses (...)
Halloween : La série télévisée sera un reboot créatif
Vaiana 2 : La première bande annonce
Furiosa - une saga Mad Max : On arrête de chialer et on s’y (...)
Mission Impossible 8 : Un budget stratosphérique explosé
A Gentleman in Moscow : La série arrive demain sur Canal+, mais (...)
One Piece : Avis de recherche pour Marianne
L’Ascension : La critique
Reacher : Un Géant Néerlandais de 2,20 m au casting de la saison (...)
Titans : La critique du tome 1 - Iris
Ruins of Symbaroum 5e - The World of Symbaroum : La critique